Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Réponses et Commentaires / Réponse de M. Pantel à une question de Bertrand
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Réponse de M. Pantel à une question de Bertrand

D 9 septembre 2009     H 12:14     A Jean Claude Pantel     C 1 messages


Question de Bertrand, posée sur le forum le 6 septembre 2009

Le 17 mai 2008 Jadopher disait en parlant de tes « captages » qu’il ne s’agissait pas de démolécularisation mais de vortexisation peux-tu cher Jean-Claude nous en dire plus ?

Réponse de M. Jean-Claude Pantel

Voici les quelques lignes rédigées dans le but de répondre quelque peu au questionnement de Bertrand

Des captages entraînant une vortexisation, (tous les captages ne conduisent pas à cette situation), il ressort - à ce jour - une idée d’attraction dans un « plan physique » n’étant pas celui que nous utilisons régulièrement.

Jadöpher fait état  d’accès à une « praxie absorptionniste » de ce qui ne figure qu’un mouvement conjoncturel de continuum(s)  qu’il est loisible de qualifier de spatio-temporels. Cette «  praxie absorptionniste  » est, tel que l’on peut le déduire, un phénomène d’aspiration.

En fait, les acteurs de ce genre de situation(s) subissent une attraction. S’agit-il là d’un dérivé de  l’Osmose attractive  ? Je ne prendrai pas la liberté de l’affirmer.

En tout cas, nous citerons pour exemples le célèbre « triangle des Bermudes » où nombre d’avions comme de bateaux ont totalement disparu et ces animaux (très souvent des félins) qui apparaissent momentanément, avant d’être « aspirés » de nouveau par « le décor » d’une autre dimension.

Apparemment, les différentes expériences dont nous possédons témoignage(s) tendent à démontrer que les acteurs en question ne reviennent pas dans leur dimension initiale, sauf si - bien entendu -, ces vortexisations sont contrôlées par des « Espèces supérieures ».

Le terme démolécularisation fut une interprétation que mes amis donnèrent lors de la survenance d’absences impromptues (de leur champ visuel) de divers objets, voire de ma personne. Dans la mesure où s’opérait ensuite une « restitution » de ce qui avait échappé à leur appareil sensoriel, la subite « disparition » ne pouvait en aucun cas figurer une désintégration moléculaire. Jadöpher est donc intervenu afin de nous donner la véritable définition qu’il fallait observer en la matière. En espérant avoir répondu conformément à cette demande, j’adresse à tous les « visiteurs » du site mes plus cordiales pensées.

 

Mots-Clefs

1 Messages

  • Le 8 septembre 2009 à 16:31, par YOYO

    Définition de « vortex » sur le site futura-sciences :

    « Ecoulement tourbillonnaire où les particules fluides tournent autour d’un axe instantané. Il ne faut pas confondre ces vortex ou tourbillons caractérisant une structure globale de l’écoulement et la vorticité des particules qui traduit leur rotation sur elles-mêmes. »

    http://www.futura-sciences.com/fr/d…

    Le 8 septembre 2009 à 17:41, par Rock en bol

    Le Larousse nous dit : a)en physique un vortex est un tourbillon creux qui prend naissance sous certaines conditions dans un fluide en écoulement. b)en météorologie un ensemble de nuages enroulés en spirale, spécifique d’une dépression ou d’un cyclone. A bien regarder on est encore dans un mouvement spiralien. Création et décréation. Tout ça respire l’absorption mentionnée dans les messages ou je n’y comprends plus rien. A +

    Le 10 septembre 2009 à 07:28, par Isabella

    Il n’y a pas que les Bermudes qui avalent des engins. Il y a eu une quarantaine d’années en France on a compté deux disparitions de sous-marins , l’Eurydice et la Minerve. D’ailleurs JCP le relate dans son livre si je ne me trompe pas. Bonne journée.

    Le 10 septembre 2009 à 13:48, par bertrand 72

    Dans un message du 2 février 2000 Dany dit :« JANTEL comprendra mieux en » subparallelisation« qu’en » vortexisation"….ça sent son univers parallèle, non ?Notre Jean-Claude quitterait-il la matrice ? Dommage qu’ils ne lui laissent pas de mémoire .

    Le 10 septembre 2009 à 19:21, par Rock en bol

    Jcp nous dit dans sa lettre que les incursions dans des vortex sont contrôlables par des espèces supérieures. Je me rappelle que dans son livre il parle aussi d’un contrôle ou d’une mobilisation d’un espace-temps par les membres de l’o.m pendant les jeux olympiques d’hiver à Grenoble en 1968. Tout ça semble du même tonneau. A +

    Le 11 septembre 2009 à 12:54, par Isabella

    Je partage votre opinion, Rock en bol, tout ça se tient et fait sans doute partie des recoupements conseillés par JCP. Bon week-end.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0