Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Concept d’ordonnancement magnétique et autres ordonnancements - (...)
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept d’ordonnancement magnétique et autres ordonnancements - citations

D 17 avril 2007     H 13:58     A     C 0 messages


  • ordonnancement : du verbe ordonner qui vient du latin ordinare, mettre en ordre ; un ordonnancement, c’est un agencement méthodique des différents éléments d’un ensemble, par exemple des différentes phases d’une fabrication
  • magnétique : du grec magnês, -êtos aimant ; relatif à l’aimant et à ses propriétés ; se dit de ce qui a une influence puissante et exerce une attraction mystérieuse

Ordonnancement magnétique


<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article53" class='spip_in'>Janvier 1998</a>

Karzenstein : Et bien voilà, Jantel, un modèle « d’atténuation » du mouvement, étant donné que vous avez bien ressenti que la prise de conscience, plus ou moins répertoriée, des électeurs du moment et de l’endroit, avait été déclenchée quasi-simultanément par les courants telluriques en première instance, puis les secousses telluriques tout de suite après. Précisons qu’en règle générale, ce processus gestaltique, d’ordre on ne peut plus édaphique, s’opère en mode inversé… mais il y a nécessité, ici, de ne pas perdre de vue le conjoncturel du « point de non-retour ». Il s’avère également patent que la totalité des multiformulations du mouvement s’uniformise en la « récurrence réadaptatrice » du « spiralisme » sur lequel nous reviendrons…

Question : Pouvons-nous apparenter votre description et les deux exemples d’amplification et d’atténuation à « l’ordonnancement magnétique » qui nous fut annoncé, au printemps dernier, par les « semi-géométrisés » ?

Karzenstein : Non seulement vous le pouvez mais vous le devez !

Question : Malgré la netteté de ce que vous venez d’exposer, j’ai le pressentiment que nous aurons toujours force difficultés à « intercepter », si le terme n’est pas galvaudé, ce que vous nommez « phénomène d’atténuation ». Ainsi, je ne prétendrai pas, du moins en ce qui me concerne, savoir déceler les nuances que vous avez évoquées, quant au processus autodestructif proprement dit. Peut-être est-ce dû à l’état général de confusion dans lequel nous baignons…

Karzenstein : La chose est conforme à la spasmodicité de l’échange que vous vivez et nous autorise à revenir sur l’état d’éveil précédemment survolé…

……

Question : J’entends bien que cette démarche n’a de valeur que dans un « circonstanciel » précis ; aussi si vous pouviez nous fournir quelque exemple en matière d’exercice d’induction, cela nous éviterait éventuellement de commettre des erreurs…

Karzenstein : Les erreurs que vous redoutez ne sauraient représenter que le décalage qu’il y a lieu de constater entre votre perception du « vivre » et ce qu’il vous faut conclure du « vécu » correspondant… Remémorez-vous, Jantel : déceler le « vrai » est une chose, vivre en conformité avec en est une autre !

Par ailleurs, vous proposer un ou des exemples supplémentaires à ceux dont nous avons fait état à propos de « l’ordonnancement magnétique », c’est indirectement vous inciter à vous confiner au « récit », lequel, tel que vous le savez, perd au fil des mots et des instants beaucoup de sa vérité d’origine.

……..

Question : Vous paraissez sous-entendre, si je ne m’abuse, que nous nous adonnions, en quelque sorte, à une interprétation de l’actualité. Pourtant, vous nous en aviez fait valoir le caractère secondaire, lors de votre intervention, suite à la disparition du petit Théo, si mes souvenirs sont bons…

Karzenstein : Je ne disconviendrai pas de la secondarité de la chose, laquelle révèle sa teneur semi-qualitative en le provisoire des événements divers auxquels vos modes d’information savent vous convier. Toutefois, conformément au « séquentiel » dans lequel se confinent vos amis, pour ne citer qu’eux, la proposition que j’émets reste de nature à les faire s’extraire du « situationnalisme » dans lequel ils figent leur existence et, par là-même, je ne cesserai de le répéter, celle de leur(s) prochain(s). Ceci, tel que vous l’avez bien compris : d’une part, dans le contexte de « l’ordonnancement magnétique » dont vous êtes avertis et, d’autre part, dans le respect que nous portons à l’équilibre qui vous est dû, Jantel, en référence à ce que formule votre « rendu », en l’état dit intermédiaire dans lequel vous existez…

……..

Question : A l’instar de Zilder, vous parlez d’Espace Vide : les « recommencements » partent-ils donc de si haut ?

Karzenstein : Vous avez une fausse idée de la « resuperposition » ! L’élévation n’est pas une affaire d’altitude, dans les normes où vous le supposez… L’Espace Vide s’exprime périphériquement, dirons-nous, de par son mode rotatoire. Plus celui-ci s’accroît, plus l’Espace Vide se réifie, au point de densifier certaines de ses parcelles en ce qui devient alors l’Espace Volumique. Lors d’un ordonnancement magnétique, des portions d’Espace Vide s’intercalent régulièrement en des couloirs volumisés, au gré des variances que propose la force d’attraction. Cela correspondrait, en vos termes d’aéronautisme, à ce que vous appelez un trou d’air. Du reste, vos modes d’information ont récemment relaté un incident du genre s’étant produit avec un appareil japonais. De toute manière, vous vous doutez bien que l’Espace Vide se rejoint toujours ; il régit, ce faisant, tous les « phénomènes accrétifs » que comporte le « mouvement spiralien » en sa démultiplication.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article90" class='spip_in'>16 février 1999</a>

JADOPHER : Selon ce qui vient d’être exposé, souvenez-vous que l’ordre implié convient particulièrement à la compréhension de cette plénitude entière en flux universels permanents, puisqu’il est entendu que dans l’ordre implié, l’intégralité de l’existence est de la sorte inveloppée intimement dans chaque région de l’espace et du temps, quels que soient la partie, l’élément ou l’aspect que votre pensée puisse formuler. Cette démarche inveloppe encore le tout et du fait est reliée intrinsèquement à la totalité d’où l’interaction l’a abstraite. Ainsi, la plénitude pénètre tout ce qui peut être considéré depuis l’origine.

A la suite de cet exposé apparut sur l’écran  : «  ORDONNANCEMENT MAGNETIOUE - CHAMONIX »

Rappelons-nous que la vallée de CHAMONIX venait de subir, entre les villages de MONTROC et LE TOUR, une avalanche meurtrière.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article51" class='spip_in'>23 juin 1999</a>

Karzenstein : Vous reformuler ce jour que « se savoir vivre dans l’impunité n’équivaut nullement à se trouver vécu par l’immunité », tend surtout à vous faire concevoir que ce théorème s’uniformise dans la diversification du « spécifisme », pour l’ensemble des couches constituant la superposition existentielle. Ceci devant s’interpréter, avec la relativisation qui s’impose, dans le cadre de la conceptualisation que vous avez actuellement de la Loi des Echanges, à travers édaphisme et gestaltisme …

Quant aux événements auxquels vous faites référence géographiquement et que le mouvement me propose de vivre, selon l’ ordonnancement magnétique dont nous nous entretînmes, sachez dès lors qu’ils sont liés à nombre d’éléments que nous aborderons partiellement, en « temps choisi »…

……

Question : Ceci revient à dire que les états de suspens sont soumis à l’influence des flux…

Karzenstein : Bien évidemment, Jantel et ce, réitérons-le, sans exception : selon la permanence du mouvement postoriginel dont il fut question précédemment, dans notre approche de l’inveloppement… Mais vous vous « repencherez » sur cela en temps choisi…

Pour l’instant, poursuivons l’historique dévolu aux androgynes et notons que « le circonstanciel », suite aux vicissitudes « précontées », se manifesta alors pour eux à travers ce qu’idéologiquement parlant nous paraphraserons sous l’illustration d’un désespoir de cause (désespoir de conséquence s’avérerait plus juste) qui se concrétisa par une importante série de ruptures dites intentionnelles dont vous savez à ce jour que penser : du contexte qui prédispose à « la chose », lors de tout ordonnancement magnétique, à l’incontournable vérité énonçant que « l’autodestruction n’est valable qu’à condition de ne pas laisser subsister de réminiscences »…Etant entendu que vous savez de longue date le caractère provisoire des géométrisations et qu’il n’existe pas de hasard dans la « rupture existentielle », je juge opportun, sur ces entrefaites, de vous engager à rétablir l’idéologie « philosophisant » l’événement précité sur son socle essential : « l’apoptosisme »…

……

Karzenstein : Bien que nettement moins minéralisés, nous présentâmes cependant une manifeste homologie avec les espèces humaines se manifestant à vous depuis plus de 30 cycles annuels. Ce positionnement nous maintenant dans l’incapacité de contrôler de façon efficiente et continue l’échange gazeux existentiel, nous ne dûmes qu’à la coordinence inhérente au spécifisme de notre provenance postoriginelle de nous adapter aux « translations cinétiques » qu’allait engendrer, en « effet différé », selon le « principe autocorrectif » éclos du « processus de compensation existentiel », la mue constitutionnelle.

Pour plus de détail, sachez que de cette dernière émana, de par le gestaltisme « préévoqué », un renouvellement de l’espace vectoriel qu’il sied de visualiser ici sous son identité géométrique. Ce renouvellement s’accomplit au gré d’une subparallélisation de continuums spatio-volumiques dont vous vous trouvez susceptibles de situer la cause en l’insertion ou plutôt l’intercalation de portions d’Espace Vide, advenues durant le remodelage du suspensif alors en cours, la chose se réalisant lors de toute période précédant ou suivant un ordonnancement magnétique

Question : C’est-à-dire le fameux « principe autocorrectif » dont vous venez de parler ?..

Karzenstein : Tout à fait ! Quant à « l’effet différé » sur lequel vous êtes en droit de vous interroger, il se manifesta ultérieurement, suite au « faire corps » que nous réalisâmes avec la pression, à l’occasion du cataclysme nous ayant conféré la consistance dans laquelle nous nous situons depuis…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article46" class='spip_in'>8 novembre 2001</a>

Question : Ce que vous venez d’énoncer s’accorderait tout à fait, du moins à mes yeux, à l’opinion que mes amis et moi partageons au sujet des attentats suicides de toutes sortes auxquels l’événementiel de ces dernières années nous a accoutumés, surtout depuis l’ordonnancement magnétique présidant au « point de non-retour » dont les semi-géométrisés et vous-même nous aviez avertis… Peut-être ajouterez-vous quelque détail visant à nous faire mieux comprendre ce type de « situationnel » ?

Karzenstein : Plus que l’opinion juste - empressons-nous d’en convenir - que vous partagez avec vos amis, Jantel, c’est l’adaptation spontanée que vous en faites, suite à mes propos, qui prête à émotion… Nous sommes toujours demeurés très sensibles à tout ce qui appartenait au domaine de l’interception, de quelque espèce que cette dernière émanât…

Cependant, s’il est on ne plus exact que l’ordonnancement magnétique accentue les phénomènes, qu’ils soient d’ordre amplificateur ou atténuateur, ne confinez pas ledit ordonnancement à un positionnement exceptionnel du cyclique, tel celui qui a cours actuellement, même s’il se révèle patent que lors d’un « point de non-retour » la chose se proportionnalise « paroxystiquement ». Un ordonnancement magnétique n’intervient pas seulement en phase de « récursivité cyclicale »… Il s’occasionne nombre d’ordonnancements magnétiques dans le déroulement d’un cyclique et, s’il se révèle évident que de chacun d’eux éclosent des situations cataclysmiques, donc des formes de désordre sachant elles-mêmes engendrer des désordres des formes, un seul de ces ordonnancements aboutit à un conjoncturel propice à un mutationnisme d’ensemble…

Ainsi, en prise directe avec ce qui vient de s’épancher, vous replonger compendieusement dans le figement de votre palingénésie vous fera constater que le type de « ruptures » plus ou moins intentionnelles qu’allusionne votre déduction se retrouve, certes en position d’ordonnancement magnétique, mais sans qu’il s’exige une quelconque insertion de l’événementiel en découlant, dans le cadre d’un « point de non-retour »… L’historiographisme martyrologique de vos civilisations, en leur consécution, foisonne de témoignages en la matière, y compris dans les cas de ces phénomènes dits « de groupes » qui vous tarabustent tant…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article44" class='spip_in'>31 mai 2002</a>

Karzenstein : Rasmunssen vous a souvent conseillé de la patience, Jantel, vous invitant à ne point perdre souvenance du fait que la modification de consistance vous étant promise résoudrait tout ce qui demeure encore problématique pour votre strate de conscience actuelle.

Je me substitue ici à Dany pour vous engager à songer que le mutationnisme ayant commencé à s’opérer à travers l’ordonnancement magnétique en cours ne permettra pas, à son stade paroxystique, à toutes les espèces semi-géométrisées de vivre un changement de consistance digne d’embrasser la fulgurance mimétique à laquelle ces dernières aspirent, pour certaines depuis des millénaires s’il faut en chronologiser le fait.

Question : J’y songe quelquefois…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article213" class='spip_in'>18 mai 2004</a>

Dany : Ce faisant, celles et ceux vous entourant sauront mieux faire valoir, de percussion en répercussions, combien l’accélération du mouvement cosmique, autrement dit l’ordonnancement magnétique en cours, devra se voir considérée comme tangible origine de la causalité susnommée.

Sachant que l’oscillationnisme enclenche inexorablement un processus rectificateur en fonction d’une quantité viable, l’astatisme universel exige une modification quasi permanente dans le positionnement de l’existentialisation, entre échange et cessation d’échange.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article334" class='spip_in'>11 décembre 2004</a>

Dany : Tout d’abord, il importe que vous situiez l’événementiel dans la « conjoncturalité » de son positionnement. Ce conjoncturel procédait d’une suractivité édaphique de tout le bassin méditerranéen, laquelle sut alors se périphériser sur de multiples plans. Bien évidemment, un ordonnancement magnétique très similaire à celui ayant cours aujourd’hui officiait en amont, modifiant, par gestaltisme interposé, tout ce qui avait trait au fonctionnalisme, donc à la fonctionnalité de l’ensemble des spécifismes.

Dans un tel contexte s’ensuit toujours altération comportementale de ces spécifismes, dont un excédent se révèle encore plus observable chez les espèces dotées d’un conscient participatif au mouvement. Cela s’établit au niveau des données humorales et provoque des turbulences du « penser ».

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article339" class='spip_in'>28 décembre 2004</a>

Etant donné que le syntagme « mutation d’ensemble » inclut dans sa causalité tous les modes d’action afférents aux différentes existences, nous nous devons de bien considérer les conséquences en vertu de ce qu’exerce le mouvement dans l’édification de cette réification du « Tout » planétaire et, même si nous ne le percevons pas vraiment, du « Tout » extra-planétaire.

D’ailleurs, il n’est que de se souvenir que la chose demeure assujettie à un ordonnancement magnétique dont l’aménagement de nouveaux effets se trouve très régulièrement constaté depuis 1996.

….

L’omniprésence du magnétisme nous donne à ressentir, sur ces entrefaites, qu’il y a bien là matière à discerner un positionnement que je me risquerai à assimiler (au regard de ce qu’énoncent les Textes) à un état de « réverbération incidente » (n’oublions pas que toute « existentialisation » demeure la résultante du « réverbérationnisme », toutes strates confondues) entre deux supports de type minéral : l’un émanant de l’espace cosmique, l’autre s’avérant être tout simplement le support terrestre, en sa localisation occasionnelle.

Pour ma part, songer que nous avons eu affaire en l’occurrence à une manifestation de l’Osmose Attractive est une voie que j’emprunte sans trop d’hésitation, eu égard au principe d’interdépendance cité quelques lignes auparavant.

En récapitulant de manière simpliste, nous pourrions dire que l’ordonnancement magnétique aurait provoqué, par Osmose Attractive interposée, la « percussion » d’une météorite, occasionnant, en tant que « répercussion », une réaction d’ordre métamorphique, à effets direct et différé.

……..

Ces micro-organismes gardent pour particularité essentielle de posséder un « faire corps » avec toutes sortes de températures, aussi bien dans le chaud que dans le froid.

Ceux dont il est question ici se trouvaient enserrés dans la glace, vivant à l’état latent, lorsque, vraisemblablement en réverbération avec l’ordonnancement magnétique en cours, une des failles thermiques que comporte cette région de l’ANTARCTIQUE occasionna un de ces déplacements de plaques lithosphériques, libérant nos archéobactéries au fur et à mesure de la fusion de l’élément glaciaire.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article350" class='spip_in'>07 mars 2005</a>

Karzenstein : Sachant que vous ne vous trouveriez jamais réellement positionné pour « abréactionner » les divers paramètres de l’existentialisation vous personnifiant, nous avons toujours oeuvré, dans les normes de l’équation perpétuée, pour que votre reçu s’adéquationne avec un donné qui vous submergea parfois… Il en allait de la qualité de votre rendu.

Au cours de cette dernière décennie, et plus particulièrement dès l’éclosion de l’Ordonnancement magnétique, la dynamique déterminant tout le système actionnel de votre phase extatique se modifia sensiblement, de percussion(s) en répercussion(s)…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article372" class='spip_in'>11 janvier 2006</a>

JIGOR (transcription de ZILDER) : A l’instar de ce qui se produit, régulièrement, depuis l’avènement du dernier « ordonnancement magnétique », les insectes, secondés par leurs prédateurs, vectorisent avec grande régularité les agglomérations et leurs alentours.

Les ensembles hospitaliers occupent un emplacement de choix en la matière, et viralisation, comme bactérisation, y prennent allègrement leur es

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article408" class='spip_in'>03 avril 2007</a>

Jadöpher : Observer convenablement la mutation d’ensemble qu’orchestre la fin d’un cyclique , dans son positionnement de point de non-retour , doit permettre de mieux situer ce qui (en finalité) ne correspond qu’à la résultante du mouvement « désuperpositionnel » et « démultiplicationnel » de la mue constitutionnelle .

La chose s’opère au gré du réordonnancement magnétique qui agence quasi-simultanément changements climatiques comme modifications comportementales des espèces minérales, végétales, animales et humaines.


Ordonnancement : autres acceptions


<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article178" class='spip_in'>Octobre 1994</a>

KARZENSTEIN : Non JANTEL ! Les autres Espèces, du moins celles vous dépassant, toute notion de hiérarchie mise à part, ne vous occultent aucunement l’aspect des situations fondamentales identiques ou presque à celles que nous venons d’évoquer. Pourquoi situeriez-vous alors l’échec dû à l’ordonnancement de votre Mode de Vie ? Occulter le « causal » c’est, toutes proportions gardées, occulter le « conséquentiel ». Dites-vous simplement que les Espèces que vous impliquez injustement, c’est le cas de le dire, tiennent compte de « l’Ambiant » et se servent de l’échange que vous vivez avec ce dernier.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article56" class='spip_in'>29 Juin 1995</a>

Karzenstein : Dans le cas précis vous concernant, je ne vous ferai pas l’offense de trahir ce que vous pensez, eu égard à certaines pressions subies par votre amie Lucette, dans le cadre de discussions familiales de médiocre aloi, au cours des semaines qui précédèrent : ces discussions auxquelles vous, Jantel, vous trouvâtes indirectement mêlé, amplifièrent la fameuse conduction émotionnelle, génératrice de ce captage par d’autres Espèces qui vous vivent dans une quasi-continuité. Celles-ci, aptes à régulariser, dans certaines normes, un ordonnancement de la « pression », procédèrent dans la qualité propre à « l’ambiant » du moment et à l’expression la mieux appropriée de la « gestualisation de la pensée » des individus concernés. A quelques nuances près, l’on pourrait interpréter la chose en tant que préoccupation succédant à une ou des préoccupations de même sorte… Que Lucette se rassure : il en a été, en va et en ira de même pour d’autres que ses parents…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article55" class='spip_in'>26 décembre 1996</a>

Karzenstein : N’omettez pas de tenir compte du fait que le « mouvement » est autogestionnel, Jantel, d’où la continuité dans l’alternance de sa répertorisation, de sa répercussion débouchant sur sa récupération et ce à l’infini de tout agissement… Vous l’aurez déduit : là se définit la Loi de l’Eternité… dans les effets de récursivité propres à chaque situation…

Question : Pouvons-nous assimiler les indications que Vous nous aviez soumises, à propos de l’assassinat des Moines à cette sorte d’ordonnancement du mouvement ?

Karzenstein : Non pas sorte Jantel : ordonnancement tout court ! La dénaturation de « l’acte » doit non seulement vous autoriser à le dévaluer mais surtout à mettre en exergue la dépendance de ce dernier vis à vis de « l’agissement ». Gardez toujours à l’esprit le référentiel immuable que constitue l’équation Etabli/Provoqué… et la récurrence la vivant…

…..

Karzenstein : un Cyclique est une « démultiplication d’ambiants » projetés par le Temps Dimensionnel et s’inscrivant au gré des fluctuations de la Masse Ectoplasmique dans le mouvement de la Syzygie Spatio-Temporelle. Les Cycliques connaissent aussi la rupture mais l’effet spiralisant dudit mouvement les réordonnance d’après ce que vous savez être à présent la Récurrence Réadaptatrice…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article53" class='spip_in'>janvier 1998</a>

Karzenstein : Devrais-je ajouter qu’il s’avérait évident, dès ces premiers instants, que votre adaptabilité inappropriée à certaines situations du mode de vie de vos semblables actuels occasionnerait des interférences avec les « ambiants » et la quasi-totalité des espèces y participant…

Question : Vous faites allusion aux « semi-géométrisés » ?..

Karzenstein : Entre autres, Jantel… Car ce qu’il convenait avant tout de prendre en considération, j’oserai dire en charge, pour demeurer dans la notion d’échange propre à toute « volumisation », était et reste ce « rendu » dont nous nous entretînmes à plusieurs reprises. Bien que répondant postoriginellement à une législation d’ordre physique, nous ne pouvions en négliger l’ordonnancement philosophique, lequel ne manquerait pas de se révéler, selon les normes inhérentes à votre « conscient d’être ».

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article51" class='spip_in'>23 JUIN 1999</a>

Karzenstein : La démarche opportunément proposée autorisera à mieux concevoir ce qu’édifie en son mutationnisme le « constitutionnel » que nous nous devons de conceptualiser tel le summum de l’Inveloppement…

Question : L’énigmatique « inveloppement »…

Karzenstein : Que je vous engage à définir tel un ensemble de fonctions enroulées sur elles-mêmes à l’intérieur d’un état qui s’actualise en permanence, en écoulant lesdites fonctions : schématisez-le simplement tel l’ordonnancement de l’ordre implié… D’ailleurs, une opportune exhumation de vos souvenirs saurait vous ramener à une convenable démonstration du concept, en sa démultiplication… Cette démonstration effectuée par Virgins voilà presque deux décennies se trouve du reste relatée dans le second recueil de votre récit…

Question : Ma mémoire défaille ou plutôt je ne vois pas ce que vous voulez que j’en exhume…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article46" class='spip_in'>08 novembre 2001</a>

Karzenstein : L’inductionnisme, au gré des circonstanciels présidant aux effets respectifs de ces deux produits du mouvement, permettra d’observer, en l’ordonnancement de la « subparallélisation des directionnels », l’existentialisation de l’exercice d’état en l’agissement, lequel agissement aboutira le plus souvent, de par le filtrage du cogito, au dispositionnement de l’acte à agir, devenant par aptitude(s) interposée(s) l’exercice de fonction… Cette qualité de chose s’établissant bien entendu au stade de votre spécifisme, conformément à ce qui vous fut dit du principe de désuperposition de la Pensée. Abandonnons soin à chacune et chacun de ceux qui constituent votre entourage de nuancer causal et conséquentiel de ce processus, d’après le dualisme critérisateur qu’équationnent capacité d’admissibilité d’impression et Foi…

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article151" class='spip_in'>02 mai 2002</a>

KARZENSTEIN : N’omettez pas de considérer que ce situationnel reste issu du mouvement des directionnels contrôlables. Il va de soi que le contrôle en question s’établit en réverbération avec les potentialités du spécifisme présentement concerné… Il s’avérera donc toujours juste de voir se manifester des flux que nous qualifierons occurrentiellement d’idéologiques.

Souvenez-vous que ces courants s’expriment d’après l’édaphisme en vigueur, à travers ce que vous savez être le gestaltisme.

Ainsi que chacun l’aura su déduire, conflits armés, tout autant que délibérations électorales, émanent postexistentiellement d’un similaire mouvement de la Pensée, en l’ordonnancement de son désuperpositoire.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article42" class='spip_in'>17 mai 2003</a>

Karzenstein : Entre impression et expression… Il est perceptible que vous concevez mieux l’effet de justesse sur lequel nous devisâmes quelque peu… Ceci devrait autoriser votre « cogito » à relativiser, voire à amenuiser l’importance que vous accordez au formationnel qu’épouse quelquefois la rupture…

Question : Oui, nous comprenons bien que « viralisation », conflits armés, séismes et autres accidents matérialisent cet ordonnancement des choses… Toutefois, vous ne nous avez pas caché, et ce, à plusieurs reprises, que vous interveniez dans ce que nous supposons être une mesure de régulation des événements… Je songe ici à vos voyages - si le mot est approprié - au Moyen-Orient ou en Asie où nous devons considérer que se produira l’ultime grand « humanocide » du cyclique en cours… Qu’en faut-il déduire ?

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article297" class='spip_in'>19 août 2004</a>

Dany : A l’illustration des estivités antérieures, vous aurez eu loisibilité de colliger , au fil de l’actualité inhérente à votre mode de vie, remarquable quantité d’événements que l’ordonnancement de votre équation perpétuée vous autorise désormais à observer sous d’autres données perceptionnelles.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article359" class='spip_in'>15 juillet 2006</a>

Magloow : De fait, par « l’oscillationnisme » inhérent à « l’Alternance Osmotique », « la concordance en l’adaptabilité » sait se déplacer, au même titre que la Foi, mais à l’instar de celle-ci, conserve son axe cardinal lié à « l’astatisme » illustrant la composition élaborée de l’ordonnancement démultiplicateur du « Fixisme Originel ».

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article388" class='spip_in'>24 septembre 2006</a>

Jigor : Ainsi, suite aux « relations » qui s’établissent entre votre personne et les semi-géométrisés, nous nous devons de vous imposer davantage de « séquences isolatoires » qu’il ne vous semble concevable. En quelque sorte responsable de votre maintenance dans cette géométrisation, il m’incombe donc de procéder à l’ordonnancement de ces « séquences » dont, il sied que vous le sachiez, vous ne sortez pas indemne.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article391" class='spip_in'>16 novembre 2006</a>

Jigor : S’il semble acquis, pour celles et ceux gardant accès à nos entretiens, que le processus « d’interdépendance cosmique » auquel nous voue le Systématisme Originel s’exerce, en « désuperposition » et en « démultiplication », il apparaît conjointement que se positionne au regard des précités une délimitation par trop simpliste de ce que figurent les données de cet ordonnancement.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article403" class='spip_in'>25 janvier 2007</a>

Jadöpher : Mentionnant dans votre ouvrage le fait que la pratique précède la théorie dans la plupart des cas, il vous appartient par ailleurs de faire valoir, autant que « l’occasionnel » l’exige, l’ordonnancement pourvoyant à la mise en place effective des produits du mouvement. Pour ce, convient-il uniment de replacer en exergue ce que l’on vous signifia quant au processus résolvant l’avènement de l’actionnel dans tout ce que figure sa dynamique : à savoir que le conjoncturel agence le circonstanciel , avant que celui-ci n’élabore le situationnel que votre sens analytique définit ensuite en tant qu’événementiel.

<a href="http://www.psy-desir.com/jantel/spip.php?article407" class='spip_in'>06 mars 2007</a>

Jigor : Nous revenons donc à l’ouverture du débat de ce jour, et à la compatibilité acquise ou non du « faire-corps » avec le reçu afin d’en restituer son expression, entre l’ordonnancement de son déploiement et le réordonnancement de son impliement.

A propos de ce qui a suscité l’intervention présente, vous êtes à même de déduire qu’en le réordonnancement de l’impliement se situe l’ensemble des « vestiges » définissant le produit de l’exercice permanent du réverbérationnisme, dont précisément le lignage des espèces, mais aussi des climats et autres facteurs environnementaux .

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0