Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Chansons / L’Amour Divin
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

L’Amour Divin

(texte de chanson)

D 29 juillet 2009     H 09:58     A Jean Claude Pantel     C 0 messages


Rendre hommage à l’harmonie universelle au travers de cet « échange gratuit » qu’elle autorise, en marge de ces notions que nous cultivons et sur lesquelles nous avons, peu à peu, établi nos lois.


 

L’Amour Divin

 

 Non, pas celui que j’ai su chanter
 Simplement pour me rassurer,
 Dans le but de donner le change
 À un art de vivre sclérosé,
 Entre conventions déguisées
 Ou bien motivations étranges… 

 

 Non, pas celui qui m’a fait pleurer
 Pour l’avoir idéalisé,
 Alors qu’il n’était qu’en les livres
 Rien, sinon la peur d’un grand silence
 Me faisant croire qu’une présence
 Sauvegardait le goût de vivre…

 

 Mais celui qui va à découvert,
 En qui baigne tout l’Univers :
 Celui qui est en chaque chose
 Loin de toute envie, de tout besoin,
 Qui prend sa source en le « Divin »,
 Qui est l’effet, qui est la cause…

 

  À découvert…
  En l’Univers…
  Loin du besoin…
  En le « Divin »…

 

 Non, pas celui qui en la passion
 Prête à nos sens une notion
 De plénitude provisoire,
 Par le désir et la séduction,
 Pour que s’écrive la partition
 D’une osmose bien illusoire…

 

 Non, pas celui du pays natal
 Qui prend racine en le mental,
 Qui pose l’accent sur le verbe,
 Sans qu’il y ait moins d’affinités
 Avec le sol dit étranger :
 Patriotisme qui s’exacerbe…

 

 Mais celui qui sait faire en l’Espace
 Fi de la langue, fi de la race,
 Qui harmonise en la Nature
 Tout ce qui nous semble différent,
 Et qui pourtant est inhérent
 À « l’insituable structure »…

 

  Sans langue, sans race…
 Sans langue, sans race…

 

  Là en l’Espace…
 Oui, Là ! Là en l’Espace…

 

  En la structure
  De la Nature…

 

 Oui, lui dont nous avons galvaudé
 Le nom pour mille identités,
 Sans en altérer la puissance,
 Lui, qui palpite en chaque matin,
 Qui conduit hier à demain,
 Qui sait sublimer la « conscience »…

 

 En toute cette complexité
 D’où naît cette complicité :
 Le plus fabuleux des messages
 Qui, en l’Infini vertigineux,
 Donne son souffle lumineux
 Pour multiplier sans partage…

 

  À découvert…
  En l’Univers…
  Loin du besoin…
  En le « Divin »…

 

  À découvert…
 À découvert…

 

  En l’Univers…
 Oui, en l’Univers…

 

  Loin du besoin…
 Loin, loin du besoin…

 

  Tout le « Divin » !…
 Tout, tout le « Divin » !…

 

  À découvert…
  En l’Univers…
  Loin du besoin…
  En le « Divin »…

 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0