Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2004 / 3 janvier 2004
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

3 janvier 2004

D 3 janvier 2004     H 18:35     A Zilder + Magloow     C 1 messages


> Magloow via Zilder, suite à l’annonce faite par Boxhtär au sujet du « doute »

Le doute ne figure rien d’autre qu’une incapacité à faire corps avec ce qui survient, est survenu ou reste susceptible de survenir…Revenir comme il se faut à la définition de la foi procède à une très correcte visualisation de ce mouvement de la Pensée…Il s’y décèle la différenciation devant s’observer entre l’acte et l’agissement…
Dans la même schématique que l’espoir, le doute exprime la provisoireté puisqu’émanant de la fonctionnalité du cogito, maître en matière de séquentialisation…
A ce titre précis, il vous fut parlé en 1981 [1] du « partage » exercé par le doute, après qu’il vous fut formulé : le doute vacille, la certitude demeure (1980). En fait, il ne se recense nulle autre certitude réellement fondée que celle exprimant l’éternité vivant tout ce qui est…
Un jeu de verbe quelque peu approprié nous fera dire que Le doute est à la foi ce que l’espoir est à l’espérance…
La nature du spécifisme de votre humanité de l’heure, à travers la spasmodicité de l’échange vous étant allouée ne peut échapper à ce qui devient, desmodromiquement parlant, un effet du structuralisme. Ce structuralisme vous verse à enfermer chaque résultante du mouvement dans sa diversité à l’intérieur de notions se figeant en lois dont ledit mouvement n’a cure. Du fait, votre espèce ne pourra jamais rejeter le doute comme en témoignent jusqu’alors les scripturalisations de sa pallingénésie.
Conformément à ce que vous avez appris de tout système, à savoir qu’il vaut mieux s’en servir qu’être asservi par lui, et quitte à devoir accepter cette formalisation en le penser qui le caractérise, chacun devra se consacrer le plus souvent possible à douter avant tout de lui-même.
Il s’agira du plus efficient rejet qui soit dans le principe de la remise en cause du désastreux schéma ipséitaire…

Notes

[1 « La « certitude » demeure assouvie, rassasiée. Le « doute » vacille, fuit, ne conservant jamais la même proie. La « certitude » est sereine… le « doute » insatiable… » - novembre 1981

 

Mots-Clefs

1 Messages

  • Merci pour le travail déjà accompli et pour le reste à venir - ces textes perpétuent l’aventure extraordinaire que vit Jean-Claude Pantel et nous éclairent sur une dimension à laquelle nous sommes mal préparés -Une synthèse comme complément au « voyageur de l’orage »est en cours d’élaboration - Bonne année, du courage, de la patience et encore merci au nom de tous les fidèles -


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0