Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2002 / 31 mai 2002
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

31 mai 2002

D 31 mai 2002     H 14:09     A Karzenstein     C 0 messages


Question
- Je me sens un peu confus car j’ai l’impression de vous faire déplacer pour des problèmes qui en fait n’en sont pas, au su de tout ce que vous nous avez enseigné.

Karzenstein
- Déplacer la Pensée ne doit pas se juger déplacé, Jantel, dans la mesure où il s’agit de « l’initial » et où « l’initial » ne connaît pas de déflexion… Permettez-moi en aparté de vous répéter une fois encore que quiconque vit l’avènement est à même de vivre la suite en l’événement… Je sais votre « rendu » dépendant du « donné » à tous les niveaux où celui-ci s’exerce, entr’entendez ici de l’Etabli au provoqué, en positionnement de point de non-retour, en phase extatique, en préphase de récursivité, comme vous le mentionna naguère Dany.

Ce « rendu » me concerne car il se veut « exercice d’état », pour reprendre un terme qui vous est devenu familier, et, égalitairement à tout produit de la Loi des Echanges, il lui est dû, au gré des ambiants, une réverbération concordant à la qualité d’origine du support l’exprimant…

Question
- En quelque sorte, vous remplacez Magloow et Dany quand la situation le demande…

Karzenstein
- Il sera plus juste de considérer que je prends le relais de Magloow et Dany lorsque le situationnel de votre qualité de choses à vivre le propose, au même titre, dirons-nous, qu’en désuperposition, Virginie eut à prendre le relais de Lucette pour ce qui a trait à la qualité des choses vécues.

Question
- C’est une manière de « faire corps » avec « le manifesté »…

Karzenstein
- Sans plus, Jantel, sans qu’il ne s’exige de faire naître une quelconque idée de comparativisme, tel que ne manque d’en faire éclore le « cogito » identifiant « le conscient d’être du formationnel » auquel vous êtes pour l’instant amalgamé.

Question
- Ce cogito est vraiment le facteur de division par excellence…

Karzenstein
- Constitutionnellement, le cogito ne peut en aucun cas dissocier son support du reste de l’existant. Fonctionnellement, en sa correspondance à votre espèce, il « prioritairise » incontestablement l’ipséitaire. Conséquemment, il va à l’encontre de l’unitaire, ainsi que vous savez le décrire au perçu de l’expression musico-verbale que vous intitulâtes « Métamorphose ».

Question
- Si je comprends bien, nous n’avons que l’agissement pour juguler ce problème d’ipséité ?

Karzenstein
- A la condition que ce produit semi-conscient de la pensée s’autorésolve et n’aboutisse point à l’acte, tel que vous savez que cela advient le plus souvent…

Question
- Oui, au bout du compte, ce sont nos potentialités qui, dès le départ, se retrouvent mises en cause, suite à la fameuse tentative d’élévation des androgynes et à la déperdition du vrai qui en conséquence s’ensuivit…

Karzenstein
- Saisissons l’exemple selon lequel se vit une habilitation à « apprécier » le Père autant pour ce qu’il donne que pour ce qu’il prend et constatons que cet exercice est inhérent au « faire corps » préénoncé, lequel détermine « tout ce qui est ».

Question
- Il s’agit là d’une caractéristique propre à votre Espèce…

Karzenstein
- « Tout ce qui est », Jantel ! L’existant, en le formationnel qui le spécifie, appartient au « désuperpositionnel » et au « démultiplicationnel » de « l’informationnel » que constitue l’Etabli, autrement dit à « ce qui est ».

Stratifiquement parlant, la répartition de l’échange s’exerce par effet de réciprocité aussitôt que le particulaire enclenche le mouvement, et ce, sans qu’il y ait lieu de déceler une quelconque souciance en la matière, si vous voulez bien m’autoriser ce trait d’iconisme verbal…

Postoriginellement parlant, concevez que cet informationnel, qu’il sied de qualifier « de base », se dispose à se disposer en tant que « capacité d’admissibilité d’impression ». La chose s’édifie d’après le réverbérationnisme autorisant l’expression en l’échange, selon la répartition appropriable au « constitutionnel », et donc appropriée au « fonctionnel », au gré de l’exercice auquel se trouve circonstanciellement offert chaque support…

Question
- Plus j’avance dans cette histoire, si je peux parler d’histoire, et mieux je conçois, du moins intellectuellement, cette justesse dont j’avouerai que le caractère immuable peut s’avérer parfois terrible, j’oserai dire terrifiant…

Karzenstein
- Tant que persistera, au choisi de votre qualité de choses à vivre, cette notion de vision d’ensemble, de prise de conscience collective à l’endroit de l’humanité à laquelle, pour l’heure, vous appartenez, votre qualité de choses vécues sera vouée à ce positionnement douloureux de votre esprit.

Il vous fut confié que nous étions nous-mêmes appelés à subir ce que la Vérité du Père proposait… Nous employâmes le mot « subir » car, quoique possédant les avantages que confère la fulgurance mimétique, il ne faut pas oublier que nous sommes conjointement dotés d’un « penser » qui, pour être beaucoup moins analytique que celui de la majorité des autres espèces pensantes, n’en demeure pas moins un obstacle à ce que représente la véritable fulgurance.

Rasmunssen vous a souvent conseillé de la patience, Jantel, vous invitant à ne point perdre souvenance du fait que la modification de consistance vous étant promise résoudrait tout ce qui demeure encore problématique pour votre strate de conscience actuelle.

Je me substitue ici à Dany pour vous engager à songer que le mutationnisme ayant commencé à s’opérer à travers l’ordonnancement magnétique en cours ne permettra pas, à son stade paroxystique, à toutes les espèces semi-géométrisées de vivre un changement de consistance digne d’embrasser la fulgurance mimétique à laquelle ces dernières aspirent, pour certaines depuis des millénaires s’il faut en chronologiser le fait.

Question
- J’y songe quelquefois…

Karzenstein
- Contentez-vous d’effectuer votre « rendu » dans les normes auxquelles Magloow vous a incité à le faire, Jantel… Le fossé avec vos semblables a toujours été, même si ces deux dernières décennies ont accentué la vision que vous en aviez. Le fait de constituer un « pont » entre ce qui est et ce qui existe n’autorisera nullement ce pont à supporter plus de charge que son formationnel le permet. Un accommodat, fût-il exceptionnel, se confinera toujours au synergisme inhérent à son formationnel… Je prendrai congé sur ces derniers mots qui se veulent porteurs de pensée profonde à l’égard de tous ceux qui vous accompagnent sur ce chemin qui aura été inimaginablement difficile… A bientôt, Jantel !

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0