Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2000 / 12 octobre 2000
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

12 octobre 2000

D 12 octobre 2000     H 07:19     A Karzenstein     C 0 messages


> Patrick Mazzarrello :

Aux alentours de 12 h 30, J.C.P. reçut un appel téléphonique de Christian MACE lui indiquant que l’émission de Christophe DECHAVANNE était de meilleure qualité qu’à l’accoutumée.

En fait, il s’agissait de BASILEUS, lequel avait emprunté la voix de celui-ci. Puis la conversation dériva vers la situation actuelle que vivaient les espèces.

J.C.P.
- Cela, on l’avait un petit peu remarqué avec Jeannot ; il y a eu cette recrudescence, certainement dans les conflits armés qui ne sont rien d’autre que l’aboutissement de ce que vous appelez des « ruptures dites intentionnelles ».

On peut donc considérer que les fourmis, les « aludes » (1), le suicide du frère d’Angèle REBATTU, tout cela est lié ?

KARZENSTEIN
- Il est patent que la suractivité volcanique marine provoquant un surcroît de surcondensation, d’évaporation, conduit à transtructuraliser les données de la subparallélisation, de la périphérisation, conditionnant alors circonstanciellement une modification dans tout ce qui configure l’échange gazeux.

Vous l’aurez compris, en désuperposition, comme en démultiplication d’ailleurs, les flux aussi bien diaphorésiques, sanguins, lacrymaux, neurinaires, hémolymphiques (2) ou succusiques (sucs, sèves) se succèdent et se trouvent être les éléments conducteurs présidant l’ambiant à l’agissement délitescent dont je vous avais parlé à notre sujet (3).

J.C.P.
- Et cet agissement délitescent conduit au suicide ?

KARZENSTEIN
- En désuperposition, ça ne configure rien de moins qu’une prédisposition à l’avènement de la valence apoptosique, donc aux ruptures dites intentionnelles. Je reviendrai m’entretenir un peu de tout cela avec vous de toute façon. Vous allez en voir une recrudescence autour de vous.

Allez, je vous dis à bientôt, JANTEL !

J.C.P. avait remarqué qu’un grand nombre de fourmis et d’aludes (ce terme couramment usité ne figure pourtant dans aucun dictionnaire) « plongeaient » dans sa piscine et avaient, de ce fait, fait la liaison avec l’ambiant propice aux ruptures dites intentionnelles, lesquelles sont dues à l’agissement.

Certes, il a été dit que l’on ne peut pas « collectiviser » un agissement, mais l’agissement « collectivise » les « suicides », vu l’ampleur du phénomène ; la chose s’étend à d’autres espèces dont la nôtre, ce que démontrent les macabres statistiques.

Je laisse ici le soin au lecteur plus avisé que le rédacteur de ces lignes de corriger l’orthographe : « neurinaires » ou « urinaires » ? « Succusiques », « subcusiques » ou tout autre chose ? Par ailleurs, cette histoire donne envier de chialer.

Il est fait là référence au Texte de juin 1999 où KARZENSTEIN avait souligné son passage à l’état d’Etre, celui-ci succédant à la semi-géométrisation.

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0