Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Concept de transduction - citations
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept de transduction - citations

D 4 février 2005     H 11:23     A     C 0 messages


29 Juin 1995

Karzenstein : La transduction, en les divers supports qui lui échoient, ne peut modifier le cours qualitatif de la Loi des Echanges. Et ce que vos amis et vous-même avez entrepris, dans le cadre d’un structuralisme de l’hygiène de vie, n’est rien d’autre qu’une transduction.

Dans le phénomène précis de transduction, il y a pression et attraction en « l’Etabli » : du « vide » à « l’Espace vide », en le « Provoqué » : de « l’Espace volumique » jusqu’au « volume » proprement dit. Direction donnée et direction reçue concrétisent alors une synthétisation que nous qualifierons, en la circonstance, d’humorale par l’expression fidèle de la spécificité du « vivre » afférente aux Espèces pensantes.

janvier 1998

Karzenstein : C’est « d’éveil » dont votre espèce est sevrée, Jantel, pas « d’illusion » ! N’oubliez pas que « l’illusoire » reste séquentiel, s’exprimant comme tout élan de passion contrôlée ou non ; il fait rarissimement montre de patience… L’illusoire ne suscite « l’éveil » que dans certaines conditions émanant du « subjectivisme », et la transduction s’effectuant alors ne se vivra pas en la constance. Ne vous fourvoyez point ! C’est « l’éveil » qui rendra plus efficient le « courant initial de pensée » qui vous tient tant à l’âme, Jantel…

23 juin 1999

Karzenstein : Pour le reste, votre savoir vous autorisera à comprendre qu’il s’agit tout bonnement ici de la projection de « l’impression en l’expression » qui la définit, c’est-à-dire « le penser »… D’ascendance inductionnelle, nous verrons tout à l’heure que ce principe s’exerce en incidence transductionnelle, désuperpositionnant le « magnétisme » qui le constitue et le délimitant, tel que vous êtes à même de le déduire, du vivant à l’existant…

27 juin 1999

« Espace vectoriel dû à un effet de l’Osmose Attractive. C’est un couloir transductionnel qui se forme. L’Osmose Attractive permet d’exercer une pression à l’endroit de la pression et l’acte est beaucoup plus lié alors à l’agissement …. Penser et geste, c’est le liant entre l’agissement et l’acte. Couloir transductionnel, en l’occurrence bidimensionnel . »

8 novembre 2001

Karzenstein : Quant aux ruptures collectives, et plus particulièrement celles se positionnant dans l’événementiel de cette période-ci, conservez toujours en souvenance, en filiation directe avec ce qui vient de s’énoncer, qu’elles permettent d’illustrer un des effets de « l’influence mimétique », laquelle, vous l’aurez déduit, se veut une démultiplication du réverbérationnisme. Cette dernière devient, dans le « situationnel » nous intéressant, une configuration de ce qu’il y a lieu de qualifier de processus transductionnel, facette de l’harmonie multiplicatrice… Ajoutez à cela que le « transductionnel », pour s’exercer en parfait accord avec l’Osmose Attractive, dont nous ne tairons pas la variabilité d’intensité, ne saurait, en retour, échapper à l’incontournable permanence de « la pression », laquelle, nous l’avons vu, sept cycles solaires auparavant, se désuperpose et se démultiplie…

13 avril 2002

Dany : Occurrentiellement, ainsi que l’énoncerait si bien KARZENSTEIN, il importe surtout de faire référence à vos fameux excès vocationnels. Ceux-ci ne représentent qu’une traduction de ce que votre vision vous octroie d’embrasser mais ne peuvent en aucun cas se muer en transduction, tel que vous le souhaiteriez le plus souvent.

19 septembre 2002

Zilder : Conformément aux énonciations de JIGOR, réitérons ici ce qui vous fut transmis au gré du support vocal occasionnel que constitua votre ami Jean-Luc SPAGNOLO, à savoir l’effet périphérisateur proposé par l’ambiant dans le cadre de l’événementiel vécu au travers de l’échange avec l’enfant Camille. Se retiendront en la circonstance les phénomènes d’ordres transductionnel et atténuateur pour ce qui concerne les deux microtraumatismes s’étant opérés frontalement pour l’enfant et pour vous.

23 septembre 2002 (ce Texte est un petit traité sur la notion de transduction ; nous le citons en entier)

Jigor : Tel qu’il est aisé de s’en rendre compte, le transductionnalisme fait partie intégrante de la Loi des Echanges.

Issu du réverbérationnalisme essential, son fonctionnalisme se stratifie donc selon la législation du « faire corps » s’opérant aussitôt que se révèle un spécifisme.

Le mouvement, au gré des densité et quantité en présence, n’a plus qu’à vivre l’harmonie multiplicatrice, laquelle, au gré du « manifesté » qu’elle engendre, préside à l’éclosion d’une pluralité de transductions et de leurs effets transducteurs.

Quand bien même peuvent-ils déboucher sur une fonctionnalité que nous qualifierons de « notionnelle », tous les phénomènes transductionnels demeurent exercices d’état.

Produit de la Pensée en sa désuperposition, la chose se détermine pour votre Espèce sous les formes d’un interagissement en ce sens qu’il va se préciser une convergence à finalité unitive dans les agissements en présence.

Avant qu’il ne s’en manifeste une localisation effective, ces agissements sont initialement porteurs, si discriminés pourraient-ils paraître de prime abord, d’un principe de modulabilité prenant sa source dans le principe d’Alternance Osmotique qu’identifie, tel que vous le savez, l’Oscillationnisme à travers ses divers procédés de régulation.

Pour conclure ce petit exposé circonstanciel, nous vous engageons, sous le couvert de l’introspection, à relever les nuances qu’il sied d’observer dans les phénomènes dont vous savez déceler le caractère transductionnel. Et ce, qu’il s’agisse d’influence mimétique s’effectuant au moyen du « sensoriel » ou bien, paroxystiquement, d’après « l’extrasensoriel » de la translation énergétique nécessaire à une action, de quelque nature que cette dernière se définisse.

25 mai 2003

Dany : Rien ne saura jamais illustrer plus parfaitement la Loi des Echanges que le transductionnalisme.

Les géométrisés se cantonnent le plus souvent à observer les phénomènes transductionnels a posteriori : leur relation se fait alors conséquentielle.

Il est essentiel de savoir que ce n’est que lorsqu’elle s’aborde causalement que ladite relation peut orienter « l’esprit » vers une « perspective évolutive », dans le sens où les espèces pensantes appréhendent cette perspective.

Jésus, que je citerai pour avoir été le plus célèbre des transducteurs, opéra ce mode d’échange semi-conscient, voire inconscient quant à sa mise en pratique, par sa prêche et les agissements que l’histoire évangélique vous rapporte sous terme de « miracles ».

KARZENSTEIN n’a pas manqué de vous faire valoir ce qu’il importait de retenir de ce type de mouvement(s) principalement axé sur « l’amplification » ou « l’atténuation » souhaitée par les parties en présence, selon la désuperposition des situations, « d’Etabli » en « semi-provoqué », jusqu’au « provoqué ».

Toutefois, je tiens à vous rappeler que le transductionnalisme (la suffixation l’indique) englobe l’ensemble des transductions dont nous a pourvus la Loi des Echanges : ainsi s’exerce-t-il également au plan conscient, notamment dans le cadre de ce qui tient forme d’éducation. Pour avoir assisté depuis des siècles et des siècles à ce que les « parents » ou les « enseignants de fonction » produisent avec les progénitures de votre espèce, je puis vous avertir ce jour de l’impérieuse nécessité de se montrer juste dans l’application du verbe et du geste à vocation éducatrice.

03 décembre 2005

- En quelque sorte, on peut considérer que lorsqu’on se risque à s’opposer à l’Etabli, on se trouve récupéré tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre par celui-ci…
- Karzenstein : Indubitablement, Jantel ! Le support offert à ce positionnement d’échange vit et est vécu par un effet réverbératif enclenchant une dynamique que nous qualifierons ici d’autotransductionnelle. En contextualisation paroxysmale, tel qu’est le cas nous attentionnant, tout se sustentant de ce qui le constitue, le Vide reprend pour ainsi dire la place qui est sienne, en vertu de son caractère d’éternité…

11 décembre 2004

Dany : La récente intervention de KARZENSTEIN a généreusement opté pour un rappel de transcriptions afférentes au courant initial. Plus précisément, ces translittérations se rapportaient à une période au cours de laquelle il fut donné à nombre de races, homologues de celle dont je fais membre, d’activer la collectivisation de certaines phases transductionnelles .

14 février 2006

Simplement, la symbolique ambiante a-t-elle motivé cet apport qui stipule prioritairement qu’un ange qui a chu ne se veut pas obligatoirement un ange déchu. Ceci perçu comme il s’exige, observez vigilance sur ce que Rasmunssen vous confia au sujet du « symbole » et de sa relative valeur éducative, ce type de transduction émotionnelle, visant à suciter « l’éveil », mais non point à le maintenir dans la qualité nécessaire à la progression dont se réclame chaque espèce pensante, de cyclique en cyclique.

21 décembre 2006

Magloow : La révélation du produit de ce mouvement s’établit au vu des modifications comportementales s’ensuivant, et il importe de concevoir que la chose s’avère être, invariablement, la résultante d’un choc en retour. Le cas de Paul de Tarse, auquel vous vous êtes intéressé au cours de ce cycle solaire, donne à vérifier ce principe. Cet exemple précis invite à se reporter au descriptif effectué par Dany par rapport au « situationnel » alors en vigueur en Judée (et dans ses environs), et surtout à ce qui vous fut énoncé récemment, à propos de ce qui touche à l’expression du transductionnalisme s’exerçant entre tous les spécifismes.

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0