Vous êtes ici : Accueil » Chronologie des « Textes » » Année 2009 » 16 mai 2009
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

16 mai 2009

D 16 mai 2009     H 17:23     A ZILDER selon MAGLOOW     C 9 messages


Dix cycles solaires après qu’il vous fut spécifié que s’opérait pour votre spécifisme du moment une  dispersion du reçu , suite à la  dispension du donné , vous vous trouvez à même d’appréhender - toujours à l’échelle du spécifisme en question - l’origine de la cause dans ce que représente l’effet d’expansion, et dans la cause s’ensuivant désuperpositionnellement, ce que figure celui de rétraction.

A ce propos, observerez-vous que, du craquèlement s’étant opéré selon le subductionnisme [1] au niveau de l’écorce planétaire, et qui, de la pangée  [2] constitua vos continents, au nomadisme sauvage, puis dirigé, qui gagna peu à peu les descendants de l’androgyne [3], en incluant tel qu’il se doit le pandémisme [4] qui résulta progressivement dudit nomadisme ainsi que du migrationnisme animal, il appartient désormais à ceux qui gardent accès à nos dires de concevoir plus distinctement le resserrement à venir de tout ce qui se sera révélé dans l’existentialisation.

Ainsi, conformément à ce qu’a su vous énoncer Jigor, la mue constitutionnelle - en la mutation d’ensemble qu’elle déploie -, va, au cours de l’écoulement des décennies prochaines, continuer à amplifier l’enclenchement de la rétraction à tous les niveaux : mécanisme que chacun saura assimiler au processus de récurrence réadaptatrice. La chose se déploiera jusqu’à la semi-reconstruction de la pangée, rétablissement qui achèvera de réguler la quantité viable dévolue à tout ce qui aura connu la géométrisation.

Auparavant, sans délaisser la logique de cette praxie, des modifications d’ordre restrictif toucheront les divers modes de vie (détail que d’aucuns auront déjà su relever), et pour l’occasion, cela vous engagera à songer à l’inéluctable  humanocide qui, en « préfinalité », pourvoira à ce réajustement quantitatif concernant la fraction de l’espèce humaine à laquelle, pour l’heure, vous appartenez.

Convenons pour conclure que se prêter à  théorétiser et  subsumer , donnera à assimiler - en aval de la contrôlabilité (exercée ou non) des directionnels -, pourquoi, désuperpositionnellement et démultiplicationnellement, Rasmunssen, en insérant aux lois physiques « la philosophie » inhérente à votre spécifisme, vous confia, voici pratiquement vingt et un cycles solaires :  Point n’est utile de se répandre lorsqu’on sait qu’après il faudra se ramasser  [5]. Mais, n’omettons pas non plus de rappeler que le fait de  savoir demeure inhérent à celui de  voir .

Notes

[1Wikipédia : La subduction est le processus d’enfoncement d’une plaque tectonique sous une autre plaque, en général une plaque océanique sous une plaque continentale ou sous une plaque océanique plus récente. 

[2Pangée (du grec ancien : γη, gê « la Terre » et παν, pan « tout », littéralement : « toutes les terres ») est le nom donné au supercontinent par le météorologue et astronome allemand de l’université de Marburg, Alfred Wegener. Dans son ouvrage intitulé La Genèse des continents et des océans et publié en 1912, il décrit la Pangée comme rassemblant la quasi-totalité des terres émergées, qui a existé de la fin du Carbonifère au début du Jurassique. 

[3Cf lLa théorie platonicienne de l’androgyne sur Wikipédia : « Cette théorie platonicienne est présentée par le personnage d’Aristophane, dans les discours du Banquet (189c - 193e). Au commencement, les êtres humains étaient de trois sexes : mâle, femelle, et hermaphrodite. Ayant provoqué la colère des dieux, ils furent punis par Zeus qui les sépara chacun en deux moitiés, formant les êtres humains actuels. Depuis cette séparation cruelle, ceux-ci n’ont de cesse de retrouver leur moitié, ce qui explique le phénomène amoureux. »

[4Wikipédia : Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et δῆμος / dễmos (peuple)) est une épidémie touchant une part exceptionnellement importante de la population et présente sur une large zone géographique - voir l’actuel développement de l’épidémie de grippe porcine 

[5Rasmunssen - 29/12/78 : Le Père créa la Vie, l’homme inventa le « mode de vie »... Pourquoi chercher à rompre le fil de l’eau ? Vous savez pertinemment qu’après s’être agité, troublé, l’élément liquide retrouvera toujours son calme. Point n’est utile de se répandre, lorsqu’on sait qu’après il faudra se ramasser…

 

Mots-Clefs

Dans la même rubrique

5 octobre 2009 – 5 octobre 2009

22 septembre 2009 – Résumé de l’entretien du 22 août 2009

4 juillet 2009 – 04 juillet 2009

16 mai 2009 – 16 mai 2009

6 mai 2009 – JADÖPHER / JANTEL : Résumé de l’entretien du 6 Mai 2009 sur l’acceptation

23 avril 2009 – 23 avril 2009

2 avril 2009 – 2 avril 2009

22 février 2009 – 22 février 2009 : Compte-rendu de l’entretien sur « la conscience »

2 février 2009 – 2 février 2009

8 janvier 2009 – 08 janvier 2009

9 Messages

  • Le 19 mai 2009 à 09:10, par Isabella

    Ce message fait bien ressortir que toute la Création suit le même chemin, ça commence par une expansion avant de se terminer par une rétraction. Ca me fait penser à la question du Sphynx à Oedipe sur l’homme qui, enfant, marche à 4 pattes, puis grandit et marche sur ses 2 pieds avant de finir voûté et de s’appuyer sur un bâton : grandeur et décadence. J’aime aussi beaucoup le rapprochement qui est fait avec la philosophie de Rasmunssen. Plus nous travaillons sur ces messages et plus nous voyons que tout correspond, en physique comme en philosophie. Dommage qu’à l’école on ne nous fasse pas faire ce genre de relation,on se comporterait peut-être différemment après. Encore merci de nous faire regarder les choses sous cet angle. Bonne journée.

    Le 20 mai 2009 à 07:41, par YoYo

    Je rappelle les règles d’un forum : pas de propos censurés par la loi, notamment, pas d’attaques personnelles

    Le 20 mai 2009 à 10:11, par Isabella

    Je fais partie du groupe qui étudie les messages avec Isabella. Avant cela, j’avais lu les visiteurs de l’espace temps édités chez Ramuel. J’ai plus tard fait mon enquête personnelle sur monsieur Pantel. C’est comme ça que j’ai pu apprendre qu’en Provence, sur son initiative, plusieurs personnes de son entourage qui se trouvaient en difficulté financière avaient pu bénéficier de collectes réalisées auprès du groupe auquel il distribuait les messages. Un ami intime de monsieur Pantel m’a aussi fait savoir que ces mêmes personnes qu’il avait fait aider lui ont aujourd’hui tourné le dos. Ce sont du reste peut-être les mêmes qui essaient de le dénigrer. A ces gens qui ont la mémoire courte, je recommanderai un peu de pudeur, à défaut d’amour ou de reconnaissance. En tout cas nous autres, nous le remercions pour le don qu’il nous fait avec ses messages.

    Le 21 mai 2009 à 13:54, par Maître-bemol

    Votre analyse ne peut être complète que si elle rapportait tous les aspects de cette dissidence. Une question pourrait être posée : « comment se fait-il que des proches se détournent ainsi de pantel ? ». Pensez-vous sérieusement qu’il fallait attendre la dite initiative de jcp pour apporter de l’aide à des proches. Savez-vous que nombreux sont les êtres à soutenir l’autre sans autre justicatif que le don total et sans calculs, et cela vous avez du le faire vous même, et plus d’une fois sans que quelqu’un vous le suggère. Nous pensons malheureusement que le « message » est obscurci parceque tous les élèments de cette aventure ne sont pas véritablement montrés. Et si pour certains il y a eu retrait on est en droit de penser qu’ils doivent bien avoir de bonnes et juste raisons pour l’avoir décidé ainsi car au delà des mots du message ou d’autres tournures philosophiques il reste à chacun une valeur inestimable que l’on peut nommer « l’intelligence intuitive » qui, elle, n’a que faire des marchands d’hypothèses. La justesse dont on parle si souvent exigerait qu’un jour une forme de table ronde, LIBRE, où la peur et la crainte ne seraient pas invitées puisse être mise en place. Mais nous croyons bien que cela ne pourra voir le jour parce que nous avons bien connu le rôle protecteur que nous jouions autour de pantel et cela est bien dommage pour la marche du vrai. Sachez qu’un pseudo comme « maître-bemol » ne dissimule rien et que d’aucun, en faisant le bon clic pourra obtenir mon adresse mail... est-ce une maladresse que de le dire et de le faire ?

    Le 21 mai 2009 à 19:46, par francis GATTI

    Un bonjour de Norbert BALDIT et de Francis JCP peut me contacter par Mail pour pouvoir joindre Norbert qui voudrait prendre contact .MERCI Adresse Mail : francisgatti@orange.fr

    Le 23 mai 2009 à 16:37, par Pique-feu

    Jean-Claude n’a pas de mail. Je lui ai proposé mais il n’en veut pas. Quant à Francis Gatti, nous lui conseillerons - sans nous montrer péremptoire - d’arrêter d’entretenir d’inutiles polémiques avec (ou contre) des gens qui n’en valent mais alors vraiment pas la peine. Le site Quazar demeure somme toute une belle tentative de défendre la Cause défendue par J-C.P. Continuez-là. Ps : J-C.P. reste bien au-delà de tous les grands théosophes, anthroposophes, médium et autres tordeurs de cuillères à distance avec qui on ose le comparer...Blavatzki, Steiner, Cayce, Geller et compagnie : Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! (Etc.)...Et je suis gentil.

    Le 23 mai 2009 à 18:23, par Pique-feu

    Ouais et j’ai oublié : Aux Sceptiques du Québec (Bonne marque de soda au demeurant), de Tambouctou et du Groenland : Ce site aura au moins eu le mérite de promulguer les œuvres d’un génie - et non moins bel auteur - David Bohm à un public humain le plus généralement ivre de connerie ! Et même si c’était de manière fraduleuse, on ne peut que saluer l’entreprise d’exposer les pensées d’un physicien hors pair dans un monde qui s’apprêterait presque à décerner le prix nobel de littérature à Ophélie Winter ou bien à Chantal Goya (Voire peut-être un jour le mérite de l’ordre national à Dorothée ?) Mais là, bien sûr, personne ne serait choqué. Traitez d’escroc Jean-Claude, d’accord, mais tout du moins lisez plus profondément que jamais La Plénitude de l’Univers, ouvrage majeur et prometteur de nouvelles cosmogonies à venir...Notamment celle abrogeant le divorce de Niels Bohr avec Albert Einstein.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 23 mai 2009 à 21:45, par rubicube

    monsieur jc pantel a un courage extraordinaire,je tien juste a le dire...quel chance il a de pouvoir echanger,dialoguer avec des entitées,moi meme j’aimerai en faire l’experience.je suis aussi admiratif et reconnaissant envers J.G qui reste pour moi un des pères fondateur de l’ufologie en europe et il occupe une place importante dans mes recherches et dans mon esprit aussi car sans toutes ces videos je ne l’aurais peut etre jamais connu ni jc pantel d’ailleur.voila,juste pour vous dire que le message est bien passé.


  • # bonjour je me surnome rubicube Le 24 mai 2009 à 09:13, par Enola Gay

    Oui, c’est bien beau mais nous n’avons pas, pour notre part, la capacité à encaisser durablement un échange vécu consciemment, et au moyen du verbe, avec ces Entités. Sur des plans plus subtils, Semi-conscients et Inconscients pour le rappeler, tout le monde en revanche vit est est vécu (cela reste bien sûr variable dans l’intensité selon les individus), par ces Semi-Êtres, voire par les Êtres tout court (Ne serait-ce que par le moyen du rêve : « Le Rêve est une seconde vie », Gérard de Nerval).

    # bonjour je me surnome rubicube Le 24 mai 2009 à 10:44, par Anonyme

    A notre ami Pique-feu : Certes que tu as raison ! D’autant plus que l’Entité Jigor, en postulant à J-C.P., et ce, depuis la fin des années 90, la variabilité dans la vitesse de la propagation de la lumière dans le vide , - et non la constante de cette même vitesse - ouvre la porte à ce que nous pourrions appeler, en paraphrasant l’expression kantienne, un « Prolégomène pour toute science future... » mais les « ayatollah » de la physique einsteinienne sauront-ils s’en convaincre ? Absolument pas si de la réponse à cette question dépend directement leur maintien à de très hauts postes universitaires, au sein d’institutions recevant de grasses subventions annuelles en fonction de la ferme « maintenance » de telle ou telle idéologie. Alors, déboulonner la statue du grand maître ! Bobonne à la maison ne sera pas trop contente et ira voir ailleurs si son savant de mari ose s’élever contre l’Alma Mater qui le fait vivre très aisément !

    # bonjour je me surnome rubicube Le 28 mai 2009 à 17:48, par Pique-feu

    Je pense que ce qui irrite le plus les moustiques humains qui attaquent Jean-Claude Pantel, c’est le fait qu’ils se trouvent exposés au statut d’un homme qui confine totalement au génie humain.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 29 mai 2009 à 15:38, par rubicon

    Milles excuses à rubicube. Il n’y avait pas d’usurpation de pseudos, juste une confusion avec deux orthographes. Ceci étant dit nous choisissons aujourd’hui rubicon car il semblerait que la rivière de l’idôlatrie soit franchie par certains défenseurs de jantel. « alea jacta est » car la décision importante de pique-feu de comparer maintenant jcp à un génie humain nous semble hasardeuse. Ainsi que pensez-vous de Stephen Wiltshire survolant pendant 30 minutes une très grande ville (rome, londres)qui est capable ensuite de reproduire cette même ville dans ses moindres détails. Et que penser encore de Daniel Tammett ayant décliné les 22514 décimales du nombre pi en 5h et 9mns sans la plus petite erreur (il fit cela pour servir la cause de l’épilepsie) Ce GENIE choisira la date du 14 mars (3.14)en référence à la date de naissance de Einstein (autre joueur de foot de génie)... Puisque le rubicon est franchi ouvrons sérieusement le débat et commençons par la lecture des ouvrages de pantel. N’avez-vous pas remarqué que rien, mais strictement rien, ne trouve grâce à ses yeux, hormis sa propre aventure. La condition humaine n’est qu’un vaste champ de décrépitude et qu’une erreur en fait de la « création », une conséquence de la dégénérescence de l’androgysme. Soyez objectifs et que lisez-vous et qu’apprenez-vous chez jantel où tout n’est que terreur, asservissement, mutations, destructions, humanocide à venir. Aucune chance de survie à l’humanité si ce n’est servir de nourriture et d’humus pour les zêtres en mue évolutive. Aucunes portes de sortie si ce n’est une bien maigre et bien étroite marge de manœuvre, si tant est que l’on lise ou suive les enseignements de jantel et si encore votre équation perpétuée a été programmée pour croiser celle du dit génie. Donc point de chance de salut si ce n’est croiser pantel et suivre ses dires sans concessions. Nous pensons qu’il serait souhaitable de mettre un peu de mesure dans toute cette démesure et puisque vous aimez bien les métaphores, méditez sur celle-ci pour répondre aux moustiques de pique-feu (ça pique les moustiques)...« Sachez que plus vous grattez la place envahie par la teigne et plus la démangeaison s’accroît...plus aussi vous éprouvez de plaisir à vous gratter. »... Peut-être issu d’un visiteur de l’espèce-taon ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 29 mai 2009 à 21:05, par Pique-feu

    Ah bon ? Alors si je dis que Mozart c’était un génie, je suis stupide vu que (l’imbécile de) musicien en question n’était même pas foutu (Quel idiot !) de décliner les 22714 décimales du chiffre pi en 5h et 19 minutes, pas plus qu’il n’était capable (le misérable !) de reproduire l’architecture d’une mégalopole détails par détails après l’avoir survoler près de 30 minutes ? C’est dommage, parce que dôté de tels talents, on l’envoyait avec Mermoz ou Roland Garros deux siècles plus tard, et au lieu de nous pondre d’inutiles et vaines symphonies, il nous aurait fabriquer de superbes maquettes en balza à l’échelle 1/24 pour les plans d’urbanisme de la ville de Paris ! Et que dire de possibles connaissances en mathématiques pour le repenti des partitions ! Si le Kinshasa avait voulu recenser le nombre exact de poils de zèbre présents dans sa région, avec un Mozart si bien disposé, quel carton ! Caricaturer l’intelligence à ce point...C’est minable.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 29 mai 2009 à 21:50, par rubicon

    Monsieur, cessons ce stupide jeu de ping pong... Vous vous trompez tout simplement et vous vous en rendrez compte n’ayez aucunes craintes là-dessus...

    # bonjour je me surnome rubicube Le 30 mai 2009 à 09:23, par Pique-feu

    Il n’y a jamais eu la trace d’une promesse d’un quelconque « Salut » pour ceux qui suivent ce que l’on nomme - à tort - un enseignement. Le terme de « renseignement » serait plus envisageable. Quant aux menaces, je ne vois pas pourquoi on s’attaque à ces Textes ? Dans la mesure où nous sommes deux pelés trois tondus à s’y intéresser de près, je ne vois pas le danger que nous pouvons bien représenter pour la société. En revanche, pour les gros courageux du net (Cachés derrière leur beau pseudo), je les encouragerais volontiers à s’attaquer à, par exemple, disons, la secte Moon qui, elle, comptabilise plus de douze millions d’adeptes dans le monde. Dès lors, pour ces grands comptempteurs de la plume à clavier, lesquels montrent force sagesse, ils auront (Je pense) bien du fil à retordre pour leur expliquer leurs belles théories sur l’intelligence, à grands coups de décimales et de mégalopoles survolées d’avion à des fins de reconstitutions graphiques... Mais là, c’est avec deux balles dans la tête qu’on risque de finir, parce que Moon, il s’en glande des pseudo.


  • # bonjour je me surnome rubicube Le 30 mai 2009 à 21:48, par rubicon

    « Comptenteurs de la plume à clavier » écrivez-vous. Voilà bien une tournure de phrase pantélienne, plutôt à la façon de karzenstein. Vous rendez-ous compte que la fameuse osmose attractive se démontre dans vos propos car ne voilà-t-il pas que vous vous mettez à écrire comme celui-là, enfin comme ceux-ci. Serait-ce le début de la perte d’autonomie et du libre arbitre ? L’ENFERmement dans la pensée du sieur semble s’installer... Allons, « la Vie est une affaire sérieuse... » écrivait krishnamurti. Soyons sérieux et de réduisez pas la Vie en la seule expression pantélienne. La seule conduira au linceul ! L’heure des leurres a sonné !

    # bonjour je me surnome rubicube Le 31 mai 2009 à 08:35, par Enola Gay

    Je crois manifestement qu’on est encore tombé sur un fou...Propos incohérents et dans le fond, et dans la forme. Ex : « La seule conduira au linceul », cette phrase ne veut rien dire. C’est bien de citer Krichnamurti, mais justement il y a un hic dans la mesure où ce penseur est cité dans les Textes à plusieurs reprises (N’en déplaise à beaucoup, il fut lui aussi, jadis, initié par ceux-là même qui, aujourd’hui, initie Jantel). Le problème avec les gens qui prétendent vouloir débattre avec Jean-Claude, c’est qu’ils ne désirent en fait que polémiquer avec (contre) lui. Bardés de toutes leurs certitudes, ils veulent démontrer une supercherie, sans se poser jamais cette question : Et si tout cela était vrai ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 31 mai 2009 à 11:36, par Vertex

    Oui, c’est comme ce Clyde qui multiplie les mensonges mesquins sur le net à propos de Jean-Claude, comme quoi il aurait touché le Rmi (Faux), comme quoi il va régulièrement en Algérie s’approvisionner en drogue pour anesthésier son entourage (Alors qu’il n’y a plus jamais mis les pieds depuis qu’il y ait né), comme quoi il paie les gens qui s’apercoivent de la supercherie à coup de dizaines de milliers d’euro (Où trouve-t-il l’argent quand on sait qu’il ne touche qu’une maigre pension due à son statut d’invalide ?)...Bon, des allégations mensongères qui ne servent à rien et je ne comprends pas pourquoi elles sont assénées avec autant de violence par quelqu’un qui n’a subit - en rien - de quelconques malversations de la part de Jean-Claude. Il devra en répondre un jour.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 31 mai 2009 à 19:50, par Michel Krauss

    « Alors, si naître et vivre/Nous demeurent imposés/Savoir fermer le livre/Devrait nous incomber./Après bien trop longtemps/D’acceptation du sort,/je veux saisir l’instant/Et surprendre...ma mort. » Jean-Claude Pantel. Coucou de Michel Krauss.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 10:17, par Pique-feu

    Les contempteurs de Jean-Claude Pantel apprécieront d’assister aux prémices de ce qui se passera immanquablement entre l’Inde et le Pakistan . Cachemire = Cauchemar à venir, le foyer du futur humanocide programmé par cette fin de cyclique se trouvant là-bas. là, je ne vois pas comment il aurait pu inventer cela...

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 12:23, par Anonyme

    Oui, et on aura encore affaire à un énième complexe de Cassandre...

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 11:54, par rubicube

    merci pour les milles excuses,RUBICON ? drole de pseudo,ne dit on pas d’un visage qu’il est rubicon ? bref c’est une paranthèse.moi en tous cas je me sens dans la peau d’un porte paroles pour les différentes personnes autour de moi qui ne connaissent pas ufologie ou le paranormal,et je continu a pensser que l’acceptation de certaines sciences doit passer par ce genre de démarche d’information auprès d’un public souvent amusé et victime du système toujours croissant et passant a l’évidence a coté des choses simples qui fond la vie.Amusez-vous mais resté en phase avec la force,voila le maitre mot !quelle force ?celle qui est autour de nous et dont nous sommes les catalyseurs et réflecteur aussi car notre mauvaise humeur ou notre joie influx sur le monde.RUBICUBE

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 12:28, par rubicube

    http://paradoxrabbit.wordpress.com/...

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 12:56, par Enola Gay

    Intéressant, Rubicube, merci pour ce lien.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 13:09, par rubicon

    Voyons la chose de plus près. Une nouvelle fois nous constatons que lorsqu’on amène quelques réserves sur jcp aussitôt nous avons droit à une levée de boucliers défenseurs et vengeurs pour protéger le sieur pantel et c’est pour cela que nous avons parlé d’idolatrie. Si point de site internet, point de messages ! Et exposer les textes c’est aussi s’exposer, il faut en accepter le jeu sinon il faudrait retirer tout cela n’est-ce-pas ? Nous écrivions dans un précédent courriel :« soyons sérieux ! »Qu’est ce que cela signifie ? Est-ce que vouloir comprendre mériterait les petits noms d’oiseaux « autre gusse » (pique feu), « encore un fou » (enola gay)et autres vertex et, plus discrètement, bertrand et yoyo. Savez-vous que nous avons des questions précises et simples en dehors du « message » qui nous paraît être réservé à quelques initiés ayant,comme vous le dites souvent’ « travaillés » sur les textes. Le questionnement simple est-il interdit de séjour ? C’est pourquoi nous nous adressons à ceux qui semblent proches de jcp et de sa « pensée ». Nous aimerions qu’ils nous apportent simples réponses. Voici :-expliquez-nous pourquoi dans le parcours d’existence de jcp on peut noter les élèments suivants. D’abord, et au début, les phénomènes paranormaux du temps de Marseille où un premier groupe (et cercle)se constitue autour de lui (entres autres Dakis, Guieu, le Kern) puis ce groupe éclate. - Un nouveau modèle prend forme avec l’apparition des messages pendant l’aventure d’auriol (Platania, Lucette et quelques autres)puis séparation si ce n’est le fidèle platania (il ne peut tourner casaque puisqu’il a pu bénéficier de la fameuse « disponibilité ») - enfin en provence un autre groupe de travail autour de jcp et sa nouvelle compagne. Ce groupe explose encore pour faire naître une sérieuse dissidence qui oblige jcp à quitter les lieux pour région parisienne(ou autre). Là une 4e confrérie (de l’équation perpétuée) se recréé et le protège comme l’auront fait les autres avant cela. Question : qui peut expliquer (sans les messages, svp), cette attraction puis cette répulsion ? Autre chose : comment se fait-il qu’aucuns chercheurs dignes de ce nom ne se soient rapprochés de jcp ? Nous voulons parler des dits spécialistes du paranormal. Nous savons que ceux qui ont abordé le sujet ont tous décidé de ne pas approfondir leurs recherches (Carmassi, Gatti)D’autres, et non des moindres ont repoussé tous contacts. Pourquoi ? Pourtant tous faisant partie de la fameuse équation... Equation perpétuée ne semble pas perpétuelle ! Ceci encore : Jean Michel Grandsire qui a réédité un des livres de jcp a tourné casaque, pourquoi ? JMG vient de publier jean sider dans « ovni et paranormal ». Etonnant que deux auteurs du même pool ne se soient jamais rencontrés ? Ainsi Sider traite sur 250 pages le paranormal, comment expliquez-vous que celui-ci ait consacré des dizaines de pages et des chapitres entiers à des sujets que personne ne connaît (tous étrangers)sans jamais travailler ici en france, où tout aurait été possible, sur le cas jcp ? (deux très discrètes mentions dans son bouquin) Cela nous étonne et nous surprend. Ces questions amèneront-elles réponses sans soulever polémiques et commentaires acerbes ? Sans se refugier encore derrière les textes alambiqués compris par les seuls décripteurs (sans Pierre de Rosette reconnaissez que nous n’y comprenons rien). S’il vous plaît, êtes-vous à même d’admettre que questions simples appellent réponses simples et accessibles PAR TOUS. Et si ce dossier commençait par clarifier ce qui peut (et doit) l’être avant que d’entamer le fastidieux décodage des textes ? Croyez-vous vraiment que le « Vérité » emprunte un chemin si abstru ? Merci. Pour rubicube : rubicon dans son expression du visage rouge prend un « d », ne l’oublions pas. Nous disions le fameux « alea jacta est » ainsi les « dés » sont jetés... Tout autre chose pour les autres lecteurs : que pensez-vous de daniel meurois gévaudan auteur en son temps de « récits d’un voyageur de l’astral » et de « terre d’émeraude » car nous affectionnons ses travaux.


  • # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 13:56, par Pique-feu

    Vous m’avez l’air au courant de beaucoup de choses concernant Jean-Claude, pour quelqu’un qui ne l’a jamais connu...Ne faisiez-vous pas partie de son entourage, à un moment donné, Rubicon ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 14:17, par Vertex

    A l’attention de Rubicon : J’ai en ma possession un ouvrage de Jean-Sider intulé « La vie vient d’une intelligence supérieure, l’Hypothèse extraterrestre, Collection science-conscience, JMG » dont la dédicace est, je cite : « A JEAN-CLAUDE PANTEL, QUI CONNAIT MIEUX QUE MOI LE PHENOMENE DONT JE PARLE DANS CETTE OUVRAGE, AVEC TOUTE MA SYMPATHIE. » Signé : Jean Sider, tampon à l’appui : Mr Jean Sider, 3 avenue M*, 44*** L* B*. Alors, heureux ? Ps : Photocopie disponible sur demande avec adresse fournie.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 14:36, par Anonyme

    O.K. En quasi synchronisation avec Vertex : Vol compagnie Air France Rio-Paris —> SUB-PARALLELISATION (VORTEXISATION). Anomalie magnétique, trou d’air (effets de Non-Portance)—> Phénomène de capture gravitationelle (Accrétion) dû à la présence massive d’Espaces Vides intercalés au sein de l’espace dit aérien (Couloirs admis par l’aérologie).

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 14:34, par rubicon

    Reprenons si vous le voulez bien. Une nouvelle fois nous constatons que vous ne répondez pas aux questions simples que l’on vous pose. Vous semblez détourner la chose pour ramener l’ensemble aux conceptions pantéliennes. Les questions simples étaient « comment se fait-il qu’aucun chercheur digne de ce nom ne ce soit rapprocher du cas (Ka) le plus étonnant de la planète ? » Quand enola gay reprend la pangée disant en conclusion :« ..ça va bouger, alors les polémiques !!! » que veut-il nous dire ?Que la vérité se trouverait dans las analyses pantéliennes. Et qu’attendez-vous, enola, de compter les points, de vous dire en votre fort intérieur que vous savez les choses, que vous êtes informé de la déroute à venir. Il y a quelquechose de jubilatoire dans votre attitude et sans le vouloir vous vous transformez, avec les autres, en prophètes du malheur. Attendre que tout s’écroule voilà le mouvement annonciateur que vous prônez inconsciemment et comme on a du vous dire que la pensée est vivante, vous savez bien qu’elle génère aussi de la matière. Surprenant également avec bonbon qui reprend les thèmes de la mythologie si chère à jcp, on croirait l’entendre parler. Ce peut-il que vous perdiez votre libre arbitre ? En reproduisant le pantélisme vous devenez un clone de la pensée... alors que l’ON (ou l’UN)vous avez créé LIBRE. Vertex, vous citer une dédicace de sider à pantel pour un livre publié en 2002 période majeure des liens bienheureux entre jmg l’éditeur, sider,et pantel. L’éditeur conseille souvent pour le renvoi vers ses autres publications de faire que les uns passent la pommade aux autres (donc pour en revenir à l’essentiel, sider pantel ont-ils travaillés ensemble ? simple, non !) Le sommet des réponses apportées vient de anonyme. Vos propos sont tout simplement inacceptables, vous surfer sur un épouvantable accident pour faire coïncider à postériori les thèses pantéliennes. Vous ne faites que récupérer, tranformer et adapter à des fins destructrices. Vous perdez le sens du juste et si votre savoir et vision étaient affirmés vous auriez du les annoncer avant. Votre montage est une erreur ! Que diriez-vous de ceci : nous sommes curieux de comprendre et vous l’avez compris nous cherchons un débat objectif, clair et sans polémique. Donc hier 1er juin vers 15h un violent orage dans notre contrée, grêle et foudre...télévision out (plus de tennis,dommage..mais dégats certains). Comme nous sommes les instigateurs du « débat » vous nous diriez que nous venons de subir les foudres des vet puisque nous « critiquons » le pantélisme. Foudre divine ! Pique-feu utilise les mêmes procédés dans son cachemire/cauchemar de l’avenir en reproduisant et adaptant les textes à la géopolitique annonçant un humanocide majeur (encore les prophètes du malheur)Le texte initial parlait d’asie méridionale (donc on l’adapte à une conjoncture et on attend que ça se passe, et si reien ne se passe il s’agira alors d’une intervention des vet et le tour est joué) Allez donc voir vers israël qui pourrait dans les mois à venir bombarder l’iran voisin. Nous ne cherchons rien d’autres qu’à comprendre mais aussi calmer les ardeurs de certains. Tous les intégrismes sont néfastes, tous les excès sont destructeurs. La vérité est un chemin sans limites et ne s’enferme dans aucunes théories ni pensées. Nous ne sommes nous-mêmes que des êtres libres qui savons trouver l’information (celle que nous pouvons appréhender)là où elle se trouve et nous nous laissons porter par les hasards des rencontres, des lectures, des circonstances et de cette clé maîtresse qui est l’acceptation de ce qui est. Nous ne connaissons pas jcp mais en cherchant on trouve.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 15:14, par rubicube

    pardon,princesse,je vous ai froissée en vous tendant ma pauvre main trop misérable pour cette main lourdes de bagues.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 1er juin 2009 à 15:33, par Bonbon

    Tiens on se retrouve tous en même temps sur ce site (Vive les jours fériés !) A rubicon : Le cheval de Pallas restera à la porte...Faire mine de vouloir débattre pour vouloir, idée derrière la tâte à l’appui, nous pourfendre...bof. mais nous répondrons tout de même. Déjà, aucun de nous « se la pète » comme on dit vulgairement. Nous ne faisons pas partie d’une élite, et si certains d’entre nous arrivent à se « dépatouiller » avec ces Textes, c’est uniquement parce que cela fait des années, déjà, (Des décennies pour d’aucuns) que nous les pratiquons. Deuxio : Les membres cités (Le Kern, Dakis, Lucette, Platania, etc....) ne font pas partie de différents groupes de lectures ayant, les uns après les autres, décidé de rejeter Jean-Claude. Chacun a, à sa façon, contribué à leur éclosion, puis est partie reprendre sa route, de son côté. Sans plus. Un bémol certes : Certains lui ont tourné le dos, mais ce n’était uniquement que par profit, et je peux en témoigner : Egoïsme, crainte d’être tenu pour appartenant à une secte, convoitise de biens, jalousie, bêtise, et j’en passe. Troie sera bien gardée.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 11:11, par Enola Gay

    La quasi reconstruction de la Pangée ! Je ne sais pas si les gens comprennent ce que cela représente ? La dernière cassure de ce continent remonte à la fin du Jurassic (approximativement pour nos géologues 200 Millions d’années de dérive), et sa nouvelle (presque) reconstitution se déroulerait, à entendre Magglow, sur - à peine - une échelle micro séculaire. Ca va bouger ! Alors, les polémiques !!!!!!!!!!!!!!!

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 14:02, par bertrand 72

    Je m’intéresse entre autres aux travaux de Daniel Meurois depuis plus de 20 ans...Leurs récits de sorties communes (Anne et Daniel)en astral sont passionnants mais un des dernier livre de Daniel sur les Annales Akashiques est vraiment exceptionnel sur le sujet, depuis il a écrit un livre sur St François d’Assise et Claire « François des Oiseaux » qui éclaire le sujet d’un point de vue nouveau, rubicon vous avez de bonnes lectures .Daniel est trés ouvert d’esprit et il s’intéresse au « paranormal » et aux Grands Saints en Inde, je crois que comme Lobsang Rampa et Jimmy GUIEU et bien d’autres il a ouvert beaucoup d’esprits...Et des précurseurs il en faut et il ne sont pas forcément remercier en leur temps dans notre 3em dimension.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 15:27, par Enola Gay

    A Rubicon. D’accord, j’avoue : Nous sommes effectivement une secte. Les soirs de pleine lune, nous organisons de sanglants sacrifices humains (Des bébés de préférence) autour d’un totem à l’effigie de Jean-Claude pantel. Nous l’adulons tellement que nous nous prostituons tous, ses amis, sur la rue Tubaneau à Marseille pour subvenir à ses besoins pécuniers (Jean-Claude achète, au moins une fois par mois, un boeing 747 réaménagé et armé de missiles Exocet pour les prochaines guerres nucléaires intersidérales, alors pensez donc ce qu’on tapine !). Nous n’avons plus notre libre-arbitre, vu qu’on est trop bête et que pour par ma part, je n’ai même pas lu des trucs sur les voyages astrals ! Jean Sider n’a pas fait de travail sur Jean-Claude , c’est dire combien nous sommes des manipulateurs ! Tout est faux : Du début jusqu’à la fin. Ah oui j’oubliais : Nous nous adonnons aussi à la zoophilie, au trafic de drogue international, et on espère bientôt mettre des bombes dans les hôpitaux pour enfants atteint du sida. Qu’est ce qu’il est fort ce Rubicon : Il nous a démasqué ! Bon, allez, je pars m’expatrier en Colombie parce que les services de la DGSE vont bientôt se pointer chez moi ! Mais pas de panique, je pars avec une valise pleine d’héroïne pour l’écouler là-bas et aider ainsi Jean-Claude Pantel à dresser une armée afin de lutter contre la probable et inévitable invasion des E.B à trois têtes venus tout droit de la planète CCCX9 ! Mais nous vaincrons ! Croyez-le : Nous vaincrons ! Trop fort ce Rubicon : Mais il a lu Daniel Maureois, c’était donc ça ! Heureusement qu’existent sur Terre de telles intelligences ! AH ! Dommage qu’il ne soit pas avec nous. On le regrette.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 18:13, par Anonyme

    Oui et d’abord pourquoi Jean Sider ne s’est-il pas intéressé à Patrick Topaloff ? Ah ! C’est parce que Patrick Topaloff est un usurpateur, hein !

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 18:39, par rubicon

    Haine hola ! pas très gaie ce que vous trouvez à répondre et hors de propos sur ce que nous formulions. Ne devenez pas stupide en disant n’importe quoi. Vous ne servez aucune cause en agissant ainsi. Vous pouvez reprendre nos courriels ils ne comportent aucunes attaques, ils posent des questions simples auxquelles vous ne répondez pas. Vous et nous perdons notre temps et risquons de lasser les internautes en exprimant le « n’importe quoi ». Quelles réponses raisonnables apportez-vous pour Marc Menant qui ne s’est pas plus intéressé à pantel après l’avoir rencontré. De même que didier de plaidge de radio ici et maintenant ainsi que Marie thérèse de Brosses qui participait aussi à l’émission de radio (ils ne sont sûrement pas dans l’équation perpétuée). Nous avons appris de source sûr que jean pierre Petit avait croisé pantel sans donner suite. Curieux que ces chercheurs n’approndissent pas l’objet. Imaginez un instant : ils avaient le plus grand sujet psi entre les mains et ils n’en font rien ? Même Guieu en son temps n’a pas utilisé les grands médias qui l’invitaient pour présenter et défendre ce sujet hors norme. Serait-ce jalousie ? Ou crainte d’être dépossédés de leur fonds de commerce ? Au fait nous pourrions être avec vous (même si vous parlez de daniel meurois) mais en partageant le véritable discernement pour une étude complète et objective éloignée de toutes compromissions et aveuglement. En réalité en totale liberté et définitivement débarassée de toutes les peurs. Ces peurs qui nous éloignent de toute forme d’écoute et de partage.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 18:51, par Vertex

    Mais bon de dieu, allez leur demander à eux, pourquoi ils n’ont pas donné suite à leur(s)démarche(s) auprès de Jean Claude ! Qu’est ce qu’on en sait nous ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 19:13, par rubicon

    Mais nous le savons !

    savon de marseille bien sûr, terrain particulièrement glissant, terrain de foot (ou de fous)pour joueurs (oui joueurs) de l’OM. Alors jou...issons de nos imbécilités respectives et réciproques car nous nous incluons dans ces discours stériles qui ne mènent à rien. Peut-être n’avez-vous qu’une partie du dossier ? (c’est une hypothèse bien sûr)Voyez-vous sur des questions ordinaires vous n’avez pas de réponses alors que vous savez longuement épiloguer sur le sens des messages pantéliens. S’il vous plaît avançons pas à pas. Avec vos bottes de sept lieux vous dépassez les possibilités de vous faire comprendre.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 2 juin 2009 à 19:36, par Bonbon

    Si vous avez des preuves (témoignages d’anciennes connaissances de J-C.P, et autres) qui accusent jean-Claude d’être un faussaire, accouchez ! Dans le cas contraire, s’il vous plaît, dégagez du site. Merci.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 3 juin 2009 à 21:29, par Rubicube

    je crois que « bonbon » a raison ! avec beaucoup de respect je dit aussi : rubiconD tu vehicule des mauvaises ondes et se site est un site d’ouverture et pas de prise de tete,moi je crois que JCP est un homme respectable !! si guieu était vivant,il pourait en témoigner...pourquoi en douter !


  • # bonjour je me surnome rubicube Le 3 juin 2009 à 22:27, par Pique-feu

    Pakistan : Danger, gros danger. Lahore, Cachemire. Danger sans égal. Inde, Récurrence Mémorielle, édaphisme —> Micaschiste, gneiss, migmatite (ectinites) anatexie...Plissement métamorphique : Himalaya. ICBM.Tampers. Taliban, peuple déjà stigmatisé par VICTOR HUGO à son époque. Edaphisme. Asie méridionale. Humanocide. Les flèches de Rama. Danger, gros danger —> Décennie à venir. Chine concerné par le territoire du Cachemire. Karzenstein présente. Mémoires, Mnèmes, Engrammmes. Gros danger. JUSTESSE, Leibnitz : Harmonie préétablie. Lire Orwell : « L’espoir est une botte écrasant le visage humain à jamais. » Huxley : « Meilleur des mondes » —> Clonages. Relire Huxley. Endogénisme, tubicolisme.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 3 juin 2009 à 23:14, par rubicon

    La question n’est pas d’apporter des preuves, disons qu’elles existent et vous pouvez concevoir que nous avons travaillé pour cela et nos propos n’ont rien à voir avec un certain clyde qui avait dénigré violemment en disant réellement n’importe quoi (nous l’avons d’ailleurs contacté, et vous pouvez vérifier qu’il ne dit plus rien) Non, la question est des plus simples et nous le répètons au risque de lasser : « interrogeons-nous sur le pourquoi de l’éclatement des groupes et proches autour de pantel. Certains nous ont dit leur désarroi et cela nous trouble car il est extrèmement surprenant que rien n’est résisté longtemps. Reste donc un immense pourquoi ? Nous pouvons penser qu’une »certaine peur de représailles« (vous avez lu les livres, ça rigole pas par moment) ait fait durer un temps la relation, ou alors une forme égotique des témoins qui se sentaient proche »d’un dieu« avec une »mission" à accomplir. Il n’est pas donné à tout le monde d’être un élu. Ainsi il faudrait partir du postulat suivant, très simpliste : — ou tout cela est complètement faux ou tout cela est totalement vrai ! Nous avons choisi le parti de nous interroger en cherchant au-delà des écrits, des commentaires, des sites internet, pour rencontrer l’au-delà de la forme présentée et proposée. Une de nos questions aura été (très rationnelle)qu’il reste difficilement concevable qu’un témoin, qu’un être proche, d’un si extraordinaire personnage finisse par le quitter. Imaginez donc cela ! A moins que la charge énergétique soit telle qu’on ne puisse rester et que tout devienne insupportable non du fait de pantel mais des proches « obligés » de partir. C’est bien ce qui nous étonne et cela ne remet en rien la respectabilité du personnage que nous imaginons discret et modeste (quand même). Il dit quand même que sans lui rien ne peut se passer (phénomènes, messages et décryptage des textes) Ce qui nous ramène à l’aventure même où un jour les voix parlent de jantel et jankis, deux amis se protégeants mutuellement et protégés eux-mêmes par les entités mais jankis finira par ne plus être un enfant choyé et disparaîtra même du cercle...pour être emporté par la maladie, paix à son âme. Ce qui voudrait donc signifier que jcp serait unique et seul...prophète valant bien plus que tous les autres affabulateurs (et non des moindres) qui l’on précédé. Si nous désirons attirer l’attention, et non attiser la tension, c’est pour activer votre vigilance et votre discernement. Vous ne devez rien accepter, ni même nos propos qui n’ont d’autre intention que de pointer une situation paradoxale qui n’est pas parole de vérité. Vérité, qui, nous le rappelons ne s’enferme dans aucunes formes livresque ou verbale. A bonbon il est bon de dire que l’ouverture est aussi parler juste et vrai pour rendre compréhensible ce qui doit l’être. Nous remercions rubicube qui est quelque part l’instigateur de tous ces échanges, sa première intervention a soulevé un débat ce qui était des plus rares sur ce site un peu « réservé ». Peut-être pourrions nous continuer, avec d’autres ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 08:52, par Pique-feu

    En réalité, ceux auxquels vous faites référence (Jankis, etc.) ont pété un plomb, sans plus. Il faut vivre - ne serait-ce qu’un seul jour - auprès de Jean-Claude pour pouvoir témoigner du cauchemar qu’il subit au quotidien. C’est très difficile nerveusement à supporter, et surtout à accepter. Pour ma part, j’ai vu une plaque d’égout traverser le plafond, puis une table pour s’écraser par terre dans un fracas épouvantable, un casque de moto intégral voler et finir applati comme une crêpe, tout en transperçant de part en part une personne (c’était moi) sans lui causer aucun dommage, un boulet de canon parcourir une pièce en fusant sans lui porter aucun dégat, une croix de guerre démembrée en 3 parties alors qu’elle fut fondue dans un seul bloc de métal ( le support bois/tissu sur lequel elle tenait était découpé comme avec un laser au pourtour de la dite croix !) etc, etc, etc...Le trucage n’est pas possible, parce que cela va trop vite. Mais je ne cherche pas, comme Michel Carmassi par exemple, à nier le phénomène parce que ma science ne peut pas l’expliquer. Voilà l’exemple type de la non acceptation : Carmassi. Un intellectuel, certes, mais qui a ses certitudes et cherche à rendre vrai l’invraisemblable parce que sa vanité de savant le porte à refuser que des intelligences dépassent (et ô combien !) son intelligence à lui. Alors il invente n’importe quoi. Des trucks à la mords-moi-le-noeud qui n’expliquent rien du tout mais soulagent sa conscience (et surtout lui mettent la tête dans le sable). Voilà. Personne ne se prend pour une élite, vu qu’il n’y a pas d’élus, mais seulement des amis qui tentent de le protéger comme ils peuvent des bétises incommensurables dont les gens idiots l’accusent. Il ne se prend pas pour un dieu, pas plus que nous nous sentons appeler à une mission divine dans la mesure où, - et ceux qui lisent les Textes le savent, - il n’y a pas de mission, mais uniquement transmission.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 09:52, par Enola Gay

    Oui, après admission et émission, toute omission conduisant à la démission (Zilder ?)...Laisse béton, pique-feu ! Le monsieur fait sa petite enquête...Il est incapable de voir dans ces Textes la seule preuve en soi qu’il n’y a aucune esbrouffe : La Clarté de ce qui transparaît vrai. L’aveugle nie le faramineux. Une chauve-souris ne peut regarder le soleil en face. Il suffirait de lire les choses qu’Ils disent sur Leibnitz, ou bien encore la (quasi) reconstution à venir de la Pangée, et tout le reste...Et puis quel style d’écriture ! (La chose est pourtant dictée oralement !) Si Jean-Claude mentait, pourquoi n’a-t-il fait de l’argent avec tout cela ? Il aurait fait un grand écrivain reconnu ! Voire un sacré magicien milliardaire ! De quoi coucher avec 150 Claudia Schiffer ! Mais qu’est ce qu’il est bête ! Toucher une misérable pension d’invalide ? Pfeu ! Le sot !

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 10:49, par Chou

    (Coucou de Bruxelles) J’ai même rencontré un crétin des Alpes (sorry, pas d’autres mots possibles) qui était sûr que Jean-Claude payait des gens qui se cachaient un peu partout en France (ça fait du monde) pour faire voler à distance les objets autour de lui avec des appareils super sophistiqués !! Problèmes tout de même, preums : Il faudrait beaucoup d’argent pour ça ; deums : Aucune technologie n’existe aujourd’hui capable de créer de tels phénomènes de télékinèse. Treums : J’ai vu un rocher de la taille d’une chaise choir sur le toit d’une bagnole sans l’endommager (Il n’y a officiellement aucun magnétisme émanant d’un simple calcaire, ce n’est pas un supra-conducteur que l’on sache). Une autre chose : L’épisode dit de la pipe à Bidault ; d’aucuns prétendent (les pauvres) que Jean-Claude l’a congelée pour la poser en haut d’un arbre, attendre les effets du soleil, et plaf ! voilà la pipe au sol ! Ah ! Ah ! Ah ! Déjà, il aurait fallu qu’on la lui vole sans qu’il ne s’en rende compte (la veille de préférence), puis la congeler (Processus très long), toujours sans qu’il ne s’en rende compte (Bidault fumait comme un pompier, alors pendant des heures et des heures sans sa pipe ? Or, peu avant le phénomène, il s’en servait...), monter en haut de l’arbre (Jean-Claude n’a jamais quitté le groupe, ah oui mais c’est vrai il a des complices !) tout en répondant à des coups de téléphone intempestifs, attendre la fonte (Putain que c’est long, même en plein été, parce le bloc était gros, et les frondaisons le protègeaient du rayonnement)... Qu’est ce qu’il devait stresser, le Jean-Claude à attendre comme un con (Pardon) que le machin il explose par terre ! Franchement, il faut vraiment à avoir rien d’autres à foutre dans sa vie pour faire des choses pareilles ! Et il a fait ça pendant + de 3O ans ?! Sans être démasqué ?! Berner des centaines de témoins et ses propres amis qui n’y ont vu que du feu, pendant + de 3 décennies ? Fortiche le mec ! Non ?

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 11:16, par bertrand 72

    Pour les amateurs de physique quantique savez-vous que Serge Haroche a obtenu la médaille d’Or du CNRS le 2 juin pour ses études du monde microscopique des atomes et des photons . Il dirige l’équipe d’électrodynamique quantique en cavité à l’ENS . Merci Pique-feu pour tes témoignages et ton amitié sincère ,désintéressée et forte auprés de Jean-Claude qui te le rend bien .

    # bonjour je me surnome rubicube Le 5 juin 2009 à 08:58, par Rubicube

    le C.N.R.S doit d’abord démontrer que sont travail est,cette fois, bien organisé et pas d’étouffer l’information.car recueillir des témoignages c’est facile !! mais on pourrait voir en france un projet style « livre bleu » émerger d’ici peut...

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 11:31, par Anonyme

    C’est comme Didier de Plaige, il conspue J-C.P. parce qu’il est jaloux. (Pourtant les Voix ont affirmé que le fait d’être médiocre n’excluait point le fait d’être). Bon, je retourne aux messages parce que les luttes vaines, peu pour moi.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 4 juin 2009 à 14:06, par rubicon

    On nous a rapporté que lorsque les phénomènes allaient se produire il arrivait à chaque fois comme un effet d’annonce de jcp, capté (c’est semble-t-il la formule consacrée) qui disait alors : « regardez, regardez il y a quelquechose qui traverse la pièce ou la table, ou les murs » les « témoins » fixaient alors le ou les points désignés mais ne voyaient strictement rien. Ce n’est que quelques temps après (minutes, heures, lieu désigné ou autre lieu) que l’objet annoncé était retrouvé. S’il n’y avait pas d’effet d’annonce, de petits évènements pouvaient se produire soudainement (pierres, ampoules, pièces)le constat se faisait alors comme si quelque chose était apparu (mais sans que personne ne l’ai vu réellement apparaître !!!) Nous constatons toujours que jcp est au centre du phénomène ? Nos contacts nous ont ammené à rencontrer diverses personnes dont son ancienne compagne (V...) ces dires ne semblent pas correspondre à ce que vous exprimez pourtant elle a vécu plusieurs années et tous les jours avec jcp, à ce titre elle doit en connaître un rayon mais elle ne partage plus du tout la même analyse que la vôtre(peut-être connait-elle d’autres pans de cette aventure ; ou alors une grande jalousie et une forte dépossession l’amèneraient à dire aujourd’hui tout autre chose) En tous les cas nous vous remercions de la clarté de vos témoignages car ils démontrent une certaine précision et cette envie farouche de protéger le personnage ce qui est tout à votre honneur. Ne pensez-vous pas qu’il serait l’heure de clarifier tout cela et de remettre ce dossier à des chercheurs et psychologues et spécialistes qui pourraient démêler cet inextricable écheveau (et quand nous disons écheveau nous ne voulons pas parler des...chevaux qui se manifestaient par force galop en certaine époque) Servir la cause du juste est servir le bien de tous.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 5 juin 2009 à 14:52, par Ségolène R...L

    Je demande pardon à V.S de la part d’EnolaGay pour ses propos outranciers vis à vis d’elle .Jean-Claude ne s’est jamais permis la moindre critique ni vis à vis d’elle ni vis à vis de personne .Le webmestre n’a pas pour fonction d’être un vide-chiottes , il a bien du mérite à continuer à nous supporter .


  • # bonjour je me surnome rubicube Le 7 juin 2009 à 20:55, par Isabella

    Je reste entièrement d’accord avec le webmestre. Je l’ai dit et le redis encore : il y a suffisament de travail à faire sur le contenu des messages sans sombrer dans des discussions d’assemblées ésotériques de bas étage. Mes amis et moi attendons avec impatience les explications que Jean-Claude Pantel doit nous faire passer sur les messages n’étant pas traités dans les deux premiers tomes de son livre. Le débat deviendra alors beaucoup plus enrichissant pour tout le monde. Merci et bonne soirée à tous.

    # bonjour je me surnome rubicube Le 8 juin 2009 à 11:37, par bertrand 72

    Tout à fait d’accord avec YOYO,Isabella et aussi Ségolène ?revenons aux fondamentaux comme disent les sportifs quand ils s’égarent..La balle est dans le camp de J.C qui a écrit à son éditeur le I6 mai..Il faut attendre sa réponse ou sa non réponse et J.C décidera .Bonne semaine .

    # bonjour je me surnome rubicube Le 8 juin 2009 à 20:51, par Isabella

    Merci Bertrand. Nous patienterons donc,c’est un excellent exercice. Bonne soirée à tout le monde.

    # Je me nomme Francis GATTI Le 13 juillet 2009 à 21:14, par Francis GATTI

    Je tiens toujours JCP pour une personne qui merite tout mon respect. Les phenomenes qu’il a vecu au debut sur Marseille m’ont aidé a bâtir des hypotheses de physque theoriques qui tiennent la route actuellement en regard des dernieres decouvertes de pointe. Contrairement a Carmassi qui a Plagié pas mal de mes idées ; je continue le travail avec assiduité.Celui-ci avait commencé avec Bernard Bidault il y a 15 ans et dont je detiens de tres nombreux courriers dans mes archives

    http://pagesperso-orange.fr/casar/C...

    Je ne travail pas sur L’explication des textes mais je peux vous dire que JCP n’a pas triché lors des cas poltergeist du debut.TOutcomme pour le sempreintes d ebilles d’acier dans les baies vitrées.J’ai intewievé des temoins qui ont certifié la chose alors qu’ils ne connaissaient pas JCP

    Cordialement

    Voir en ligne : Association CASAR

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 09:47, par Falcon

    Allez donc à la Sécurité Sociale près du cours Pierre Puget à Marseille, et demandez à son directeur pourquoi et surtout depuis quand une lettre manque à l’appel sur son frontispice ? Ils ne l’ont toujours pas remplacée depuis. Une lettre qu’on ne peut pas arracher comme ça, notamment sous les yeux du public...Impossible.

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 14:09, par Francis GATTI

    Norbert BALDIT collegue de JCP qui travaillait a l’epoque dans le même bureau que lui a la SS. Il temoigne ici alors qu’ils s’etaient perdu de vue avant que JCP parte sous les drapauds http://pagesperso-orange.fr/casar/M...

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 17:47, par Anonyme

    L’armée indienne sur les champs élysées. Un pallier est franchi. Aïe...Aïe...Aïe...

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 18:35, par interrogation

    C’était il y a plus de 40 ans... bien difficile de vérifier quoi que ce soit et le directeur doit être à la retraite depuis longtemps... Parfois il y a des plaques de revêtement qui se détachent toutes seules d’une façade, un bloc de pierre qui tombe sur une voiture... des feux qui se déclarent spontanément... des combustions spontanées de corps...!!! est-ce que pantel est dans les parages ?

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 19:35, par Général Ganteaume.

    Certes non...Mais lorsqu’un chien se met à écrire sur le parquet AMPHIBOLOS, ou que la voiture abandonnée de deux cambrioleurs (Mystérieusement disparus) roule toute seule, sans l’aide de chauffeur (plusieurs témoins ont vu la scène), ou qu’une autre arrache une branche à plus de deux mètres du sol après qu’une voix a crié : « Je vais lui brûler un pneu ! », en revanche il est bien là.

    # Je me nomme Francis GATTI Le 14 juillet 2009 à 21:51, par interrogation

    Mais vous Mon Général étiez vous là ? Vous ne faites que rapporter des propos et des situations dont on dit que... Rien n’a pu être contrôlé ou analysé et la seule réponse qui nous est proposée et de dire que tout est « sous contrôle » par les entités. Est-ce suffisant ?

    # Je me nomme Francis GATTI Le 15 juillet 2009 à 10:53, par Général Ganteaume.

    Affirmatif. J’étais bien là. Pas pour les trois exemples cités (J’ai quand même vu la branche de 30 centimètres de diamètre coupée en 2, pendant comme une allumette dans les doigts d’un enfant, mais après coup). J’en ai vu d’autres. Je tiens à préciser que je fais partie de ceux qui, somme toute, n’ont jamais entendu les voix, en dehors des enregistrements. Mais le reste, 1 jour avec J-C, pétard et bien la feuille des impôts t’y pense plus !

    # Je me nomme Francis GATTI Le 15 juillet 2009 à 12:44, par interrogation

    Savez-vous, mon général que moi aussi il y a longtemps j’ai été témoins de phénomènes autour de jc. Phénomènes de grandes ampleurs et j’y ai cru ardemment et suis devenu un défenseur farouche de tout cela. J’y ai laissé pas mal de plumes et d’amitié. Pourtant aujourd’hui je reprends tout et je regarde tout à fait autrement cette aventure dans la quelle j’ai été impliqué et dans laquelle j’ai aussi impliqué d’autres gens. Ce que je prenais pour certain ne me parais plus du tout évident... Longue histoire !!!

    # Je me nomme Francis GATTI Le 15 juillet 2009 à 13:11, par Anonyme

    RISQUE DE TSUNAMI EN NOUVELLE ZELANDE...ATTENDONS LA SUITE.

    # Je me nomme Francis GATTI Le 15 juillet 2009 à 13:33, par Général Ganteaume.

    Alors, sans le savoir on se connait. Et vous faites donc partie du groupe qui a préféré écouter les voix de Sirène d’une certaine V.S. de Provence qui ment comme une arracheuse de dents parce que, minée par sa médiocrité, elle s’est montrée jalouse de ce qui la dépasse à un niveau incommensurable.

    # Je me nomme Francis GATTI Le 24 juillet 2009 à 08:56

    Bonjour ,

    Auriez vous des informations complementaires sur l’affaire des empreintes de billes d’acier dans du verre.

    http://pagesperso-orange.fr/casar/M...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 12 juin 2009 à 17:33, par YOYO

    Notons que cette reprise de texte me fait encore plus découvrir comment les entités conçoivent la géométrisation comme découlant d’une réduction du temps (par la création d’instants qui viennent rompre la fluidité du temps puis, dans une réduction supplémentaire, par la réalisation d’une chronologie) ; cela ne me semble que partiel : on peut tout à fait aussi comprendre la réduction du Réel comme application de la temporalité à l’Espace par la création de volumes (comme limitations temporelles de l’extension infinie de l’Espace) et, dans une réduction supplémentaire, par la création de parcours. C’est un message que je leur transmettrais ; par pédagogie, ils n’ont exposé qu’une vision limitée de la réduction du Réel ; la réduction par « désuperposition et démultiplication » se fait par les deux voies possibles, celle de la temporalité et celle de la géométrisation... deux visages de l’entropie qui nous gouverne...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 12 juin 2009 à 22:45, par interrogationinterminable

    Mais comment faites vous pour tout comprendre et expliquer ces commentaires ? Etes-vous dotés de facultés supérieures car la plupart des gens à qui nous essayons de transmettre l’information n’y comprenne rien, et qui plus est nous prennent pour des fous.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 13 juin 2009 à 13:17, par YOYO

    Ah, ah, c’est que la culture n’est pas la chose la plus répandue ! parfois, passer pour un fou est la meilleure boussole pour comprendre qu’on ne déraille pas...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 13 juin 2009 à 13:56, par Bubka

    La barre est haute !

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 13 juin 2009 à 14:29, par bertrand72

    A propos de « fous » aux USA il ya un excellent psychiatre le Dr Michael Newton qui a écrit « Souvenirs de l’Au-Delà ».La vie entre deux incarnations...et bien il est pris pour un fou par ses collégues..serait-ce de l’ocillationisme ? Je signale un autre « fou » Jean PLATANIA grand ami de JCP.A Lire sur ce site le Lexique et l’EXEGESE(1999) .

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 13 juin 2009 à 18:28, par alkir

    Bien sûr, il est difficile de « monter en marche » dans l’analyse et la compréhension de ces textes, dont le premier est apparu en 1973. Il y a une progression dans la diffusion des messages, dans leur compréhension et comme JCP l’écrit lui-même, les commentaires de ce texte sont en rapport avec les informations qu’il détenait à l’époque(mars 1983). Dans un souci d’honnêteté, il commente avec sa connaissance « du moment ».

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 15 juin 2009 à 07:19, par Isabella

    Un week-end enrichissant. Nous avons bien travaillé sur le message de 1983 et nous nous sommes aperçus que nous étions passés à côté de beaucoup de choses. J’ai remarqué pour ce qui me concerne que nous délaissions peut-être trop les anciens messages, à mesure qu’il en arrivait d’autres. Je crois que le secret d’une honnête compréhension passe par la révision des anciens messages. Il y a dans ceux que JCP reçoit aujourd’hui beaucoup de rappels, sans doute parce que pris par notre vie de tous les jours, nous perdons le fil de ce qu’on a étudié avant. En tout cas, l’idée était bonne de demander à JCP de nous aider un peu. Il y aura des questions à lui poser mais ce sera pour plus tard, les contingences du quotidien me rappellent à l’ordre, il me faut aller au travail. Bonne journée à tous.


  • # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement

    Le 15 juin 2009 à 09:17, par Rock en bol

    Bonjour à tout le monde. J’émerge d’une période assez pénible et j’en profite pour remercier ceux qui m’ont accompagné de leurs pensées avant mon absence. J’en profite pour dire aussi à Bertrand qui m’avait gentiment proposé un enregistrement des chansons de jcp que j’en ai acquis un depuis. Je ne sais pas si c’est exactement celui que vous me proposiez,Bertrand, mais un ami qui habite dans le midi m’a offert une copie d’un enregistrement : Le voyageur de l’orage, extraits. Le thème des chansons est lié comme je le pensais aux messages que jcp nous transmet et c’est très intéressant, en tout cas pour moi qui suis féru de ce type d’expression comme mon pseudo le laisse penser. Il nous reste à attendre la trame de cette comédie musicale et mon ami méridional va se renseigner à ce sujet. Je profite aussi de ma convalescence pour lire tout ce qui s’est dit depuis mon absence sur jantel.org et j’ai apprécié la mise sur le site du chapitre des V.E.T. à propos du message de 1983. Comme le dit Isabella, il y a de quoi occuper nos loisirs. Merci donc à Yoyo, Bertrand, Pique-feu et tous ceux qui se démènent pour nous permettre de voir les choses sous un autre angle que celui qu’on nous impose dès qu’on est en âge de se poser des questions. Il y aura sûrement des questions à poser après les lectures que nous ferons de tout ça, le débat sera sûrement intéressant, contrairement aux polémiques que certains ont continué d’entretenir. A + tard.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 16 juin 2009 à 16:18, par Isabella

    Si j’ai bien compris, les problèmes d’irrigation subis par les organes digestifs de Jean,l’ami de JCP, sont la conséquence d’une somatisation originaire du rejet de sa mère (Jean semblait non souhaité)qu’il avait enregistré ? Une des personnes avec lesquelles j’étudie les messages attribue ce phénomène à ce que les messages appellent la répercussion(percussion/répercussion). Sommes-nous dans le vrai en pensant cela ? Merci de répondre.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 17 juin 2009 à 21:34, par Isabella

    Membre du groupe qui étudie avec isabella, je trouve que le phénomène de dégénérescence de l’hypertrophie est une autre forme de ce qui nous a été expliqué sur l’expansion et la rétraction de tout ce qui se développe. Les termes et les exemples se modifient selon les messages mais on y retrouve toujours une forme d’unité. J’ai fréquenté pas mal de types d’enseignement ésotérique mais je ne peux nier que celui auquel jean claude pantel a accès est vraiment d’une rare densité. Rien que d’essayer de ne pas perdre le fil est un exercice qui fait travailler les méninges. Merci pour tout et bonne fin de journée.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 10:12, par Pique-feu

    J’en ai appris encore une belle : Jean-Claude m’a toujours dit ressentir des vibrations étranges venues du sous-sol de son ancienne demeure à A*, en Provence. Une fois, lui et ses amis y ont fait une découverte assez bizarre ; alors qu’ils effectuaient des travaux sous la terrasse de ce vieux mas provençal, ils eurent la surprise d’en exhumer un menhir, ainsi qu’un puits abandonné attestant du captage d’une antique source aujourd’hui asséchée. De mon côté, j’ai découvert que le nom de « Bel-air », quartier où il était domicilié, est un toponyme qui renvoit au dieu solaire gaulois Belenos, nom de lieu qui dut être modifié par la christianisation d’une Gaule désireuse d’effacer toute trace de culte païen sur un territoire devenu difficile à unifier : « Bel-Air » donc, quand ce n’était pas « Boulinette », ou d’autres corrections du même acabie. Or, son ancienne maison se trouvant sur le point le plus élevé de la crête d’interfluve de la colline de « Bel-Air », en résumé à son sommet, il n’est pas trop dur d’imaginer où se trouvait cet ancien sanctuaire hiératique voué à celui qui venait remplaçait, dans le cœur des francs, l’Apollon du panthéon classique ! Suite au prochain épisode.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 20:56, par Bonbon

    Cette découverte (archéologique) a trait à ce que les Êtres nomment l’Edaphisme : Donné d’essence tellurique. Merci Pique-feu.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 10:35, par Rock en bol

    A isabella. J’ai retenu que dans l’enseignement apporté à jcp l’esprit est l’amalgame du cerveau et du corps. On doit donc pouvoir à mon avis confirmer ce que vous pensez. Karzenstein parle aussi assez régulièrement d’un processus psychophysique ; comme le dit la personne qui étudie avec vous, tout se recoupe. On peut le constater facilement avec ce que fait ressortir yoyo par son exposé sur les théories d’Héraclite. Je donne mon avis personnel sur la question, on doit pouvoir extrapoler encore plus, mais c’est vrai qu’il ne faut pas perdre le fil. Bonne journée.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 21:04, par Chou

    L’amalgame cerveau/corps (En d’autres termes l’Esprit) devrait en effet concerner la part de Vide inhérente à tout volume...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 12:18, par Pique-feu

    Par rapport à jean, il en va là d’une démultiplication du principe volume/Vide : La réplétion organique entravant la déplétion énergétique, l’excès d’éléments trophiques contenu dans les cellules nuit chez tout être vivant à une harmonieuse circulation métabolitique. c’est pourquoi la (sur)activité cellulaire exigée par une digestion permanente entrave le bon fonctionnement des facultés cérébrales, ainsi que des fonctions organiques concernées par la pratique de la course à pied (par rapport aux efforts intenses qu’elle met en jeu) : Voir le cas des ruminants (Vaches, et autres) qui ne se distinguent ni par leur vélocité physique, ni par leur acuité mentale, contrairement à d’autres animaux plus vifs sur les deux aptitudes susmentionnées. Mais il nous faudrait un spécialiste de la physiologie du sport pour nous aider sur ces questions essentielles...Ce qui est intéressant à saisir sur un plan spirituel, c’est l’importance de l’impresion mémorielle agissant à l’insu du Jean qui dut répéter alors un identique schéma (Enregistré durant son enfance) en une boulimie lui ayant fait pallier par le passé, à l’état de jeune adulte, à un fort désarroi existentiel, de la même manière qu’étant bébé, l’absorption massive de bonbons (imposée par sa mère) l’aidait (Toujours momentanément certes) à combler ce rejet d’une naissance - inconsciemment- ressentie par le nourisson comme totalement inutile. Viendront par la suite le Semi-conscient et le Conscient élaborer un Rejet définitif de cette morne existence s’attachant fatalement - pour la plupart d’entre nous - aux vaines et contraignantes chaînes du travail, du mariage, de l’enfantement, et de tout le reste s’en suivant, hélas...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 18 juin 2009 à 20:51, par Anonyme

    Oui d’ailleurs je me rappelle qu’à l’époque l’Entité Karzenstein avait traité Jean - A plusieurs reprises - de : « ruminant ! » La chose peut paraître insultante, mais en fait lui a fait faire un bond incommensurablement loin dans cette vie (consciente)...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 19 juin 2009 à 07:30, par Isabella

    Merci à Pique-feu pour son érudition et tous les détails qu’il fournit. Merci également à Rock en bol et bravo pour son retour parmi nous. Nous allons nous remettre à l’ouvrage dès ce week-end. Bonne journée à tous.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 19 juin 2009 à 16:45, par questioninterminable

    A pique-feu... Vous terminez votre commentaire par : hélas ! Que signifie ce terme hélas ; après que vous l’ussiez précédé de : « ...viendront par la suite le semi-conscient et le conscient élaborer un Rejet définitif de cette morne existence s’attachant fatalement-pour la plupart d’entre nous-aux vaines et contraignantes chaînes du travail, du mariage, de l’enfantement, et de tout le reste s’en suivant, hélas » Que voulez-vous dire ? Que tout est inutile ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 09:04, par Pique-feu

    Aux vues de tout ce que nous entreprenons, je crains bien que oui.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 09:45, par Rock en bol

    Je ne veux pas me substituer à pique-feu pour répondre à la question qui lui est posée sur le hélas avec lequel il conclut son analyse, mais je vous donne mon opinion.D’après ce que mon modeste niveau m’a permis de retenir du message sur l’acceptation, il faut faire une différence entre l’acceptation de l’établi et le rejet du provoqué. Si nous n’avons pas la possibilité de modifier le cours de l’établi qui semble être la cause de ce que nous pratiquons, nous pouvons constater que le résultat n’est pas brillant. On peut avoir des regrets mais comment faire pour échapper à la pression qui nous pousse à agir ? la question reste posée. jcp pourra peut-être y répondre si vous lui transmettez la question. Moi, j’ai émis l’hypothèse qui me semble la plus logique, mais je ne doute pas qu’on puisse aller plus loin, comme pique-feu lui-même.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 13:45, par YOYO

    « « On peut avoir des regrets mais comment faire pour échapper à la pression qui nous pousse à agir ? » » Surfer sur la vague n’est pas échapper à la vague mais c’est orienter son action dans le sens de la vague en profitant de son énergie pour danser dessus à notre façon = diriger les directionnels ne peut aller jusqu’à s’y opposer à mon avis...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 13:58, par Pique-feu

    Ma foi, je pense que c’est plutôt une belle image.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 16:41, par Isabella

    Nous venons de passer le début de l’après-midi sur les messages et on voit bien que nos actions sont liées à un échange avec l’énergie. Le problème reste évidemment ce contrôle des directionnels qui créent des situations dont nous ne percevons que la conséquence dans la plupart des cas. Dans le petit groupe que nous formons,nous sommes convaincus que seule une prise de recul face à la vie débridée que nous impose l’accélération dont parlent les messages, peut permettre de surfer quand arrive une vague. Les contacts de JCP font souvent mention de théorétisme, d’autres appelleront ça de la méditation, mais c’est en fait la même chose. Se recueillir, ne pas s’agiter, c’est en tout cas ce que nous pensons qu’il faut faire pour éviter d’avoir des regrets. Bonne fin de journée.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 18:59, par YOYO

    Un ami a lu à JCP les commentaires de Yoyo, Isabella, Rock en bol etc. Il s’est étonné qu’il n’y ait pas de vraies questions auxquelles il pourrait répondre par cet intermédiaire. Je vous propose donc de poser ici des questions claires si vous en avez. Je transmettrai...

    Amicalement,

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 20 juin 2009 à 21:37, par questioninterminable

    « La surface de l’océan vous semble en mouvement alors qu’en profondeur règne la grande paix... »

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 09:14, par Falcon

    Et que faites-vous des cheminées hydrothermales ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 10:53, par Rock en bol

    Le message de 1983 qui nous a été transmis par JCP et les commentaires d’Héraclite rajoutés par Yoyo démontrent que tout est similaire dans l’univers. Donc, on peut dire que nous sommes pareils à l’océan et qu’en dépit de notre agitation en surface, nous possédons une paix intérieure. On la rejoint en s’immergeant dans la méditation comme le dit Isabella. C’est le but qui ressort de cette étude sur les messages de JCP.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 12:21, par YOYO

    Le plaisir intense de surfer sur les vagues de l’océan (et pas de les subir passivement = diriger les directionnels) associé à la plongée profonde de la paix intérieure commune, c’est cela la jouissance mystique, comme plaisir oscillatoire entre des pôles de réverbération ; les cheminées hydrothermales sont sources d’une vie qui a su s’affranchir de la surface et de l’énergie du soleil pour se nourrir de l’énergie du centre de la Terre ; pourrions-nous y voir une métaphore de la vie d’après la vie ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 10:54, par bertrand 72

    QUESTIONS A JEAN-CLAUDE : Cher Jean-Claude ; Tu as eu la gentillesse de nous transmettre ton travail ( châpitre2)concernant un entretien avec les V.E.T en mars 1983 et dans cet esprit . En Juin 2009, que changerais-tu ? qu’améliorerais-tu ? que préciserais-tu ? Au plaisir de te lire , remerciements anticipés . AmicaLeMans à tous .

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 12:37, par bertrand 72

    QUESTIONS AUX V.E.T : Pourriez -vous nous éclairer de vos lumières sur le centre de la terre ..de la terre creuse et pourquoi pas de l’éventuelle Agaharta...Respectueusement. ( sans grand espoir de réponse.)

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 19:07, par Pique-feu

    Il a a fort longtemps, tandis que Jankis (Un ami à Jean-Claude) exposait à l’Entité Jigor - Lequel venait de lui révéler que Jules Vernes avait été initié par Lui et les Siens au moyen du rêve - qu’en réalité la seule erreur commise par l’écrivain était d’avoir imaginé le centre de la Terre comme habité par ceux dont la civilisation est considérée (Chez nos ésotériques) en tant que Race Atlante, il eut alors la surprise d’entendre cette laconique réponse : « En êtes vous aujourd’hui vraiment certain ? » Nous savons donc que la Nife (graine de la Terre) est le « lieu » d’habitat de cette Espèce vivant désormais une Dimension qui n’est point matérielle (Espace amont des Espaces Vides) mais qui semble tout de même assujetie au support physique de notre planète.


  • # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 20:49, par Chou

    Je me rappelle qu’une fois quelque Entité Semi-Géométrisée a révélé à J-C.P. que Ben Laden était dyalisé...A mon humble avis, il ne vit donc pas dans une grotte.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 21 juin 2009 à 23:19, par bertrand 72

    Je crois me rappeler d’une expérience « intra-terrestre »vécue par Lucette et Dakis dans les années 1970 , confirmée par Jean-Claude . En sais-tu plus cher Pique-feu ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 09:34, par Pique-feu

    En effet. Toujours par le biais du rêve. Ils ont pu « visiter » tous deux ce qui s’apparenterait à une sorte de base souterraine où des « entités » se déplaçaient dans des combinaisons spaciales. Pour ma part, je reste quelque peu tiède face à ces images dont raffolent nos ufologues. N’oublions surtout pas que les Espèces qui nous dépassent, pour les plus proches d’entre elles, détiennent une complexion cellulaire semi-géométrisée. Cela signifie que leur corps - Je pense de nature gazeuse - confère à ces « Spatio-Volumes » certaines possibilités de démolécularisation, malgré le fait qu’ils représentent - eux aussi -des Races humaines à part entière...Alors, tout le folklore ovni, enlèvement de bestiaux et tout le reste qu’on veut bien apposer dessus, je ne dis pas non mais je crois déceler là une vision très simpliste des choses.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 13:43, par Général Ganteaume.

    D’accord avec toi Pique-feu. Si ces Espèces ont accès à une (relative) projection multidimensionnelle (A travers le voyage que leur imposent bien des couloirs), je ne vois vraiment pas en quoi leur serviraient des soucoupes volantes...Mais je pense qu’elles aliment ainsi ce que les Êtres nomment des « Sous-ambiant », c’est à dire (en simplifiant beaucoup) une sous-pensée dont se contentent force individualités limitant leur vision en fonction d’une conscience qui cherche à se rassurer (Du type Gimmy Guieu, que je respecte beaucoup du reste). On n’y peut rien et cela fait vendre des livres très médiocres. La Semi-Géométrisation sous-entend bien plus que cela : Elle concerne des Intelligences au-delà du simple adjectif « remarquable ». Les formes physiques qu’Elle adapte à nos sens n’est qu’une des multiples facettes qu’implique leur Homotypie/chromie. Changer de couleurs et de formes selon l’Ambiant (Direction donnée) lui étant - à Elle aussi - imposé. Alors, le char d’Apollon ou bien l’Ovni marsien , la toge des dieux grecs ou bien la combinaison futuriste, ma foi, pour Elle, je pense que cela ne leur pose pas trop de problème(s), non ? Par conséquent, je réitère ma problématique : Ils sont bien plus que cela.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 17:37, par questioninterminable

    Pourtant sans revenir à lucette et dakis, pantel lui-même a raconté une aventure souterraine et un « contact » avec des semis(!) sur l’île du Frioul face à Marseille...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 12:26, par Pique-feu

    Oui, alors là, c’est bien pire qu’hallucinant et je crains que personne ne croira cette histoire. Amis, ouvrez bien vos oreilles : Jean-Claude Pantel s’est bien vu amené sur l’île du Frioul (Je crois que c’est guidé par l’Entité semi-géométrique Madame Danny), mais c’est assis sur la banquette arrière d’une voiture noire wolkswagen modèle golf sport estampillé à l’arrière « VICTOR HUGO » (Oui, oui, je l’ai vue moi aussi : Modèle qui, je pense n’existe pas et le nom, lui, ne renvoie à aucun garage), laquelle se révélait être un excellent véhicule amphibi puisqu’elle roulait sans aucune difficulté et grande aisance sur... l’eau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! En chemin (Si vous m’autorisez le terme) Madame Danny lui a révélé l’emplacement d’un galion espagnol gisant à 40 mètres de fond dans la rade marseille (et qui n’a pas trouvé découvreur jusque-là), puis lui a raconté la mort de saint Exupéry dont en réalité l’avion est passé dans un Vortex (Et donc n’a pas été abattu par des chasseurs allemands, contrairement à la thèse officielle). Ajoutons au passage que le volant de cet engin de l’autre Monde était une sorte de large manche, prise à deux mains, digne d’un ovni ! Là-Bas (Où exactement ? disons sur Rateauneau, pour lui), les membres de l’Organisation Magnifique lui ont fait visionner un film exposant les colonnes de (Semi)particules émanant des êtres en souffrance (En particulier les enfants) et donc eux se repaissent abondamment. Pour l’exemple, on y voyait des enfants vietnamiens se faire exploser des grenades dans les mains à proximité de troupes américaines, des éphèbes et des vierges jetés en sacrifice dans le cratère d’un volcan (d’une île polynésienne ?), L’enlèvement d’un adolescent par des criminels exigeant une rançon qui ne fut jamais versé, le meurtre commis par Lucien Léger, etc...etc...Enfin, je crois que là, on a dépasse les bornes de la science fiction et je n’en voudrais en rien à celui qui refuse de croire à cette histoire, tant elle semble sortie d’un conte à dormir debout ! Mais bon : « heureux celui qui croira sans avoir vu... »

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 20:47, par Pique-feu

    Rectification : Ce n’est pas un galion espagnol qui girait dans la rade de Marseille - et dont personne n’a connaissance, mais une frégate du 19e siècle. Jean-Claude m’a corrigé au téléphone, tandis que l’on en parlait.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 14:07, par Indic.

    Les V.E.T ont vraiment bien d’autres choses à faire que de répondre à nos questions, sauf votre respect. J’ai déjà eu « à faire » à Eux (Je parle des semi)...Je leur parlais et ils ne me « calculaient » même pas une seule seconde. Leur maintien était très bizarre, très lent. Vous savez, toute l’humanité - Sans le savoir - échange avec Eux. Il n’y a donc aucune forme d’élitisme à les côtoyer (Semi-consciemment). La chose est amplifiée avec les phénomènes dits de groupe (Concerts, réunions politiques, événements sportifs, moyens de transports - gares, aéroports -, conflits belliqueux, pacifications s’en suivant, institutions innombrables, etc.etc). Toute « spectacularité » les intéresse grandement : les émotions issues des rassemblements les faisant progresser. Ils n’ont absolument aucun état d’âme. Ils obéissent à l’Ambiant (Ce qui s’imprime et doit s’exprimer) : En d’autres termes, Ils peuvent mettre fin aux exactions de tous les dictateurs que la Terre ait eu, hélas ! a « supportées », mais ne le font que lorsque la délibération leur est « imposée »...Comme disait Nietzsche : « Au-delà Bien et Mal ». Mais pour nous, ça fait très mal aux dents.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 15:34, par Pique-feu

    Et rajoutez, Indic : Dans le soucis d’un réajustage du surnombre humain consécutif à une procréation totalement hors contrôle —> Phase ordonnancielle imprimée par l’Ambiant : Alexandre Le Grand, Tibère, Napoléon, Hitler, etc. hélas...hélas...hélas...hélas...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 22 juin 2009 à 16:00, par Rock en bol

    J’ai lu l’aventure du voyage onirique des amis de JCP dans son livre. Certains de mes amis comparent cette expérience aux voyages astraux dont on parle souvent en ésotérisme, je ne suis pas d’accord car dans le cas des amis de JCP, il n’y a rien de programmé ni de prémédité par eux. En plus, ils ne se trouvent pas du tout au même endroit au moment de l’action.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 12:11, par bertrand 72

    Pour les amateurs de lecture Marie-Hellen Bidault a fait éditer le dernier écrit de feu son mari Bernard (oct 2006) chez CREPS Diffusion qui s’intitule : CONTACT PARANORMAL EXTRATERRESTRE « Les visiteurs de l’espace-temps » C’est le même que le Hors Série N° 1 d’UFOCREPS de nov 2007. Autre chose et si on différenciait les semi-géométrisés et les fluidiques ? Personnellement c’est aux fluidiques que je m’adresse....

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 21:07, par Chou

    Pardon Bertrand, mais pour ces Espèces fluidiques, ni vous ni moi n’existe vraiment. A leurs yeux, nous ne sommes même pas une poussière offerte au vent qui passe...Et nous mourrons tous sans jamais avoir pu les affecter une seule seconde. Ce ne sont pas nos potes, comme on dit vulgairement, car ce qui nous sépare, eux et nous, est un abîme immesurable : Cinq cent milliards d’années lumière, et encore je nous surestime. Aussi, qu’on s’adresse...

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 12:29, par Isabella

    A Pique-feu. J’étudie avec le groupe d’Isabella et je suis ok avec vous sur les personnages historiques que vous citez pour le rôle qu’ils ont joué dans l’équilibre à respecter sur le plan démographique. J’ai l’impression qu’ils sont en passe d’être avantageusement remplacés par les divers virus dont les médias font leur une. Qu’est-ce qui nous empêche de penser que depuis le sida on ne cultive pas dans des laboratoires des moyens moins couteux de résoudre les problèmes de surpopulation auxquels il faut faire face ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 20:53, par Pique-feu

    Encore une anecdote pour répondre à la question des virus. Dans des espèces de catacombes sis dessous l’évéché de Marseille, Jean-Claude a rencontré un jour un savant (Qui ne le voyait pas) en train de fabriquer des virus pour des génocides orchestrés au moyen-orient, ainsi que pour des guerres bactériologiques à venir, toujours au même endroit...Ce scientifique était sous le total contrôle des VET.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 13:32, par questioninterminable

    indic... vous écrivez : « les V.E.T ont bien autre chose à faire que de répondre à nos questions, sauf votre respect » Ma question est des plus simple ; d’abord il est dit dans les textes qu’ils ne répondent jamais à nous mêmes et que seul pantel est en quelque sorte « habilité » à recevoir l’information et à nous la rendre telle qu’il la reçoit (perçoit) ou comprend. Sinon et comme vous semblez informé qu’est-ce donc que les V.E.T. ont-ils à faire de mieux ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 20:44, par Pique-feu

    Certains des VET se servent de la déperdition d’énergie de notre Espèce (Consécutive à la surprocrétion et à la déficience d’intelligence intuive s’en suivant) qu’ils récupèrent dans un transfert susceptible de les faire accéder à l’état vécu par les races Fluidiques les dépassant : Cela correspond grosso modo à un état de Dématérialisation à laquelle - pour le moment - ils n’ont accès, en tant que Races semi-géométrisées. Alors, se soucier du questionnement de tout un chacun ? Nous sommes là pour Les servir, c’est notre fonction depuis des millénaires, et non pour être servis par Eux. Vous préoccupez-vous, de votre côté, des états d’âme qui préoccupent un moustique ou une fourmi ?

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 23 juin 2009 à 20:56, par Pique-feu

    Pardon : Intelligence intuitive et non intuive (oubli de frappe) : J’aurai même dû dire Intuito-instinctive.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 24 juin 2009 à 10:00, par Rock en bol

    A pique-feu, je suis en grande partie d’accord avec vous, mais je ne dirai pas qu’on sert des espèces supérieures,je dirais qu’on leur sert. Tous les terriens moyens que nous sommes n’ont pas conscience de cet échange forcé.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 24 juin 2009 à 11:33, par bertrand 72

    Pour moi , et sauf erreur, les fluidiques comme KARZ etc s’intéressent à au moins quelques uns parmi notre espèce..une preuve entre autre ils auraient récupéré RASMUNSSEN ex druide tout à fait humain, je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas d’autres « druides » « zozos » ou « yoyos » à récupérer à notre époque..D’autre part « ils » se manifestent dans notre vie surtout en présence de Jantel.Par contre on peut toujours chipoter sur le mot « intérêt » .

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 25 juin 2009 à 11:59, par Pique-feu

    Exactement. ce n’est pas l’intérêt qui les meut. Karzenstein s’exprime à Jantel non pas parce qu’Elle s’intéresse à lui (Dans le fond elle est à environ 400 milliards d’années lumière des Textes) mais seulement parce qu’à l’instar de Rasmunssen (L’ancien druide), son total décalage avec le reste de l’humanité (la nôtre) se doit de se voir rééquilibré en fonction d’un astatisme permanent gérant un accomodat qu’Ils nomment l’Equation Perpétuée : Sans cela, ces exceptions humaines se suicideraient vite. Du reste, l’Entité susmentionnée voulait faire accéder Jantel à la rupture dès les premiers instants suivant sa naissance - en un mot le tuer - pour le faire accéder directement à la Complexion cellulaire (Transparence) lui ayant été promis par son état postnatal d’Être en devenir. L’Entité Jigor s’y est quelque peu opposée : Merci Jigor.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 25 juin 2009 à 12:07, par Général Ganteaume.

    A mon avis, Rasmunssen n’aurait peu de choses à voir avec les druides (« yoyos » ou « zozos » comme vous dites) farfelus qui vont se faire mousser sur les cosses du Larzac avec leur barbe blanche et leur manuel du « menhir en transe cosmique » dans la besace...Mais bon.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 24 juin 2009 à 12:36, par Isabella

    Question à Pique-feu : Il y a quelques années, il avait été question d’une gourmette appartenant à Saint Exupéry qu’un pêcheur ou un plongeur avait retrouvé au large de Marseille. Les journaux avaient même annoncé que l’épave de l’avion avait été localisée quelque temps après. Est-ce dans la région que vous mentionnez ? Merci de répondre

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 25 juin 2009 à 11:46, par Pique-feu

    Tout à fait. Saint Exupéry disait qu’il voulait mourir en croix dans la mer méditerrannée. Regardez bien le fuselage quadripartite des avions de l’époque : Ils ressemblent à une croix : + . Disons que le Vortex a obéi à sa dernière volonté.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 24 juin 2009 à 13:50, par Mendrak

    Je ne comprends même pas comment on peut douter - ne serait-ce qu’une seule seconde - de la sincérité de Jantel.

    # Chapitre 2 du Tome III des V.E.T. + lettre d’accompagnement Le 24 juin 2009 à 19:02, par Isabella

    • Ainsi, en extrapolant, vous êtes à même de situer les déplacements de continents, les explosions de planètes et la modification physique des espèces. La consistance, nous vous le rappelons encore une fois, portant ses propres limites en chaque rassemblement cellulaire. - Avec mes amis nous sommes d’accord pour dire que déjà en 1983, le message nous donnait un avant-goût de cette mutation d’ensemble dont il est beaucoup question aujourd’hui. Comme quoi, je maintiens qu’il faut revenir sur les anciens messages. Bonne soirée.

  • # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 10:37, par Rock en bol

    Je suis assez féru de chansons et il m’arrive de m’amuser sur un vieux synthétiseur, à mes heures perdues. Tout à l’heure, j’ai pris le cd de jcp et les paroles qui sont depuis hier sur le site, histoire de chantonner un peu sais-tu bien et j’ai relevé une différence entre ce qui est sur le cd et les paroles mises sur le site. Dans le 3e couplet la chanteuse dit : Sais-tu bien, que serons nous demain, est-ce qu’elle aura accès l’espèce dont nous sommes à l’immortalité de par ses chromosomes, pouvoir l’imaginer c’est déjà le chanter.Il manque donc une phrase sur le site et on s’en aperçoit avec le sens du texte. Cette correction est ma modeste contribution à tout ce que l’équipe fait sur jantel.org. A bientôt.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 12:16, par Chou

    En effet, il manque : Est-ce qu’elle aura accès, . Bien joué.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 13:53, par Pique-feu

    Michaël Jackson —> Spectacularité —> Ponction —> « Procursivité » (course en avant).

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 15:54, par Rock en bol

    Question à Pique-feu. Peut-être savez-vous ce que veut dire Jcp dans une chanson où il parle au début d’une plage qui chantait, d’un moulin qui a disparu, de la confession de Satan, d’insomnie, d’alchimiste ? Il ya une belle émotion dans cette chanson et la mélodie est superbe mais je n’arrive pas à piger le début. C’est peut-être la suite ou l’enchaînement avec une autre chanson, mais je ne vois pas laquelle à part peut-être celle où il parle de Satan sur une musique orientale. Merci de répondre si vous le pouvez.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 20:47, par Pique-feu

    C’est une très très longue histoire, Rock en bol, une très très longue histoire...A demain donc.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 21:28, par questioninterminable

    Jcp ne s’est jamais entretenu de sexualité (humaine ou terrestre) ni d’ailleurs les entités si ce n’est pour aborder procréation et androgynie. Que dit-il (disent-ils) sur celle-ci ?

    # SAIS-TU BIEN ? Le 27 juin 2009 à 10:11, par Pique-feu

    Le Maître a dit : « Si le Père avait aimé, il n’aurait pas fait l’Univers...L’amour est le processus totalement erroné de la procréation, c’est un amalgame de concessions futiles qui (...) Le cogito, encore lui, vous détourne de l’harmonie que vous recherchez. L’amour partage, se partage, l’Harmonie multiplie. » (Rasmunssen 29 Décembre 1978). L’amour semble être donc un échange fallacieux dévolu à la chute de l’Androgyne. Dans ce sens-là, même la lettre de saint Jean Dieu est Amour perd justement tout son sens. Seule l’Harmonie à leur yeux semble avoir de la valeur (Amour multiplicatif et non plus diviseur).

    # SAIS-TU BIEN ? Le 28 juin 2009 à 21:57, par questioninterminable

    Pique-feu dit : « Si le Père avait aimé, il n’aurait pas fait l’univers... » Si je comprends bien amour n’a aucune valeur, il faut Etre sans état d’âme, ou naître sans état d’âme. Ainsi aucuns de nos concepts (même ceux que l’on pensait fondateur) basés sur le dit amour n’aurait de sens.Une chose me chagrine rasmussen recevrait donc directement du Père qui communiquerait également avec Karzens ? Ceux-là seraient donc, pour employer une image, assis à la droite du Père. Ainsi par effet de continuité jcp recevrait donc une information directement de la source, du Père. Difficile a assimiler sans profonde remise en question... qui sous entendrait acceptation ?

    # SAIS-TU BIEN ? Le 29 juin 2009 à 07:43, par Isabella

    A questioninterminable :

    Pouvez-vous me dire quand Rasmunssen a dit qu’il recevait du Père ? Je n’ai pas le souvenir d’avoir lu ça dans les livres de JCP. Je crois avoir compris que nous recevions tous du Père et que nous nous différencions par la capacité d’impression. Je pense que le concept d’amour existe mais il y aurait beaucoup à dire sur la signification qu’on lui donne. Quand on regarde tout ce qui se passe dans la nature et dans nos sociétés, on ne peut pas dire que le créateur a de gros états d’âme. J’ai reçu une éducation religieuse et reste croyante mais il y a belle lurette que je me suis aperçue qu’on agissait beaucoup par routine. Je n’avais pas attendu de découvrir les messages de JCP pour ça, mais on a tous besoin un jour de confirmation. De plus en prenant de l’âge, on prend aussi du recul et les choses se regardent avec plus de détachement. J’ai beau me dire que si c’était à refaire,il y a des choses que je ne referai pas mais ça voudrait dire qu’on peut contrôler sur commande et si on regarde tout ce qui arrive autour de soi on voit qu’on est en plein domaine de l’illusion. Ce n’est pas l’acceptation la plus facile. Sur ces bonnes paroles, je vais affronter ma réalité en me rendant à mon travail, même si je sais qu’il vaut mieux être disponible. Bonne journée.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 29 juin 2009 à 08:39, par Pique-feu

    A questioninterminable : Ces propos sont édictés en fonction de l’ABSOLU. Nous ne sommes pas Rasmunssen qui n’est plus de ce monde par ailleurs. Rasmunssen est une Entité vivant depuis 37 siècles l’état d’Être (Etat de Bioluminescence intégral), mais qui a connu l’amour comme nous le connaissons tous, humainement parlant, en tant que Druide ayant existé en Scandinavie au sein d’un peuple vicking (Je pense au Danemark). Tout appartient à une évolution : l’amour en tant que partage (et la sexualité en est la caricature) a été délaissé chez cette Espèce (Ayant récupéré notre druide) depuis des lustres, n’ayant désormais plus de corps physique (et donc plus de sexe), au profit d’un Amour multiplicateur - Harmonie - dont nous ne sachons finalement pas grand chose. Par conséquent, pour ce qu’est de la sexualité, se pose chez nous le choix : la vivre ou non, la rejeter ou pas. Les moines font voeux de chasteté, Victor Hugo ne la pas fait mais cela ne l’a pas empêché de vivre une aventure humaine extraordinaire. Tout porte sa propre limite.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 29 juin 2009 à 09:27, par Chou

    Déjà à l’époque de saint Paul, on arrêtait pas de l’enquiquiner avec des questions à ras la cuisse, du genre : « Défendant la cause du Christ, faut-il se marier ? » Et saint Paul de leur répondre : « Mariez-vous si vous le désirez, c’est toujours mieux que de se mettre le feu... »

    # SAIS-TU BIEN ? Le 29 juin 2009 à 09:43, par Chou

    A propos de l’expression à la droite du Père mentionnée par Questioninterminable et qu’il emprunte au verbiage chrétien. Les Êtres ont dit : « Chez nous, nous disons que personne n’est inférieur à personne, le Père est supérieur à tous ». Le Père n’est pas un étant (Aristote), il est l’Être par excellence : C’est le Vide —> Intelligence de l’Infini, tenu pour Eux de Fixisme Originel. Victor Hugo disait : « Le moi de l’Infini c’est Dieu », voila en gros c’est pareil. Les Esprits qui s’entretiennent avec Jean-Claude n’y ont pas accès : Il Est la Transcendance absolue. Disons qu’ils sont remontés à l’apogée du mouvement, mais ne sont pas remontés jusqu’à la Source de ce mouvement. Concluons que même les Fluidiques ne se meuvent que dans le cadre d’élaborations systématiques d’Espaces Vides , sans jamais fréquenter le Vide à proprement parler. Vide et Espace Vide (Nuance abbyssale) se fondent sans jamais se confondre.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 27 juin 2009 à 10:35, par Pique-feu

    Disons que cela fait partie d’une comédie musicale : Le Voyageur de L’Orage, où le protagoniste, le Voyageur en question, se voit initié par des figures de propopopée : Un moulin, Une plage (etc.) avant de partager cette Initiation - par le biais de chansons, de dialogues et de poèmes lus - avec les élèves d’un institut « révolutionnaire » (Sorte d’université futuriste) en lequel il s’immisce par le truchement de l’orage. C’est un long métrage qui durera plus de 4 heures, mais il me peine d’en dire plus car c’est le projet de Jean-Claude et non le mien. Pour votre question, sachez que le diable est celui du poème de Le Conte de Lisle : La Tristesse du Diable, que le moulin qui vole est drôlement intelligent, et que la plage lui parle - entre autres - du volcanisme marin à venir et des tsunamis s’en suivant...Allez, un passage (J’en brûle d’envie) : « Lames de fonds, volcans marins/Vous que le »Cyclique« en sa main/ Garde pour mieux me submerger/Me transporter au passé/Sachez que la métamorphose/Qui sommeille en toute chose/Fossilise mon chant d’aujourd’hui/En hymne au règne de la Vie » (Confidence). Jean-Claude me pardonnera cet excès de zèle (J’espère !).

    # SAIS-TU BIEN ? Le 27 juin 2009 à 10:37, par Pique-feu

    figures de prosopopée (et non de propopopée qui n’existe pas)

    # SAIS-TU BIEN ? Le 27 juin 2009 à 10:45, par Pique-feu

    Ce n’est pas : « sachez que la métamorphose » mais : « souffrez que la métamorphose ». Fatigué. Allez, j’arrête.

    # SAIS-TU BIEN ? Le 26 juin 2009 à 23:45, par YOYO

    Corrigé...


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves
  • 16 janvier 2016
     Décès de Régis B.

    Le grand ami de Jean-Claude , Régis B. nous a quittés récemment . C’est lui qui transmettait les Textes . Que tous ceux ou celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour cet homme discret mais engagé . Toutes nos condoléances à sa merveilleuse épouse Annie (...)

  • 24 juillet 2014
     Note de webmestre : Google est parfois plus...

    Note du webmestre : Google est parfois plus performant que le moteur de recherche du site à cause de sa souplesse inégalée ; il suffit de demander un mot ou une expression à la page http://www.google.fr/advanced_search++cs_INTERRO++hl=fr en ajoutant la référence « jantel.org » dans la case demandée pour le (...)

  • 23 juillet 2014
     Autres sites intéressés par « Jantel »

    Je rappelle les sites d’Esperluette : http://vdo-jantel.over-blog.com http://www.jantel-esperluette.com/ http://jantel-les-vet1.over-blog.com/

  • 11 septembre 2013
     Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce...

    Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce mercredi 11 Septembre 2013 à l’âge de 70 ans. Que tous ceux et celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour lui. Voir le site d’Esperluette : http://www.jantel-esperluette.com