Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Loi des Echanges - analyse
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Loi des Echanges - analyse

D 25 décembre 2004     H 11:02     A     C 0 messages


La Loi des Echanges est une Loi universelle, nous dit Rasmunssen, dans la mesure où elle s’exerce dans la continuité . Retenons tout de suite deux termes :
- échange
- continuité .

L’échange universel veut dire que rien n’est à sens unique . Cela se passe toujours à double sens selon l’oscillation fonctionnelle de base, ce mouvement permanent “révélant l’existence complète des choses” . Et si nous sommes trop discontinus, trop “spasmodiques”, en recevant plus que nous redonnons, par exemple, nous accumulons tellement d’inertie que nous mourrons . Nous recevons plus de lumière active que notre “rendu” nous le permet et cette lumière désactivée ( “passive” ) finit par entraîner notre mort .

Cet échange de fond, né du moteur immobile divin, est soutenu par le mouvement oscillatoire découlant de la réverbération de base ( le réverbérationnisme initial ) ; les pôles de réverbération, actifs par “pression” et “attraction” entretiennent l’oscillation psychique qui permet de vivre la réalité, de la parcourir dans la création du temps et de l’espace . Et ce, quelque soit le niveau de stratification de la réalité et le niveau de déflexion par rapport à l’initial où l’être pensant se situe et fonctionne ( de façon fulgurante pour l’espèce auquel appartient Karzenstein, avec des solutions de continuité pour nous… ) .

Mme Dany remarque que le transductionnalisme, ” (la suffixation l’indique) englobe l’ensemble des transductions” . C’est pour affirmer que : “Rien ne saura jamais illustrer plus parfaitement la Loi des Echanges que le transductionnalisme” . Qu’est-ce à dire ?

La transduction (d’un signal), c’est la transformation d’un message d’une forme dans une autre . Un transducteur, c’est un dispositif qui transforme une grandeur physique en une autre grandeur physique, fonction de la précédente . Le mot transduction est donc utilisé ici dans une généralisation du sens de transformation d’un message d’une forme à une autre lors d’un échange . L’échange est même conçu d’abord comme une “transduction”, c’est à dire une transformation de la forme d’un message dans sa réception puis dans sa réémission .

Conclusion

Tout est donc message, “communication”, et l’Echange est échange continu de messages et de transformation de la forme des messages ( échange malheureusement discontinu pour nous, donc à écrire avec une minuscule… ) .


 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0