Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2008 / 16 septembre 2008
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

16 septembre 2008

D 16 septembre 2008     H 11:12     A Magloow     C 0 messages


Se remémorer circonstanciellement que « regarder », en l’acte qui résout l’agissement que figure « voir » (ainsi que vous l’exposez convenablement dans le 3e volet de votre ouvrage scripturalisé), autorise à établir un « constat ».

Un « constat » représente un « état de fait », autrement formulé : une existence , laquelle, à l’instar de toute existence , développe une fonctionnalité. Réitérons ici que c’est au suivi attentionnel porté à cette fonctionnalité que se décèle la qualité des choses vécues .

« Le regard », en vertu de « la vision » qui le génère préalablement, et en adéquation avec la continuité qu’il exerce, positionne alors - à des titres divers - la qualité des choses à vivre . Il s’agit là d’un des effets du théorétisme auquel les « espèces pensantes » ont accès.

Il s’avère évident que s’interdire de « regarder » avec assiduité un situationnel ne correspondant pas à ce que projette le cogito , via l’idée confortabilisante que celui-ci propose [1] - en s’adonnant par exemple à une agitation occultant momentanément ledit situationnel -, conduit toujours à « décaler » l’avènement de la prise de conscience .

La réitération de ce refus de s’attarder sur ce qu’il y a lieu de « voir » préamalgame des « reconductions actionnelles », et procède, dans le flou de la densité ainsi constituée, à l’élaboration du « principe de dilution » [2] se produisant par la suite au cours des récurrences réadaptatrices ayant cours dans le suspensif .

Notes

[1On peut se demander d’ailleurs si toute la fonction du cogito ne réside pas là, dans ce maintien « confortable » de l’illusion… 

[2Voir Karzenstein - 23 juin 1999 : « au gré des récursivités continuant de s’opérer avec la récurrence réadaptatrice, vous imaginerez sans peine que la dilution de ces éléments ne pouvait qu’apprêter une altération du produit de la qualité des reviviscences s’interceptant en le suspensif, altération dont nous-mêmes eûmes à pâtir, au niveau du »processus de compensation existentiel«  »
Voir aussi Zilder - 6 janvier 2006 : « Les répercussions s’enregistrant dans les diverses strates du suspensif sont vectrices de conséquentes dilutions cellulaires, lesquelles, au gré des ambiants à venir, et des prochains réamalgames, sauront procéder à une amplification de ce que Karzenstein vous a fait valoir en tant que confusion. » 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0