Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Lois, Principes et concepts / Concept d’unitaire - citations
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept d’unitaire - citations

D 14 mars 2009     H 11:49     A     C 0 messages


octobre 1994

Karzenstein : En le dimensionnel vous concernant, nous l’assimilerons, en accord avec la Loi des Echanges, à un diagramme à deux profils : le « réceptif » et « l’emissif », lesquels, en interactivité, définissent fonctionnellement parlant, le « mental » ou « psychique ». La « Pensée » définit là sa fonction existentielle, mais en réalité, elle n’a de cesse de se rejoindre : c’est à dire rejoindre la « dimension » d’où elle vient, à laquelle, répétons-le, elle reste reliée « temporellement », autrement dit « éternellement ». C’est la recherche de l’Essential unitaire, le Donné en le « multiplié » se divisant pour retrouver l’Etre par excellence : le PERE.. Du fait, la Pensée se veut donc Universelle.

8 août 1996

Karzenstein : L’effet de spiralisation provoquant la conduction de la vie, en tant que facteur énergétique, ne peut dissocier de par l’unitaire de la Pensée l’acte agi de la Situation Etablie, et ce, quel que soit le degré de conviction intuito ascensionnelle auquel celle-ci se révèle… La Pensée est vivante Jantel !

26 décembre 1996

Karzenstein : Quoiqu’il advienne de ce que je vous soumets, je sais que pour votre part vous en effectuerez votre « rendu » comme il se doit… Cela reste une forme de la Loi des Echanges, c’est un facteur du Processus de Compensation Existentiel qui vous est propre, et qui ne dépare en rien l’Harmonie et sa fonction multiplicatrice… à quelque niveau qu’elle s’exerce. Ni mes semblables, ni, a fortiori, moi-même ne pouvons négliger cet aspect de l’équilibre qui vous est dû… Il convient de l’accepter, Jantel : ce qui est vécu par « l’unicitaire » appartient également à « l’unitaire »…

1er janvier 1998

Karzenstein : Avec, vous l’aurez remarqué, selon les « ambiants » et au fil des situations provoquées dans lesquelles votre espèce se confine à exister, des différenciations sensibles dans « l’autodestructisme » qui définit le « dimensionnel » de votre mode de vie.. Comme il se doit, l’unitaire de l’Etabli, en la « fusion constante des choses », pourvoit à mimétiser les divers échanges en l’équation « reçu/transmis » auxquels les ensembles existentiels sont adaptés.

16 avril 1998

ZILDER : De façon similaire, lorsque vous aurez embrassé réellement la réalité de l’unitaire du processus du penser que vous accomplissez réellement et le contenu de la pensée qui est le produit de ce processus, alors vous serez capable d’observer, de regarder, d’apprendre la totalité du mouvement de la pensée et ainsi de découvrir une action qui convienne à cet ensemble…

6 avril 1999

MAGLOOW : Une association peut collectiviser un acte à agir en équationnant une mise en pratique d’intentions suite, par exemple, à la concertation des membres de cette association mais il lui sera toujours impossible de mettre en commun un agissement. La pensée est universelle, le penser n’est pas unitaire. Il n’y a pas de mission, il y a une transmission, sans rémission, sans omission ; toute démission conduit à une soumission.

23 juin 1999

- JANTEL : L’androgynie, dans l’absolu, se veut donc plus qualitative ?..
- Karzenstein : Sans conteste ! Cette géométrisation s’est toujours révélée d’une adaptabilité plus unitaire au Syzygisme spatio-temporel et donc aux désuperposition(s) et démultiplication(s) des flux que celui-ci destine tour à tour à recevoir puis à transmettre.

31 mai 2002

Karzenstein : Constitutionnellement, le cogito ne peut en aucun cas dissocier son support du reste de l’existant. Fonctionnellement, en sa correspondance à votre espèce, il « prioritairise » incontestablement l’ipséitaire. Conséquemment, il va à l’encontre de l’unitaire, ainsi que vous savez le décrire au perçu de l’expression musico-verbale que vous intitulâtes « Métamorphose ».

septembre 2003

Dany : L’initial ne peut s’uniformiser en une expression unitaire qu’autant qu’il s’est vu inscrit dans la réverbération préexistentielle, autrement dit, dans le constitutionnel primal de la capacité d’admissibilité d’impression. Cependant, il importe de ne pas « amnésier » le fait qu’il est de l’unifié dans tout désunifié de par le législatif essential d’alternance. Faut-il rappeler ici que ce désunifié n’apparaît donc pas désunitaire puisqu’il appartient au mouvement régulé par le législatif précité d’après un formationnel de sous-mouvement ?

14 décembre 2003

Karzenstein : Jigor vous avait ensuite précisé qu’isoler de la sorte un tel point de vue en l’enfermant dans un concept, à seule fin de le « durativiser » engageait à l’abstraire de la Fusion constante et, du fait, d’en séquentialiser la visualisation unitaire lui étant due

7 janvier 2004

Dany : L’effluencel conditionne l’influencel avant de retrouver une unité : désuperposition de l’unitaire qui régit tout à travers la fusion constante des choses.

1 avril 2006

Magloow : Le positionnement de « fin de cyclique » ne peut qu’exacerber l’acuité de « la vision », et de la sorte, céder cours à « la prise de conscience ». La répertorisation de cette dernière saura, s’il s’en révèle « justesse », en le choisi du Temps, établir des phases intermittentes « d’influence mimétique », comme il s’exige pour une espèce dénantie d’un « penser unitaire » recevant « l’oscillationnisme » sous forme d’une spasmodicité chronique dans l’échange.

16 juillet 2007

ZILDER : Ainsi eûtes-vous à apprendre, plus de dix décennies en arrière, peu après le déroulement du « situationnel » ayant réuni des membres d’une congrégation de « pères blancs » et leurs « tortionnaires », qu’un mouvement d’ensemble - issu du « principe de répartition » - avait en quelque sorte relié les deux pôles idéologiques (en l’occurrence religieux) sous la praxie d’une subdivision à caractère unitaire dudit réverbérationnisme.

3 mai 2008

Jigor : La Pensée demeurant « universelle » et le penser n’étant pas « unitaire » dans le spécifisme auquel vous appartenez présentement, il va sans dire qu’il se confirme toujours diverses « modulations » entre l’apparition d’une idée que nous qualifierons de « collectivisable » et sa concrétisation

2 octobre 2008

ZILDER : il importe de préciser que l’interceptionnisme induisant la continuité dans la dynamique d’interception ne conditionne point votre espèce à le vivre en vertu de l’Etabli, dans la mesure où il n’y a pas de « penser unitaire » en la matière : chaque expression de ce mouvement se trouvant liée à la capacité d’admissibilité d’impression impartie à « l’intercepteur »

22 février 2009

KARZENSTEIN : Et, tel que vous le déduisez dès lors, la distance convenue de cette « course » s’avère être, tout simplement, la durée d’une vie consciente !..

JIGOR : .. Jusqu’à la rupture, où le cheminement suivi ensuite diffère, selon la compacité inhérente à l’unitaire qui fait que l’ensemble peut perdurer dans le suspensif, ou alors assumer une « reconduction » à travers un (voire plusieurs) support volumisé du même spécifisme, évidemment…

KARZENSTEIN : votre spécifisme ne perçoit l’unitaire qu’en le conséquentiel, particulièrement pour l’agissement, dont vous pouvez néanmoins « entrevoir » désormais l’origine en l’interceptionnisme.

JIGOR : parmi les espèces « affiliées » à un conscient participatif au mouvement, se sont toujours recensés des individus réverbérant davantage avec l’une ou l’autre tendance que figurent Etabli et provoqué. Il est aisé de discerner la nuance qui conduira chaque support (diversement) concerné vers une continuité qui définira l’unitaire en l’une ou l’autre des tendances en question…

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0