Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2003 / 7 juin 2003
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

7 juin 2003

D 7 juin 2003     H 18:19     A     C 0 messages


La Loi des Echanges dispose le réverbérationnalisme désuperpositionnellement et démultiplicationnellement pour la totalité des spécifismes.

Il vous a été indiqué qu’en ce qui concerne certaines espèces, dont la vôtre, « l’influence mimétique » est partie intégrante du produit de ce mouvement.

Ce type de mimétisme s’enclenche dès que la similarité informationnelle se révèle au fonctionnalisme de la pensée visitant le siège de cette dernière (chez vous il s’agit du cogito) avant d’engendrer une « submouvance » dont vous vous trouvez à même de discerner, entre autres, le grégarisme et la somme des conditionnements en découlant.

Seule la capacité d’admissibilité d’impression reste susceptible d’en différer, voire d’en modifier les effets, au travers des interceptions s’offrant à elle.

La stratification de l’informationnel pourvoit à l’interceptionnalisme initialement inscrit dans la Loi des Echanges avant de devenir, selon l’édification du formationnel, un mode fonctionnel du processus de compensation existentiel.

L’interception, en la révélation qui la configure, ne représente rien d’autre que le donné.

Un nuancement s’adéquationnant à votre entendement fera formuler que le donné est, tandis que l’interception existe.

A l’instar de tout ce qui existe, l’éclosion de celle-ci procède de l’astatisme [1] occasionné par le jaillissement, puis la percussion de deux flux. Toute percussion génère une ou des répercussions qu’analytiquement vous considérerez en tant que relation de cause à effet mais qui, au cours de la pratique, déterminent la relation de cause à origine de la cause : la chose se traduit selon la phase compensatoire inhérente à la législation d’échange, c’est-à-dire par le transmis, voire très rarissimement par le rendu.

La transmutation s’opérant entre l’ambiant et la capacité d’admissibilité de l’intercepteur définit la qualité de l’interception puisque vous n’êtes plus sans savoir qu’il existe « interception » et « interception ».

Plus l’admissibilité se trouvera en réverbération avec l’éternité de l’Etabli, plus l’émissibilité se rapprochera de l’absolu et s’apparentera à l’exercice d’état. A contrario, plus la réverbération s’opérera avec le provoqué, plus elle se verra « dirigée » et devra se confiner à l’exercice de fonction.

En fait, c’est l’équation Vide/volume qui régit tout en la matière, tant sur le plan de la réception que sur celui de l’émission. Le meilleur exemple pour votre consciensorialité s’avère être le « principe de créativité » auquel s’adonnent les sujets de votre espèce.

Plus le support occasionnel du principe en question s’offre au théorétisme, autrement dit à l’appel du Temporel, plus il côtoie le Vide. L’accession à la souffrance qui en résulte, conséquemment au cheminement que vous savez être celui de la Pensée, de désuperposition en resuperposition, souligne en l’œuvre existentialisée le courant initial de pensée, produit permanent de la réversibilité en son harmonieux effet de convertibilité.

Je terminerai par une conclusion karzensteinienne en vous conviant à considérer tout ce dont vous entourez la chose comme légende. Simplement ajouterai-je de vous demander de vous munir d’un minimum de compassion à l’endroit des « intercepteurs », à défaut de faire taire votre esprit critique à l’égard de leurs créativités.

Cinématographiques, littéraires, picturales, musicales ou autres, ces créativités restent toutes issues de la résultante de l’immarcescible [2] pression que déploie le Vide et donc de la souffrance qui s’en épand.

La présente scripturalisation, de par son appartenance à la Loi des Echanges l’ouvrant, se complétera avec les civilités d’usage lui donnant clôture.

Notes

[1Astatisme : d’astasie, en grec astasia, instabilité - en français on a aussi « astatique » qui , en mécanique, est un état d’équilibre indifférentié ( qui reste non fixé en quelque sorte ) - le sens d’astatisme dans les Textes penche plutôt vers ce sens d’équilibre indifférentié

[2Immarcescible ; du latin marcescere = se flétrir - se dit de ce qui ne peut se flétrir

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0