Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Concept de fixisme originel - citations
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept de fixisme originel - citations

D 11 janvier 2012     H 06:38     A     C 0 messages


 janvier 1994 

Karzenstein : La part de Vide inhérente au Volume, remémorez-vous les notions qualitatif / quantitatif en notre conversation sur la Loi d’Evolution des Espèces (tout support n’étant pas dépourvu de qualité), la part de Vide inhérente au Volume disais-je, en son « fixisme originel » ne s’abordera, ne s’interprétera par votre Espèce qu’en le « Subjectivisme ».

vous dégéométriserez ladite « musique » en lui conférant une pensée vivante, car non figée. Je vous engage encore une fois à nuancer : la fixité des choses en leur fixation n’est qu’une démultiplication du « fixisme originel ».

 29 juin 1995 

Karzenstein : Sans rien renier de ce qui fut dit alors, puis retranscrit par vos soins, revenons donc au texte dit « des six pages » et à certaines précisions qui s’y ajoutèrent, au fil des entrevues qui suivirent, tels le « fixisme originel », et le « mouvement » qui s’en extrait, en désuperposant la Pensée : cette part de chaque créature appelée à rejoindre le Père, de par l’Intelligence Divine qui l’y « filiatise ».

Donc, répétons que c’est du Vide que le fixisme originel provoque le Mouvement qui génère l’Agissement par excellence : la Création. La Création est récursive car inhérente au Père, à l’Eternel, à l’Etabli, nous la définissons en tant que systématisme originel.

Disons schématiquement que nous sommes remontés jusqu’au « mouvement », suite à un vécu à l’état d’immobilisme conscient, lequel succéda à une projection multidimensionnelle, mais nous n’avons pas eu accès au fixisme originel générant ledit mouvement.

 10 novembre 1997 

Karzenstein : C’est dans la projection, donc dans le mouvement, que se manifeste la cellularisation ; la création inhérente au mouvement issu du fixisme originel connaît des stades d’immobilisme non perceptibles sinon dans l’instant d’où s’extrait le principe de la multicellularisation.

 janvier 1998 

Karzenstein : Nous vous l’avons dit : le Mouvement part du Vide qui est l’Etat de Suspens de tous les « états de suspens »… Sachez que la dynamique spiralienne s’enclenche en le fixisme originel par réverbération mutuelle de précellules dont l’essence recèle des caractéristiques que vous pourrez qualifier de très polymorphes.

 23 juin 1999 

Karzenstein : en devançant mon intervention d’aujourd’hui, Magloow vous a incités à évaluer plus nettement que ce qui s’épand du fixisme originel se veut hors ambiant, si nous acceptons de considérer l’Etat de Suspens de tous les états de suspens tel l’Etat du Non-Penser par excellence.

Une fois le mouvement s’enclenchant du fixisme originel, il s’avère que la Loi d’Alternance Osmotique demeure la « gestatrice » de tout astatisme et ce, reformulons-le en d’autres termes : dans l’intégrale diversité des paramètres se révélant en le choisi de « l’Etabli ».

 2 février 2000 

JIGOR : L’immobilisme, en le particulaire, constitue la périphérisation de ce que nous assimilons au « fixisme originel », lequel configure le produit permanent de la « réversibilité » qui seule en la resuperposition de l’Etabli procède d’un équilibre que nous pouvons envisager comme étant absolu. Nous l’assimilons à la Pensée, en marge de tout « exercice d’état » : ce à quoi nous aspirons…

 2 mai 2002 

Karzenstein : Ce suspensif, tel que vous ne l’ignorez plus, procède à une réadaptabilité cellulaire et du principe réverbérationniste initial. Etant entendu que ce principe identifie la constance de par le caractère d’éternité auquel préside le fixisme originel préfigurant le fameux réverbérationnisme initial, vous aurez conclu de vous-même ce qui reste susceptible de resurgir, mémoriellement parlant, sous les formationnels divers que proposent les ambiants.

 17 mai 2003 

Karzenstein : Quelque cinq cycles solaires auparavant, vous fûtes engagés à souscrire à concevoir l’Existence (que vous orthographierez avec un E majuscule) en les désuperpositionnel et démultiplicationnel de son cheminement : de la calorification enclenchée par le réverbérationnisme du précellularisme ou particulaire préconditionné par le fixisme originel jusqu’au concrétionnisme de la tubularisation de faisceaux engendrant le tournoiement frictionnel des particules en fusion procédant aux explosions existentialisatrices de systèmes stellaires…

 14 décembre 2003 

Karzenstein : Par rapport à la thèse que vous lui aviez proposée, Jigor avait orienté votre souvenance sur ce que nous vous avions soumis en matière de hasard puis vous avait signifié que si la nécessité fait loi, « le manifesté », en le mouvement qui l’anime, ne peut exprimer « le nécessaire » qu’en positionnement intermédiaire puisqu’il n’est point de figement définitif, hormis le Fixisme Originel.

Le réverbérationnisme reste le produit du fixisme originel, il peut effectivement être appréhendé en tant que mouvement primordial. Tout ce qui en découle est le mouvement proprement dit duquel se décantent, suivant les extentialisations, la totalité des sous-mouvements…

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0