Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2003 / 17 mai 2003
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

17 mai 2003

D 17 mai 2003     H 14:14     A Karzenstein     C 0 messages


Question
- … Oui, vous étiez intervenue alors que Jacqueline et moi conversions sur l’actualité qui faisait état des épidémies de virus, lesquels sévissent un peu partout, et ce, on va dire, toutes espèces confondues, avant de passer en coup de vent, si vous m’autorisez l’expression, lors du séjour de mes amis bordelais, afin de m’indiquer la période de votre visite…

Karzenstein
- Je vous avais effectivement avertis que les affections virales se trouveraient sans rivales, confirmant de la sorte ce que je vous avais déjà laissé ouïr deux cycles annuels auparavant, à savoir que les micro-organismes détiennent de fort qualitatives facultés d’adaptabilité sachant leur octroyer un efficient « faire corps », un « faire corps » dont le principal facteur de situabilité fonctionnelle s’édifie, ainsi qu’il vous le fut signifié, en l’eurythermisme… [1].

Question
- Ce « faire corps », en « l’eurythermisme » qui l’illustre ici, peut-il s’assimiler à une sorte d’accommodat ?

Karzenstein
- Non pas une sorte, Jantel ! A un accommodat tout court… Votre souvenance saura réactualiser du fait que tout cyclique, dès la survenance de son terme, se détermine, en désuperposition comme en démultiplication, par un mutationnisme d’ensemble, lequel englobe la totalité du produit de l’existentialisation, entre nanisme et gigantisme, puisque cette remodélisation s’adresse, pour ce qui vous intéresse, au volume. En subséquence, il conviendra d’entendre que le subsumérisme saura se révéler de rigueur dans ce type de situationnel que nous vous avons appris à identifier en tant que point de non-retour.

Question
- Le « subsumérisme » ?

Karzenstein
- « Subsumer » définit convenablement ce que je vous avais conseillé de mettre en pratique lors de vos séances d’inductionnisme dirigé, eu égard à ce procédé vous habilitant à connecter incidemment l’individualité au cœur de la collectivité… Vous aurez évidemment déduit que la suffixation accolée au verbe « subsumer » intervient dans l’optique de conférer un addenda à cette pratique, un addenda que nous qualifierons occurrentiellement d’extrapolateur… Ainsi, partant du fait qu’en matière de viralisation l’endémisme n’aura désormais plus cours, le subsumérisme vous engagera non seulement à annihiler ce principe d’inspiration géonémique, mais également à répartir ce débordement dans tous les spécifismes existants.

Question
- Donc à considérer que les maladies deviennent transmissibles d’une espèce à une autre espèce ?

Karzenstein
- Ainsi que vous l’avez sous-évoqué, voici quelques instants, en préludant à notre dialogue du jour…

Question
- Il apparaît de plus en plus évident que c’est la rupture qui préside à cet agencement « mutationniste »…

Karzenstein
- Tout du moins à sa modalité, Jantel, car n’omettez pas de vous souvenir que tout commencement - ou plutôt, pour ce dont il se traite présentement, tout recommencement - passe par ce que vous savez être le concrétionnisme en le suspensif, ledit concrétionnisme englobant tant la prochaine réadaptabilité massique que l’éventuelle accession à la fluido-luminescence… S’il s’avérera important de revenir dans le courant de notre conversation sur la problématique à laquelle nous confronte le législatif « quantité/densité », retenez avant tout pour l’instant que la nature même du mouvement exigera de votre part et de celle de ceux constituant votre entourage un conséquent délaissement du conséquentiel afin que le causal vous apparaisse alors dans davantage de concrétude. A cette fin, au même titre que je vous avais engagé à considérer le Vide en tant qu’Etat de suspens de tous les états de suspens, vous garderez à l’esprit que le systématisme originel doit dès lors s’observer comme « l’exercice d’état de tous les exercices d’état »… De ce dernier dépendent les divers fonctionnalismes de tous les Univers, lesquels œuvrent en interdépendance, ainsi que la chose s’énonça au cours de la première décade ayant révélé nos dialogues…

Du fait, étirabilité comme comprimabilité sont inscrites dans le même mouvement et procèdent, de par la fusion constante des choses, à chaque processus de rupture enclenchant le principe de récurrence réadaptatrice… Rasmunssen vous l’avait souligné à diverses reprises sous le couvert de données philosophiques qu’il « subadaptait » alors, selon le principe volume/Vide, dans le cadre des « sous-échanges » vécus chez vos semblables, et qu’il syngtamisait en ces occasions par l’expression de « valeur(s) de remplacement »… [2]

Conséquemment, vous aurez saisi que votre penser, au sens fonctionnel du terme, devra davantage s’axer sur ce que nous vous engageons à qualifier de topologisme. Ce n’est qu’à cette condition qu’il vous sera donné de visualiser comme il se faut les situationnels dans la diversité de leur advenance.

Question
- Passons sur le « topologisme » dont nous trouverons la racine dans le dictionnaire, mais pouvez-vous nous indiquer si les mouvements de « comprimabilité » et « d’étirabilité » dont vous faites état doivent nous incliner à souligner le caractère provisoire de ces facteurs soumis au mode de fusion constante des choses ?

Karzenstein
- Démultiplication du pressionnel/attractionnel, Jantel, pourvoyant à la résultante d’une permanence dans le réifié…

Question
- Cela rejoint ce que dit Patrick : le seul règne qui soit éternel reste le règne du provisoire…

Karzenstein
- Selon l’harmonie multiplicatrice, en la constance de l’unitarité… N’oubliez pas, Jantel : ce qui est appelé à s’autodétruire s’autodétruit… L’apoptosisme, en l’informationnel qui l’y prédispose, vit l’universalité du formationnel et procède à sa rupture, laquelle, souvenez-vous, n’authentifie rien d’autre qu’une cessation d’échange en le figement de l’état occurentiellement concerné…

Question
- C’est justement la forme prise par cette rupture qui, je ne vous l’apprendrai pas, nous dérange, Karzenstein…

Karzenstein
- Tout simplement parce que votre cogito vous fait enregistrer la variabilité de l’exercice de rupture uniquement dans le mode résolutoire procédant à ladite rupture, autrement dit dans l’acte dont va se parer l’agissement. Cette tendance iconise une fois encore la manifestation de la prééminence de l’onde de forme sur l’onde de Vide chez vos semblables du moment.

Mais ce qu’il importe prioritairement de vous faire valoir ce jour, à l’instar de ce que vous énonçâtes voici quelques instants, c’est que c’est bien la rupture qui, par la continuité qui la définit, donne essor à l’irréversible réversibilité, clef de voûte de la Loi dite d’Eternité, cette réversibilité que vous considérerez pour l’heure telle la convertibilité inhérente au processus d’existentialisation.

Quelque cinq cycles solaires auparavant, vous fûtes engagés à souscrire à concevoir l’Existence (que vous orthographierez avec un E majuscule) en les désuperpositionnel et démultiplicationnel de son cheminement : de la calorification enclenchée par le réverbérationnisme du précellularisme ou particulaire préconditionné par le fixisme originel jusqu’au concrétionnisme de la tubularisation de faisceaux engendrant le tournoiement frictionnel des particules en fusion procédant aux explosions existentialisatrices de systèmes stellaires… Périphérisation, subparallélisation du spiralisme inhérent à la cylindrité des faisceaux précités vous conduisirent à corréler idoinement les observations qu’il seyait d’établir au travers de la désuperposition adéquationnée à chaque formationnel.

S’énoncèrent, entre autres, en la circonstance, torsadage nucléotidique, maillonnage polypeptidique et autres cheminées hydrothermales. Par la suite, nous mîmes en exergue le fait que tout ce qui se trouvait positionné après cet agencement devait se voir identifié en tant qu’existence, et ce, avec le caractère provisoire auquel chaque géométrisation demeure liée.

Vous comprîtes alors qu’une fin de cyclique amorçait le déploiement d’un point de non-retour, existence identifiant l’aboutissement circonstancié d’un système.

Question
- Une phase de récursivité, si l’on peut dire…

Karzenstein
- C’est cela toutes proportions gardées, phase de récursivité qu’en tout amalgame existentiel on peut percevoir, symbolisée par un ressort étiré puis se relâchant… Un schématisme approprié à ce type paroxystique de situationnel ne diagrammiserait rien de moins que le retour de la Pensée sur elle-même.

Question
- En quelque sorte, un genre de repli stratégique pour sauver ce qui peut l’être…

Karzenstein
- C’est cela, Jantel : ce qui sait l’être, afin de demeurer dans la précision, conformément à l’axiome démontrant que ce qui sait peut…

Question
- Et la Pensée édifie idéalement cet axiome…

Karzenstein
- Entre impression et expression… Il est perceptible que vous concevez mieux l’effet de justesse sur lequel nous devisâmes quelque peu… Ceci devrait autoriser votre « cogito » à relativiser, voire à amenuiser l’importance que vous accordez au formationnel qu’épouse quelquefois la rupture…

Question
- Oui, nous comprenons bien que « viralisation », conflits armés, séismes et autres accidents matérialisent cet ordonnancement des choses… Toutefois, vous ne nous avez pas caché, et ce, à plusieurs reprises, que vous interveniez dans ce que nous supposons être une mesure de régulation des événements… Je songe ici à vos voyages - si le mot est approprié - au Moyen-Orient ou en Asie où nous devons considérer que se produira l’ultime grand « humanocide » du cyclique en cours… Qu’en faut-il déduire ?

Karzenstein
- Tout d’abord, pour demeurer dans ce dont nous venons de débattre, rappeler que l’Univers, « les Univers » devrais-je dire, sont dotés d’un registre apoptosique, donc d’une programmation les prédisposant, puis les disposant à une réintégration au Vide d’où ils se trouvent initialement issus, ceci corroborant ce que vous avait compendieusement souligné Magloow, à savoir que les Univers ne sauraient être en perpétuelle expansion du fait que, précisément, s’exerce le processus de réversibilité…

Question
- La réversibilité n’est donc pas seulement un mode de recommencement, si je comprends convenablement ce que vous dites…

Karzenstein
- Délaissez l’onde de forme, Jantel ! Je viens de vous engager à déceler le produit de ce mouvement tel un effet de convertibilité… Réescaladez vos souvenirs et replacez dans le contexte actuel ce que Rasmunssen vous avait désuperpositionnellement signifié, suite à la fugue effectuée par votre amie Béatrice…

Question
- Je me souviens bien que Rasmunssen avait parlé de fuir, de se fuir ; il avait fait aussi allusion à l’habitude devenant contrainte mais je ne parviens pas à faire de liaison avec ce que vous venez d’énoncer…

Karzenstein
- Ne prenez pas en compte la teneur philosophique du situationnel relaté et repositionnez-vous sur l’aspect physique inhérent à ce principe de convertibilité…

Question
- C’est le type d’exercice auquel vous me soumettez parfois et pour lequel je n’ai pas d’aptitude, loin s’en faut…

Karzenstein
- Insistez, insistez donc, ne relâchez point la pression en cours : votre cogito ne pourra résister durablement à ce que je sais être votre capacité d’admissibilité d’impression…

Question
- Il avait été question d’une interversion entre le volume et le Vide…

Karzenstein
- Exactement, Jantel, et Rasmunssen vous avait formulé que « du Vide remplaçait le volume, quand par ailleurs ce volume s’emparait de Vide »… Resuperposez l’équation sur un plan cosmique et vous aurez accès pour ainsi dire aux phénomènes accrétifs parmi lesquels, paroxystiquement parlant, se proposent, entre autres, ce que votre science qualifie de trous noirs…

Question
- Peut-on considérer que ces phénomènes appartiennent au « mutationnisme » ?

Karzenstein
- Sans conteste, Jantel ! En qualité de produits de la mue constitutionnelle… Voyez-vous, il sied ici de procéder au recoupement s’imposant dans ce qui doit s’observer telle la stratification de la viabilité, tant dans les normes de quantité que de densité. Le registre apoptosique, en tout état révélé, respecte la « mission » - si vous m’autorisez ce trait d’iconisme verbal - qui lui est conférée quant au principe autocorrectif qu’il exerce en l’Etabli. Et nous en arrivons là aux « voyages » que votre vocable m’attribue afin de « verbaliser » les divers positionnements qui incombent à mes semblables et à moi-même, selon la spécificité autocorrectrice nous vivant.

Vous avez encore en mémoire, pour l’avoir relu récemment, que le graduel ordonnancé par l’Etabli délivrait des accessions, dirons-nous, à la transpulvérulence de la complexité en la réductibilité…

Question
- Oui, ce passage - tant convoité par les espèces pensantes - de l’état de matérialité à celui de diaphanéité, pour réutiliser un terme « teilhardien »…

Karzenstein
- C’est cela, le passage à l’état d’Etre, c’est-à-dire à la fulgurance mimétique… Or, vous le savez, la reconductibilité corporéitaire au référentiel corpusculaire ne peut enfreindre la législation quantifiable/densifiable imprimée temporellement par la Loi des Echanges…

Reportez-vous à notre dialogue sur la Loi d’évolution des espèces [3] et sur ce qui s’entendit commenter à l’époque où vous crûtes que mes semblables et moi-même limitions les autres espèces sans autre forme de procès, dirons-nous, et rejoignez ensuite ce qui s’énonça une seizaine de cycles solaires plus tard, lorsque je vous fis valoir l’instrumentation que nous figurions au regard de la mue constitutionnelle, et vous accéderez à une vision d’ensemble dont je viendrai vous entretenir plus en détails, lors d’un dialogue à venir… Pour l’heure, observez bien les modes de rupture entre viralisation, kamikazérisme et autres conflits armés ou accidents de voyage : il y a là matière à inductionnisme… et à remise en cause de nombre d’actes à agir de votre quotidien, si banal puisse-t-il paraître…

Votre entourage en a grand besoin : faire le vide, c’est se proposer, par vie(s) consciente(s) interposée(s), à le retrouver plus harmonieusement au moment où le volume se doit de lui céder la place…

Sur ce, j’estime que cette conversation doit sans plus attendre s’interrompre, non sans formuler mes pensées d’usage à l’endroit de ceux qui partagent vos instants…

Notes

[1Wikipédia : Eurytherme (Biologie) Se dit des organismes adaptés pour supporter de grandes variations de température

[2Voir par exemple les Textes de juin 1988 ou du 22 novembre 1986 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0