Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Concept d’actionnel - citations
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept d’actionnel - citations

D 8 juin 2007     H 08:31     A     C 0 messages


Actionnel : vient de « action » (en latin actio) - ce qui permet à l’homme de manifester sa volonté en accomplissant quelque chose ; s’oppose à la pensée et au ressenti.

08 novembre 2001

Karzenstein : Souvenez-vous sur ces entrefaites que la Loi d’Alternance Osmotique nous vit depuis en tant que parcelles de la Masse Ectoplasmique, donc en « état permanent de réverbération », autant avec ce qui s’annonce qu’avec ce qui surgit !… Seule nuance entre ces deux facteurs : le bref délai s’établissant au niveau du reçu, lequel, dans l’ajustement du « faire corps », se détermine alors de façon réactionnelle avant de se rétablir en mode actionnel, c’est-à-dire en « rendu ».

20 février 2002

Karzenstein : En aval du positionnement du cyclique, votre vocation vous engage donc à subir davantage aussi bien le causal que le conséquentiel. Ainsi, si sur le plan « attractionnel » les rencontres gagnent « surnumérairement », l’amalgame que vous en faites se repositionne en le « pressionnel » au travers de vos données humorales. Celles-ci connaissent des fluctuations au gré de ce que vous donne à constater la résultante égocentriste issue du mode actionnel de vos semblables de l’heure. Bien qu’ils puissent s’en défendre, leur finalité reste, par le biais du cogito, de parvenir dans le maximum d’aisance possible à la fatidique rupture. « Aisance » se « synonymisera » ici avec « confort ».

03 décembre 2004

Karzenstein : Vous et vos amis vous rappellerez aisément que tout se produit au gré des flux et que ces flux s’exercent en stratification au cœur des espaces vectoriels, en totale harmonie avec l’Osmose Attractive… Osmose Attractive qui, de par la diversité actionnelle que lui confère l’Alternance Osmotique, pourvoit à ce qu’il sied de visualiser en tant que rééquilibrage, astatisme s’édifiant, sous le couvert de l’autocorrection, en entière adéquation avec le circonstanciel alors déployé .

07 mars 2005

Karzenstein : Au cours de cette dernière décennie, et plus particulièrement dès l’éclosion de l’Ordonnancement Magnétique, la dynamique déterminant tout le système actionnel de votre phase extatique se modifia sensiblement, de percussion(s) en répercussion(s)… Plus pragmatiquement, il s’avéra patent que l’usure érodant alors votre système psychophysique ne pouvait, et ne pourrait plus tolérer une similaire densité du reçu en question.

25 février 2006

ZILDER : Il vous l’a déjà été indiqué : la concrétisation de la pensée, pour ce qui appartient à votre espèce, ne saurait se formuler autrement qu’au travers d’actions sachant s’adéquationner avec la géométrisation de ladite espèce.Sans prétendre actionner chez les individus ici concernés un palinodiérisme efficient à l’endroit d’une opportune « remise en cause », convient-il de faire constater que ce procédé actionnel reste facilement applicable, appliqué qu’il se trouve être par ceux-ci, en matière d’exercice de fonction.

20 juillet 2006

Jigor : « Mieux vaut solliciter la souffrance que d’attendre d’être sollicité par elle », comme « la souffrance s’exprime quand bon lui semble et ne cède en rien à l’habitude » axiomatisent en toute convenabilité la permanence actionnelle de ce « processus presssionnel », lequel ne concrétise, ni plus ni moins, qu’un « reçu » à l’endroit des supports qu’il vit.

samedi 29 juillet 2006

Jigor : Dans le cadre de l’actionnel établi pour l’heure par nos soins, à des fins de « dosage cellulaire » tendant à régénérer le processus de « sensibilité organique » vous étant imparti, se trouve lieu de vous exposer à des « séquences isolatoires ».Inhérentes à « l’équation perpétuée » que vous savez, celles-ci ne projettent que blafarde similarité avec celles que vous vécûtes trois décennies auparavant. En vertu de la « concordance en l’adaptabilité », l’actionnel en question tient donc compte du cheminement progressif de la « phase extatique » vous vivant et du « conjoncturel » déployé par l’Alternance Osmotique en les « ambiants » qu’elle compose.

17 septembre 2006

Jigor : L’Oscillationnisme, en la praxie que la législation d’alternance génère, agence le processus de fonctionnalité en vertu des caractéristiques que la Pensée pourvoit à l’endroit de chaque spécifisme. Il s’agit là de ce que nous vous avons engagé(s) à considérer en tant que justesse. En le conditionnement s’ensuivant, s’élabore l’interdépendance initiale générant « l’actionnel » entre « ambiant(s) » et « supports appropriés » à ce qu’il sied de nommer le circonstanciel.

24 novembre 2006

Serpentin : Le mouvement spiralien occasionne ce que Rigobert vous a engagé à considérer tel un « déhanchement », ce « déhanchement » ne figure qu’illustration de « l’oscillationnisme ». Il convient de bien garder en vue que c’est dans le courant de cette mouvance que se conditionne « l’actionnel » correspondant à chaque « spécifisme ».

21 décembre 2006

Magloow : Cet exemple précis invite à se reporter au descriptif effectué par Dany par rapport au « situationnel » alors en vigueur en Judée (et dans ses environs), et surtout à ce qui vous fut énoncé récemment, à propos de ce qui touche à l’expression du transductionnalisme s’exerçant entre tous les spécifismes .Ainsi que vous ne manquerez pas de le déduire, « l’excessivité actionnelle » qui découle de semblables modifications appartient uniquement à l’ambiant.

25 janvier 2007

Jadöpher : Mentionnant dans votre ouvrage le fait que la pratique précède la théorie dans la plupart des cas, il vous appartient par ailleurs de faire valoir, autant que « l’occasionnel » l’exige, l’ordonnancement pourvoyant à la mise en place effective des produits du mouvement. Pour ce, convient-il uniment de replacer en exergue ce que l’on vous signifia quant au processus résolvant l’avènement de l’actionnel dans tout ce que figure sa dynamique : à savoir que le conjoncturel agence le circonstanciel , avant que celui-ci n’élabore le situationnel que votre sens analytique définit ensuite en tant qu’événementiel .

08 mai 2007

Jigor : Bien qu’au stade de perceptivité alloué à votre humanité, les facteurs entrant en lice dans ce schématisme (qui ne figure que démultiplication de la mue constitutionnelle ) savent se discerner au gré de l’élaboration de l’agencement de la concordance en l’adaptabilité , votre cogito vous verse à positionner « l’actionnel » du sujet prédestiné à la mue en question dans une connotation de teneur philosophique.

03 juillet 2007

Jigor : Au long des cycliques, le déflexionnisme issu du changement de vitesse de « la lumière » impose force variations à ces « directionnels » qui n’astatisent le produit modulé - puis abouti - de leur tournoiement qu’au prix de l’oscillationnisme s’enclenchant en vertu de « l’actionnel » occurrentiellement en cours.

11 septembre 2007

ZILDER : Il va sans dire que, de par le principe de fusion constante [2], tout ce qui s’entreprend (le provoqué) ne détient qu’une valeur très relative au regard de l’Etabli, même si le cogito, selon sa dynamique projectionniste, s’efforce de « traduire » l’actionnel sous une plus accommodante facette.

05 novembre 2007

Magloow : En la finalité qui le caractérise, et selon le mode avec lequel s’adéquationne le spécifisme propice à son « exercice », l’actionnel conditionne dans la continuité d’autres « supports ». Etant ouï que ce sont les flux qui « programment » la réverbération incidente et leur produit en façonnant une « fonctionnalité d’ensemble », il convient de conserver à l’esprit que l’événementiel possède sa propre intelligence et qu’à la faveur des flux précités, l’actionnel se régénère au travers d’autres « supports occasionnels », consacrant de la sorte ce qu’il s’avère opportun de considérer telle sa récurrence réadaptatrice .

19 octobre 2007

JIGOR : Prenons l’exercice verbo-musical intitulé « Qui donc fait quoi ».
JANTEL : Oui, je crois que vous faites allusion à la phrase « dérive des sentiments, dérive des continents »…
JIGOR : Au gré de l’immarcescible principe attraction / expansion qui, en la continuité du mouvement existentiel, dispose ensuite le « prolongement actionnel » en la phase expansion / rétraction.

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0