Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2002 / 30 mars 2002
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

30 mars 2002

D 30 mars 2002     H 17:45     A Dany     C 0 messages


Le « manifesté » surprend : c’est là chose acquise, et ce, dans la diversité des nuances qu’il est loisible d’observer dans le domaine du « faire corps » dont vous vous entretîntes avec vos futurs semblables, lorsque notamment vous abordâtes la désuperposition à prendre en considération entre « agissement » et « acte à agir », puis « acte agi »…

Chaque espèce dotée d’un « conscient participatif au mouvement » (en d’autres termes chaque espèce pensante) connaît la Loi Originelle et sait qu’elle la subit. Le déroulement s’agence en ce que vous savez être un « ordre implié », d’Etabli en provoqué.

Le « subi » se révèle selon le qualitatif initial imprimé dans le réverbérationnisme postoriginel, au gré des flux existentialisateurs, c’est-à-dire au gré des flux appelés à se percuter, donc à concevoir l’astatisme nécessaire à toute « matérialisation » de l’informationnel. « Matérialisation », guillemetée à dessein, se traduira ici par « localisation », la nuance à relever se trouvant dans la potentialité perceptive propre à chaque support.

Revenir au « subi » (stratification du « donné ») énoncera, tel que vous le savez, la « fulgurance mimétique » vécue par KARZENSTEIN, sa race fluido-luminescente et les « agissements » plus ou moins collectivisés que vivent les espèces semi-géométrisées, ainsi que, dans le paroxysme de certaines circonstances, les espèces géométrisées.

Je vous accorderai donc qu’en ce qui me concerne identitairement, l’une des surprises auxquelles je fus soumise de par le « manifesté » ouvrant ma présente scripturalisation reste ma participation à « l’équation perpétuée » vous concernant. Je vous l’ai rappelé après que KARZENSTEIN vous l’eut signifié : les fluido-luminescents limitent leurs échanges directs aux individus voués à personnifier des êtres en devenir.

Je sais que cela vous affecta et que votre « ressenti » d’alors ne fut pas étranger à la tâche que me confia par la suite KARZENSTEIN, au travers de cette inimaginable équation.

Cette individualisation peut paraître inappropriée au regard de l’espèce semi-géométrisée dont je fais partie puisqu’un état de conscience collectif régit nos actions, mais KARZENSTEIN a tenu de la sorte à juguler les débordements d’échange qui risquaient de s’apparenter à ceux qui vous troublèrent autrefois, lors de l’entame de votre existence phocéenne.

Sans ce, ces derniers, étant conviés à connaître une immanquable exacerbation dans le cadre de votre phase extatique, auraient desservi votre « rendu », du moins dans la conceptualisation que vous en avez.

Je m’emploie donc, du mieux qu’il m’est possible, à joindre ma pensée à celle de MAGLOOW et, beaucoup plus rarement, à celle de JIGOR.

Cette forme du mouvement concernant cette situation se détermine par l’élément de constance qui lui est dû et n’a donc que peu à voir avec les interventions épisodiques de CLOTILDE, DE LOPEZ, ELEONOR, voire de KASPAR, lesquelles ne sont toutefois pas dénuées de qualité.

(A suivre)

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0