Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 03 mai 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

03 mai 2008

(JIGOR selon le compte-rendu de ZILDER)

D 3 mai 2008     H 10:28     A Jigor     C 0 messages


S’affirme à ce jour une concevable nécessité de vous apporter quelques éléments de réponse au questionnement que vous entretenez quant à ce que votre ami Patrick traduisit régulièrement sous le vocable de chicane(s) à l’endroit de ce que votre registre informationnel vous accorda « d’activiser » avec vos divers semblables de l’heure, suite à la « capacité interceptionniste » vous vivant.

Déjà, convenez bien que la chose, inhérente au réverbérationnisme [1] après l’enclenchement régissant sa tangible localisation, se développe au gré de l’actionnel [2] que cette inhérence dispose (désuperpositionnellement et démultiplicationnellement) d’après ce que vous savez être la réverbération incidente [3].

Par ailleurs, soulignons que, de par le principe avéré du compensatoire alloué à tout « formationnel », si l’astatisme se conçoit au stade de la globalité existentielle, il s’établit également en adéquation avec chaque spécifisme assumant sa concordance en l’adaptabilité de façon nuancée, selon qu’il se révèle (catégoriellement parlant) d’une participation consciente au mouvement ou non.

Ainsi, pour ce qui a trait à votre catégorie d’espèce pensante, la réverbération incidente s’effectue en conformité avec l’informationnel de base dévolu à chaque individualité, puis se détermine immuablement entre « dynamique de projection » et « dynamique d’interception ».

La Pensée demeurant « universelle » et le penser n’étant pas « unitaire » dans le spécifisme auquel vous appartenez présentement, il va sans dire qu’il se confirme toujours diverses « modulations » entre l’apparition d’une idée que nous qualifierons de « collectivisable » et sa concrétisation : détail qui illustre occurrentiellement une facette de la différenciation que nous vous engageâmes à relever entre qualité des choses à vivre - voire que vous estimez devoir vivre - et qualité des choses vécues.

Ce manque de compatibilité - en la matière nous intéressant ici - émane du fait que le cogito qui procède en grande partie à l’édification de la « dynamique de projection » ne possède nulle influence vis-à-vis de ce qui déclenche la « dynamique d’interception ». Toutefois, il ne s’agit pas là d’incompatibilité proprement dite, mais plus exactement de « décompatibilité », dans le sens où la chose ne saurait se trouver foncièrement incompatible, étant acquis qu’elle configure le produit de l’Osmose Attractive : donc de la réverbération qui s’avère conséquentiellement incidente, notamment par la spasmodicité de l’échange à laquelle votre espèce reste vouée plus particulièrement, et au su de la caractéristique majeure du processus d’attraction qui, à l’opposé du processus de pression, se veut « alternatif » sur le plan du « manifesté ».

Ce qui vous a paru figurer une forme d’harmonie sous le couvert du prisme pour le moins déformant que produit « votre présence directe » - ainsi que vous l’avait su expliquer Rasmunssen - résulte d’un des effets de la praxie de votre « vocationnel » sur celles et ceux avec lesquels vous entreprîtes et continuez d’entreprendre.

S’ensuit alors pour vous une vision faussée, laquelle interfère immuablement sur l’actionnel enclenché, puisque dissociés de ce que vous « représentez », celles et ceux censés vivre ledit actionnel n’ont plus accès à la même perception du déploiement engagé, lequel en totale harmonie avec le causal qui le pourvoit, devient « chaotique », différant (quand il ne le galvaude pas) « l’aboutissement » par la dynamique de projection escompté. A défaut de continuité dans la convergence du développement de l’idée mise préalablement en commun, force est de convenir que « le produit » de la réverbération, à l’instar de toute existence révélée, s’adonne à ce que vous savez figurer la valeur de remplacement [4], non sans une disparité constatable dans la mesure où « la cessation d’échange » n’intervient pas.

Notes

[2actionnel : vient de « action » (en latin actio) - ce qui permet à l’homme de manifester sa volonté en accomplissant quelque chose ; s’oppose à la pensée et au ressenti. 

[3réverbération incidente : réfléchir, renvoyer ( le « rendu » ) de façon non-volontaire ( en psychologie incident s’oppose à intentionnel, par exemple pour un apprentissage ) 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0