Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2003 / 8 mars 2003
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

8 mars 2003

D 8 mars 2003     H 14:08     A Karzenstein     C 0 messages


Question
- L’influence mimétique configurant une « démultiplication » de ce que vous appelez le réverbérationnisme, j’ai parfois du mal à comprendre pourquoi ceux qui me sont proches omettent d’appliquer, dirons-nous, tout ce qui ressort de leurs propos, qu’il s’agisse de promesses non tenues ou de sentiments bafoués, en accordant, par exemple, davantage d’importance ou d’intérêt au provoqué qu’à l’Etabli ?

Karzenstein
- Vous faites allusion aux écarts auxquels procèdent vos amis en privilégiant l’exercice de fonction par rapport à l’exercice d’état, notamment à ce que je vous avais soumis en 1998 quant aux « relations circonstancielles d’ordre professionnel » prenant le pas sur les « relations dites affinitaires ».

Question
- C’est cela et c’est ce qui me fait toucher du doigt chaque jour un peu plus ce dont vous m’aviez averti, à savoir l’échec couronnant toute entreprise concernant une amélioration dans les comportements…

Karzenstein
- Il s’agit là du déplacement de l’harmonie, laquelle multiplie selon les « ambiants » dans leur « désuperposition », et ce n’est là que justesse, Jantel ! Les individus présentement concernés par nos propos du jour sont davantage en réverbération avec ce que leur propose l’interception de la « vocation anthropocentrique » que vous manifestez qu’avec le courant initial de pensée auquel leur « capacité d’admissibilité d’impression » leur donne accès… Vous êtes, en fait, le jouet du charisme existentiel…Ce charisme existentiel qui reste un effet du désordre des formes. Or terminologiser « désordre des formes » laisse ouïr qu’il se trouve un « ordre des formes », donc la localisation d’un « formationnel », donc d’un « fonctionnel » adéquationné à la Loi des Echanges…

Question
- J’imagine que vous voulez parler de « l’onde de forme »…

Karzenstein
- Exactement, et nous bouclons là votre questionnement : vos semblables s’attachent, de par leur « cogito », à cet aspect du « mouvement »… N’oubliez jamais, Jantel, que le « courant initial de pensée » provient de la Pensée et qu’à son stade originel, celle-ci en tant que « don divin » se veut hors ambiant, autrement formulé, inhérente au Vide. L’onde de Vide vit votre espèce dans la continuité, donc en toutes les strates de la conscience, mais votre espèce ne la vit que par « alternation », plus précisément en « semi-conscience », le plus souvent au plan émotionnel, lequel, vous ne l’ignorez plus, débouche sur le subjectivisme…

Ne situant pas l’intégralité de la chose, dans leur souciance d’exister, vos amis adoptent alors ce fonctionnalisme que vous réprouvez, ne serait-ce qu’au nom de cette marge de manœuvre pratiquement toujours négligée…

Question
- D’où la foi vacillante dont vous nous fîtes état à maintes reprises…

Karzenstein
- Je ne vous le fais pas dire, Jantel… Mais dites-vous bien que chacun se retrouvera face à l’informationnel de base en le choisi du Temps… Qu’importe si ce temps est celui de la « prérupture »… Sur ce, je vous laisse à votre ouvrage qui ajoutera, pour ceux s’en donnant la peine, un peu d’éclairage à l’informationnel dont il aura été question ce jour…

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0