Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2007 / 21 juillet 2007
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

21 juillet 2007

(transcription ZILDER 22 juillet 2007)

D 21 juillet 2007     H 08:06     A Jigor     C 0 messages


Vous ne l’ignorez plus désormais : ne point borner son cogito dans l’exercice de sa sempiternelle tendance au comparativisme, et par ce, au dualisme l’axant invariablement sur une « visualisation manichéenne » des choses, n’exclut nullement de percevoir certaines données révélant une prédisposition à une mue évolutive.

Ainsi, avons-nous eu à vous référencer - sous le couvert de la révélation sommaire du principe d’inconciliabilité [1] (apte à révéler, selon l’expression de divers critères comportementaux) - la praxie du rejet s’exerçant à l’encontre du mode d’existence auquel est voué le support du spécifisme concerné.

Nous ajouterons ici (en vertu de vos potentialités perceptives du moment) que vivre et être vécu harmonieusement par l’Oscillationnisme (prioritairement dans ses phases paroxysmiques) détermine, en grande part, l’intensité existentielle allouée à tout support qui est destiné à une continuation post-rupture à l’état conscient.

Cela doit servir à vous souvenir que le déflexionnisme n’interdit en aucun cas le réverbérationnisme [2] .

Concédons que les effets réels de cette caractéristique ne se situent pas de manière ponctuelle pour vos semblables de l’heure, lorsque se prononcent les « phases oscillatoires » du sujet habilité à la continuation en question. Ceci vaut dans la mesure où la chose se reçoit avec toute la déperdition allouée à l’interception, autrement formulé : où elle se révèle quasi-uniquement au plan extrasensoriel des occasionnels témoins que les dits semblables ont faculté de figurer lors de ces phases d’oscillation.

Ne négligeons pas de préciser que cette absence de permanence dans le fait de « prendre en compte » la teneur de cette particularité de l’échange se désagrège toutefois quelque peu, en fonction de l’assiduité dont les éventuels témoins savent faire montre dans ce que représente la pratique de l’inductionnisme [3].

En fait, le situationnel en la matière ne transparaît (dans la majeure partie des cas) qu’en l’opportunité vous étant offerte d’établir ce « constat de mouvement » à l’endroit de personnages éminemment célèbres, ou très rarissimement, par rapport à des individus très proches - et dont cette proximité s’avère de longue date -. Pour l’exemple, à votre ami Jean qui se questionnait à propos de votre amie Lucette, se demandant si la foi (le summum du faire-corps alloué à votre espèce) pouvait se perdre, il fut répondu que la foi ne se perdait pas, mais qu’elle pouvait se déplacer.

Ceux qui « ricochétiquement » auront accès à ce discours apprécieront l’inhérence de cette « convention » à ce qui vous fut répété ce jour quant à l’incapacité du déflexionnisme à influer - dans une efficiente continuité - sur le réverbérationnisme.

Qu’il me soit permis, à travers vous, de transmettre mes pensées de civilitude à tous ceux qui vous auront accompagné dans la si singulière existence que vous aurez menée et que nous aurions dû écourter de toute évidence, tel qu’il vous le fut souvent confié.

Notes

[1Nouveau principe apparaissant le 8 mai 2007 chez Jigor : il s’avère loisible de considérer que présenter quelque disposition propice à une mue évolutive transparaît au vu de l’itération confirmée de flagrantes et diverses phases d’inconciliabilité « vivant » un support existentiel, par rapport aux potentialités d’insertion idoines au « spécifisme » auquel ledit support se trouve intrinsèquement voué .

[2Naturellement ! l’important c’est de dépasser les blocages et fixations de la vie consciente en laissant l’oscillation de base fonctionner et libérer les flux

[3inductionnisme : de induction, lat inductio, -onis, de inducere, conduire dans ; opération par laquelle on passe d’observations données à une proposition qui en rend compte ( Karzenstein - 14 décembre 2003 : théorétisme comme inductionnisme resteront d’un grand secours pour qui délaissera dans le plus d’assiduité possible le conséquentiel du situationnel survenant.. )

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0