Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 24 janvier 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

24 janvier 2008

JIGOR, suite à l’intervention de KARZENSTEIN le 11 janvier 2008

D 24 janvier 2008     H 12:39     A Jigor     C 0 messages


A diverses périodes et maintes reprises, vous avez - avec votre entourage -, référencé la vocation anthropocentrique [1] à travers une « situabilité » d’actes agis ayant résolu ce qu’il sied d’identifier sous l’appellation d’ agissements [2].

Or, sans revenir sur ce qui vous avait été énoncé au sujet de l’origine d’une vocation anthropocentrique , vous vous devez d’apprécier cette pratique en marge du « notionnel » dont votre perceptivité de l’heure ceint le mode de vie de l’humanité à laquelle vous vous êtes trouvé relié.

Ainsi, convient-il de considérer plus souvent que la localisation illustrant une « vocation » appartient essentiellement au Systématisme Originel [3] et procède -désuperpositionnellement parlant - à une « systématique », autrement formulé : à une « fonctionnalité ».

Celle-ci, basée comme il s’exige sur la Loi des Echanges [4] , ne saurait en aucun cas « volumiser » inconditionnellement son registre actionnel, dans la mesure où l’harmonie multiplicatrice présidant à toute existentialisation dispense la chose en fonction de supports limités dans la longévité inhérente à toute géométrisation.

Nonobstant cette règle fondamentale, le cogito, à travers l’élément de projection qui autorise une existence à se sentir efficiente, persiste à vouloir refuser ce « principe » puisque inconscient, puis semi-conscient, lui dessinent - par intermittence - un aspect de ce qui définit les caractéristiques concédées à « l’éternité des choses ».

S’ensuivent alors dans le réactionnel de l’individu vécu par le mode vocationnel nous intéressant présentement, ce qui se traduit par des accès à l’excessivité [5].

En consultant certains résumés de nos entretiens passés, vous retrouverez trace(s) de cette teneur par trop extrémiste de la tendance prise circonstanciellement par la praxie du support dépendant de ces phases souvent « obnubilatoires », mais qui, soulignons-le, appartiennent intégralement à son compensatoire existentiel .

Ce sont là des conséquences de la pression « reçue » à l’encontre de laquelle le « vocationné » exerce - plus ou moins consciemment - sa propre pression , et dont le déroulement va (de percussion en répercussion) aboutir à ce que le cogito enregistre en tant qu’ échec [6] .

L’ échec majeur émanant de la fonctionnalité de sujets voués à une vocation anthropocentrique réside en leur « incapacité » à concilier - dans la durabilité - les « rassemblements » qu’ils conditionnent (au gré du « quatriadisme » conjoncturel / circonstanciel / situationnel / événementiel [7] ) en marge de leur présence effective.

Cette résultante, qui donne à relever une absence flagrante de continuité , les traumatise en quelque sorte, concrétisant ainsi la contribution à laquelle les alloue le principe de répartition [8] selon lequel - de spécifisme en spécifisme - s’étalonne la souffrance .

Cela reste dû au fait que leur géométrisation, de par le « périmètre » qu’elle leur impose, les limite dans ce qu’ils estiment être leur « champ d’action ». En condensant la périphérisation de leur transmis (voire rendu), elle leur interdit « d’appartenir » sentimentalement à ceux qui sont appelés à constituer leur proche entourage qui, de son côté, ne manque jamais de vouloir « s’approprier » leur personne - ou tout du moins l’image - qu’il en fige, à travers la projection élaborée par le cogito.

Il demeure évident que l’Oscillationnisme sait à la longue intervertir les tendances et qu’une « récusation » vient s’ériger en valeur de remplacement . Bien qu’émanant du cogito, vous aurez déduit que cette « récusation » n’en figure pas moins qu’un dérivé du rejet .

Vous saurez tracer le parallèle qui s’impose avec ce que vous rédigez dans le chapitre 12 du 3e volume de votre ouvrage quand, au fil de la relation d’un produit de l’événementiel donné, vous vous prêtez à travestir la répercussion de l’Osmose Attractive sous le bienvenu syntagme « d’ osmose répulsive » [9].

Mais, ce qu’il importe de rappeler - avant de rompre cet entretien et de vous demander de transmettre les civilitudes d’usage à ceux qui conservent accès à nos dires -, tient dans cette formule « rasmunssenienne » selon laquelle l’échec est proportionnel à l’enjeu qu’il recouvre [10].

Notes

[1Une vocation anthropocentrique est l’appel que peuvent ressentir des personnes à une mission particulière qui met l’homme au centre du monde et en fait le but ultime de toutes choses.

[2Karzenstein - 26 décembre 1996 : « Disons que nous avons compris que l’acte était prisonnier de l’intention, en d’autres termes du cogito… et que ne côtoyant pas l’inconscient consciemment, nous ne pouvions accéder de nous-mêmes, disons par notre propre volonté à l’agissement »

[3Un système, c’est un ensemble cohérent de notions, un assemblage d’éléments formant un ensemble régi par des lois. Le « systématisme originel », c’est le principe de ce qui fonctionne systématiquement à l’origine notamment la récursivité inhérente de tout ce qui se produit dans la création sous l’effet des fluctuations de la masse ectoplasmique.

[4Tout est donc message, “communication”, et l’Echange est échange continu de messages et de transformation de la forme des messages ( échange malheureusement discontinu pour nous, donc à écrire avec une minuscule… )

[5Karzenstein - Janvier 1998 : « votre vocation, de par l’entrain qu’elle vous fait manifester, vous occulte, un peu trop souvent, ce que vous pourriez percevoir de la nature de votre »rendu »

[6Tout cela fait penser à la notion de « résistance » en psychanalyse…

[7conjoncturel / circonstanciel / situationnel / événementiel :

  • conjoncturel : ce qui concerne la conjoncture qui est un faisceau d’événements - conjoncture vient du latin conjunctus, conjoint : ensemble des éléments déterminant une situation sociale, économique, politique… à un moment donné .
  • circonstanciel : ce qui concerne la circonstance qui est ce qui accompagne nécessairement ou est autour - circonstance vient du latin circumstare, se tenir autour : fait particulier qui accompagne un événement, élément secondaire d’une situation .
  • situationnel : ce qui concerne la situation, c’est à dire ce qui est placé en un certain endroit - situation vient du latin situs, statut, siège, emplacement, lieu : l’événement a lieu à un endroit donné .
  • événementiel : ce qui concerne l’évènement c’est à dire le fait qui survient à un moment donné - vient du latin eventus, venant lui-même du verbe evenire, arriver . Un événement (graphie ancienne) ou un évènement (graphie actuelle) est un fait qui survient à un moment donné. Il se caractérise par une transition, voire une rupture, dans le cours des choses, et par son caractère relativement soudain ou fugace, même s’il peut avoir des répercussions par la suite. Au sens général, il signifie tout ce qui arrive et possède un caractère peu commun, voire exceptionnel (d’après Wikipédia).

[8« répartition » est essentiellement utilisé dans les Textes comme principe de répartition d’Intelligence divine

[9L’osmose exerce, en effet, une poussée en attraction . Par exemple, si une solution saline concentrée est séparée d’une solution diluée par une membrane semi-perméable, celle-ci va retenir les ions de chlorure de sodium mais les molécules d’eau vont pouvoir migrer à travers la membrane de la solution diluée à la solution salée pour rétablir l’équilibre des concentrations en sel de part et d’autre de cette membrane . Elles sont comme attirés par la pression osmotique du côté salé . 

[10Rasmunssen - Juin 1978 : L’échec est proportionnel à l’étendue qu’il recouvre, à l’enjeu qu’il propose… 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0