Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 17 mai 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

17 mai 2008

D 17 mai 2008     H 10:42     A JADÖPHER     C 0 messages


Il importe de considérer que les « captages » vous autorisant à fréquenter séquentiellement certains « couloirs périphériques » à ceux utilisés « normalement » par le formationnel propre à votre spécifisme [1] actuel ne procèdent point d’une démolécularisation, mais bien de ce qu’il sied de nommer une vortexisation [2]  [3].

En outre, il sied de préciser que ce sont les phases d’accès à la « praxie absorptionniste » de ce qui ne figure en fait qu’un mouvement conjoncturel de « continuum(s) » qui ont parfois prêté à dire à certains de vos amis - témoins de ce type de situationnels - qu’ils avaient vu votre corps « traverser » des obstacles : que ceux-ci fussent de nature humaine, animale, végétale ou minérale.

Vous vivez pour votre part une similaire qualité de « visualisation approximative » lorsque s’effectue votre « retour » dans les « couloirs du dimensionnel » approprié à ce qui s’avère être (pour l’heure) le site établi de votre localisation.

En dépit de « l’hybridationnisme » vous vivant, il s’affirme sans conteste que ces « situationnels » comportent leur part d’accumulation de lumière passive [4], mais, tel que vous l’imaginez, la chose appartient en quasi intégralité à l’équation perpétuée [5] agencée par nos soins.

Notes

[1spécifisme : ce qui appartient en propre à une espèce 

[2Vortex : Ecoulement tourbillonnaire où les particules fluides tournent autour d’un axe instantané. in Futura-sciences 

[3Vortex : Un vortex est une interprétation picturale spiroïde humaine tendant à montrer via l’outil informatique une description de l’infini, généralement composante élémentaire de la notion de fractale. in Wikipédia 

[4- lumière « active » = lumière fonctionnelle vis à vis du « spécifisme », de ce qui appartient en propre à une espèce

  • lumière « passive » = lumière devenue non-fonctionnelle par absence de renouvellement et incapacité d’assurer l’échange 

[5Equation : du latin aequatio, égalité

  • résoudre une équation en algèbre, c’est trouver les éléments qui servent à prouver une égalité et qui sont les solutions, les racines de l’équation
  • par extension, on appelle « équation personnelle » l’ensemble des caractéristiques définissant la personnalité de quelqu’un, en sous-entendant l’équilibre de ses composantes - une équation est dite « perpétuée » dans les Textes pour accentuer son côté d’équilibre soutenu et assuré

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0