Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 16 février 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

16 février 2008

D 16 février 2008     H 10:15     A JADÖPHER     C 0 messages


Au gré des situationnels consécutifs à la percussion des flux existentialisateurs de cette fin de cyclique, s’effectue un « brassage pluricellulaire » d’envergure, car s’opérant tous spécifismes confondus.

La chose, tel que vous le savez, appartient à la mutation d’ensemble et ne surprend qu’autant que l’informationnel de base (propre à chacun) galvaude, par cogito interposé, les divers directionnels contrôlables qu’offre à « intercepter » l’Initial.

« L’effet de surprise » en question provoque alors - en parfaite adéquation avec les ambiants et les supports occasionnels « réverbérants » - une expression du compensatoire existentiel qui donne cours aux émergences humorales récemment référencées [1].

Il sied de concéder ici qu’un confinement laxiste à la praxie de ces dernières « déplace » singulièrement l’avènement de la prise de conscience (dont vous traitez dans les chapitres 16 et 17 du 3e volet de votre ouvrage scripturalisé) et dispose - en subséquence - un notionnel axé sur ce que nous nommerons occurrentiellement un « jugement de rassurance ». Celui-ci dénature considérablement la dynamique d’ appréciation qui vous fut par ailleurs conseillée dans la perspective de la progression à laquelle disent aspirer vos semblables actuels.

Dans l’optique de cette éventuelle « amélioration », il se révèle utile que vous sachiez que le développement idéel - auquel vous vous adonnez dans le Voyageur de l’Orage - garde capacité à différer dans une « constance mesurée » (au su du spasmodique échange dont nous devisâmes voici trois décennies) [2] le « déplacement » précité quant à la prise de conscience retenant notre attention, puisque dans ce même mouvement, la teneur de votre œuvre philosophico-musicale « érode » (en percussion) le produit toujours excessif des émergences humorales, et (en répercussion) l’élément de projection qu’elles préconditionnent.

Ces quelques lignes se voulaient nécessaires car elles tendent à vous laisser entendre que votre rendu ne s’avère point si inutile que votre cogito vous induit à l’envisager parfois.

Notes

[1Jigor vous fera suivre dans un proche délai des traits de l’origine de ces situationnels dont il sied que vous sachiez qu’ils sont parties intégrantes des « émergences humorales » de fin de cyclique » - cf aussi : Jigor - 16 janvier 2008

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0