Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2009 / 08 janvier 2009
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

08 janvier 2009

D 8 janvier 2009     H 11:37     A Zilder     C 0 messages


Il conviendra que vous fassiez valoir avec davantage de pertinence à ce qui constitue votre entourage (proche ou lointain) « d’apprécier » en marge de tout « intellectualisme » que se profile une dégénérescence pour tout ce qui se trouve existentialisé [1].

Opportunisons ce fait de rappeler que cette dégénérescence se montre beaucoup plus active en ce qui se massifie ou se volumise : la géométrisation affichant son évidente provisoireté au gré de la constance qu’exprime en sa continuité ce que vous savez être « le mouvement pressionnel » et « l’érosion » qui en découle.

Tel que vous l’aurez déduit, cette dynamique sous-entend que la dégénérescence figure elle-même une existence et que cet « état », à l’instar de tout « état », demeure voué à une « fonctionnalité », et donc à une praxie que vous assimilerez ici à une intelligence actionnelle [2].

Qui dit intelligence , dit base informationnelle , autrement formulé : « propension à vivre et être vécu » par ce que nous vous avons engagé à nommer la concordance [3] en l’adaptabilité [4].

Vous appliquerez ces quelques lignes à considérer que ce qui se produit actuellement sur le « plan civilisationnel » intéressant votre « espèce pensante » du moment, ne fait que « prêter consistance » à la fameuse dégénérescence précitée, laquelle, n’omettez point de le prendre en compte, appartient à la mutation d’ensemble à laquelle nous faisons régulièrement allusion.

Notes

[1Dégénérer, c’est perdre les qualités naturelles de sa « forme » originelle, perte ici nécessaire avant un renouvellement 

[2Actionnel : vient de « action » (en latin actio) - ce qui permet à l’homme de manifester sa volonté en accomplissant quelque chose ; s’oppose à la pensée et au ressenti. 

[3concordance : de concorder, du latin concordare - avoir des rapports de similitude, de correspondance, d’accord ( cf les règles de concordance des temps en grammaire où le temps du verbe d’une subordonnée dépend du temps du verbe de la principale ) - ici en accord avec les capacités d’adaptation 

[43 décembre 2004 - Karzenstein : Il s’agit d’une des tendances que sait revêtir la concordance en l’adaptabilité, pour utiliser ce syntagme pourvoyant à l’idée de justesse parrainant chaque formationnel/ Votre contention présente vous portera à déduire que la législation présidant à l’universalité de ce qui « est » et « existe » exerce à tous les niveaux la réciprocité dans son adéquation à l’échange, et ce, en amont de tout idéologisme, de tout moralisme. 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0