Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2002 / 4 juillet 2002
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

4 juillet 2002

D 4 juillet 2002     H 15:18     A Dany     C 0 messages


Au gré de la concordance de pensée établie avec MAGLOOW, j’ai sciemment décalé la scripturalisation vous échéant (l’Etre a employé le mot « échoyant ») ce jour, scripturalisation dont vous fûtes averti par ce qui vous parvint en tant que passage d’une communication à venir, passage que vous retrouverez au terme de cette missive dont le sujet ne vous surprendra point.

Le ciel étant au-dessus des têtes comme au-dessous des pieds, ce n’est que la résultante d’un positionnement vertical qui, pour votre espèce, donne à privilégier le haut par rapport au bas.

Ainsi, s’il est indéniable que le cerveau occupe une situation de surélévation par rapport au restant de votre formationnel, il chaut de bien se souvenir que, bien qu’élément centralisateur, l’organe cérébral demeure simple canalisateur, l’échange s’exerçant avec l’ensemble « cerveau/corps ».

Chacun aura loisir de s’apercevoir que, conventionné en tant qu’esprit, cet amalgame ne se soucie en rien dans sa fonctionnalité (aux divers plans conscients qu’il fréquente et qui le fréquentent) de « l’étagement psychophysique » dont il est l’objet…

Quant à la fonctionnalité elle-même, elle nous fera observer, au gré du mouvement s’opérant en la diversification de l’échange, la « prévalence » de la canalisation sur la centralisation.

D’ailleurs, il doit subsister dans quelque recoin de votre souvenance une remarque karzensteinienne vous invitant à reconsidérer l’idée que vous aviez de l’élévation, JANTEL.

Nanti du produit de cette reconsidération, il vous incombe aujourd’hui d’en user lorsque le circonstanciel le propose, en ne manquant point de faire valoir à vos interlocuteurs que le produit de toute mouvance s’édifie en périphérisation. Je me montrerai plus mesurée quant à ce que vous vous trouvez présentement apte à énoncer à propos de l’astral, dans la mesure où vous n’avez eu accès pour l’heure qu’à une simple projection filmique du semi-particulaire, lors de votre « visite dirigée » au FRIOUL.

Les fluido-luminescents vous ayant par ailleurs fait valoir que la vision du suspensif vous étant promise passerait par un inévitable changement de consistance, il appartiendra à celles et ceux vous concernant par ce sujet de réviser leur point de vue par trop axé sur ce que j’appellerai un « parhélisme » primaire. S’adonner à une étude sérieuse de l’astrologie, voire de l’astronomie, les autorisera à réguler leur dispersion et donc à mieux vivre la Loi des Echanges dans la stratification correspondant aux potentialités de leur spécifisme.

Pour terminer, dénigrer le témoignage d’un individu au nom de l’acquis, en cautionnant l’expérience apportée par une longévité confortablement engagée, par rapport audit individu, dénote une évidente pratique du comparativisme. Faut-il préciser que la résultante de ce produit du cogito concernant l’importance donnée à la qualité des choses vécues se verra reconduite à son positionnement initial, à savoir la notion ?

Ajoutons, à titre de conclusion, que ce sous-mouvement concerne bien évidemment la ou les fonctions et non l’état…

N’étant plus sans savoir que tout ce qui vient de se voir plus ou moins réitéré appartient à la remise en cause incombant à chacune et chacun (sans exception aucune), je vous invite à reprendre le cours de votre existence, non sans vous inviter à moins de « souciance » et donc à davantage de « paisibilité »…

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0