Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 13 juin 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

13 juin 2008

D 13 juin 2008     H 10:48     A JADÖPHER     C 0 messages


Jean-Claude Pantel : Ce Texte, émanant de Jadöpher, est la conséquence de ce qui s’est produit ce jeudi au Sacré-Cœur, où suite à une interprétation par trop approximative de ma part - quant au comportement des nombreux touristes présents sur les lieux -, il m’a été donné de « rectifier » ma vision première. En effet, (et moi le premier) nous nous confinons toujours à ce que figurent les conséquences des choses, sans véritablement tenir compte de ce qui conditionne ces conséquences.

Ce Texte relate donc, en aval de ce qui s’est produit, comment, j’ai modestement pu faire ressortir à mon « interlocuteur » du moment ce qui stagnait en mon « semi-conscient », à savoir un « repositionnement » des valeurs et donc une remise en place du « causal » : mouvement atténuant grandement la part de responsabilité des acteurs alors injustement « incriminés » dans ce qui m’apparut - de prime abord - comme une bien néfaste agitation [1]. La lecture de ce Texte, ainsi que la « relecture » d’autres Textes ayant trait à ce type de « situationnels » permettra, je l’espère à ceux qui y auront accès de « cerner » de mieux en mieux ce que nous « discernons » au quotidien.


Jadöpher :

Se servant à juste escient de la défaillance psychophysique vous ayant affecté lors de votre dernière accession « vortexisationnelle » au faîte de la butte montmartroise, Gauvain sut de nouveau vous faire valoir combien l’accélération de la dynamique cosmique amplifiait, dans la diversité, les attitudes et comportements de la totalité des spécifismes constituant ce qui se détermine en tant que support environnemental.

Le soulignement des raisons du surcroît d’agitation physique et mentale résultant de ladite accélération - concernant notamment l’espèce humaine à laquelle vous vous trouvez lié actuellement -, vous permit ainsi (en effet différé) de vous rétablir dans le positionnement initial idoine au « mouvement d’absorption » vous ayant soustrait alors à votre entourage. Suite à ce, confirmerons-nous que vous vous remémorâtes - en franche convenabilité - ce que s’adonne à produire le spiralisme existentialisateur au regard de ce qu’il provoque, au niveau de l’adjonction de « suractivité » à l’endroit de l’espèce précitée.

Au gré de cette mouvance « réastatisante », vous sûtes donc énoncer (avec tangible sagacité) à votre interlocuteur occasionnel ce que nous vous confiâtes antérieurement quant à l’exacerbation de l’incapacité de vos semblables à gérer au mieux la contrôlabilité de certains flux - au demeurant fort contrôlables - en relatant - qu’en amont - la chose reste due à l’amenuisement de la durée post-rupture s’effectuant dans le suspensif (de par « la dilution cellulaire » éminemment observable en fin de cyclique ), puis selon l’effet d’osmose attractive s’opérant ensuite - adéquationnellement - avec l’établissement de la volumisation et l’élaboration continuelle du déploiement de cette dernière.

A l’égard de ceux se trouvant promis à la lecture de cette concise scripturalisation, il s’agira (en le situationnel présent) de les aider à convenir que « le principe de répercussion » [2] axé - tel qu’ils le savent - sur un mode ondulationniste, s’apprête à « concrétiser » l’incontournable mutation d’ensemble sous des aspects appelés à les surprendre, y compris dans ce qu’ils enferment sous le syntagme de vie privée.

Vous pourrez leur signifier que l’accommodation qui s’ensuivra s’avérera représenter une simple démultiplication du « faire-corps » leur étant alloué sous le couvert de la souffrance (souffrir c’est être, être c’est faire corps), mais vous vous interdirez néanmoins de leur faire assimiler ce « reçu » à cette acceptation que vous avez érigée dans votre Voyageur de l’Orage. Vous leur rappellerez au passage que seul le théorétisme engageant à faire le vide - donc à souffrir -, possède sensible utilité pour ce que saura figurer leur « prochain » amalgame cellulaire.

En outre, se révélera-t-il judicieux d’apprécier qu’entre l’agissement consécutif à « se voir » et l’acte destiné à le résoudre sous le mouvement du « regard », s’effectue une notable digression car la complaisance à son propre égard (trop souvent liée au fait de se regarder ) ne saurait correspondre véritablement à la suite à donner au fait de s’être vu , voire de se voir : il en va ici d’un nuancement de prime importance que chacun s’efforcera de conserver en souvenance.

Notes

[1Des japonais prenaient des photos en gesticulant et parlant bruyamment dans le Sacré Cœur d’où la réprobation de Jean-Claude

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0