Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2006 / 16 novembre 2006
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

16 novembre 2006

D 16 novembre 2006     H 07:09     A Jigor     C 0 messages


Indépendamment de la qualité déterminant ce que l’intention projette, de ce qui se met ensuite en pratique, puis se soumet enfin à l’analyse, « vivre » figure uniquement l’expression de « la concordance en l’adaptabilité » [1] qui fonctionnalise chaque existence.

En vertu de cette définition, et en adéquation avec ce que vous êtes désormais aptes à considérer sur la Loi des Echanges [2], il se confirme opportun de vous conduire à mieux concevoir la praxie de « l’interactionnel » reliant tout.

S’il semble acquis, pour celles et ceux gardant accès à nos entretiens, que le processus « d’interdépendance cosmique » auquel nous voue le Systématisme Originel [3] s’exerce, en « désuperposition » et en « démultiplication », il apparaît conjointement que se positionne au regard des précités une délimitation par trop simpliste de ce que figurent les données de cet ordonnancement.

Aussi sied-il d’ajouter ce jour que l’espèce, à laquelle vous vous trouvez provisoirement mêlé, « n’énergétise » pas uniquement les espèces dotées d’un « conscient participatif au mouvement ».

L’implacabilité de cette assertion se dessine aisément puisque « tout » se voulant précellulairement semblable, ce « tout », en vertu du principe compensatoire exigeable par chaque existence, reste, tel que vous ne l’ignorez plus, appelé à se sustenter de ce qui le « complexionne ». Il s’agit là, comme cela ne manque pas de transparaître, d’un des aspects de ce que produit le Systématisme Originel à travers ce qu’il convient de nommer le gestaltisme [4], lequel agence ce que vous avez récemment appris à définir sous le syntagme « d’intelligence événementielle ».

Ainsi l’édaphisme [5] qui conditionne « l’émotionnel » s’enclenchant lors d’un événement, donne au « minéral » de récupèrer une densité conséquente de cet « émotionnel » duquel il va, en couches successives, « se repaître » afin que s’agencent (entre autres) les prochaines modifications métamorphiques incluses dans « l’Ordre Implié », au gré des diverses caractéristiques que ce dernier délivre au long des cycliques qui le localisent.

Vous ne l’ignorez plus, ce qui ne représente rien d’autre que le transductionnalisme  [6], s’accélère en fin de cyclique, tel qu’en témoigne la « mutation d’ensemble » ayant cours en l’ère présente.

Soin vous est confié de développer ce bref compte-rendu avec celles et ceux qui partagent vos instants, et auxquels vous joindrez les pensées de civilitude leur agréant.

Notes

[1Loi / concept de concordance - citations 

[2Loi des Echanges - analyse 

[3Concept de systématisme originel - citations 

[4gestaltisme : théorie de la forme - qui traite une perception comme un tout plutôt que par parties 

[5édaphique : en agriculture se dit de ce qui a trait au sol - les facteurs édaphiques ont une importance extrème sur la répartition des êtres vivants ( avec les facteurs climatiques et biotiques ) 

[6Transduction (d’un signal) : Transformation d’un message d’une forme dans une autre ( avec au moins un des signaux de nature électrique ) 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0