Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 2000 / 2 février 2000
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

2 février 2000

D 2 février 2000     H 14:25     A BASILEUS + CLOTILDE + DANY + DE LOPEZ + JADOPHER + JIGOR + MAGLOO + ZILDER     C 0 messages


DE LOPEZ
- Je ne fais que passer et ne m’attarderai pas davantage : cela n’adjoindrait rien à ce qu’il vous est dû de recevoir psychophysiquement en le « situationnel » présent. J’ai uniquement tenu à vous manifester ma présence puisqu’il est ouï que ce sera avec moi que se déroulera l’opération du surlendemain de ce jour… À très tantôt donc…

BASILEUS
- Le produit de votre gestuelle ne doit plus prêter lieu, pour ceux qui échangent avec vous, à équivoquer sur la valeur de remplacement dont se pourvoit votre fonctionnalité, ce produit irait-il jusqu’à s’interpréter sur un plan d’ordre sémiotique, la symbolisation propre à votre espèce interagissant avec votre apanage psychophysique du moment…

J.C.P.
- Vous faites référence à l’acte de « carsamiser » ou de « boîtolettriser » par rapport à celui de chanter, par exemple…

DANY
- Circonstanciellement, cela s’entend, selon les sous-ambiants…

JADOPHER
- Suite au développement opéré par Karzenstein sur la suffixation, la terminologie « gestualisme » traduirait plus efficiemment le propos de Basileus à l’entendement de JANTEL

ZILDER
- Mais cela se positionne bien au-delà, JANTEL ; n’oubliez pas qu’en certaines circonstances, votre « fonctionnalisme » - le terme se veut là aussi plus adéquat que « fonctionnalité » - se trouve en mesure de susciter l’agissement chez ceux de votre espèce actuelle…

CLOTILDE
- Dans le cadre du « processus autocorrectif » qu’il nous incombe de mettre en pratique, selon la « mise en équation perpétuée » agencée par Karzenstein et Jigor, sous le couvert du Maître, nous intervenons plus ou moins ouvertement… Ce fut le cas, pour ce qui me concerne, lorsque je vous ai assisté pour participer en « vortexisation » à la réception privée organisée par la Prélature de l’Opus Dei à MARSEILLE.

DANY
- JANTEL comprendra mieux en « subparallélisation » qu’en « vortexisation »…

J.C.P.
- Merci, mais de toute façon, je ne retiendrai que des bribes de ce qui se dit là, étant donné que je n’ai pas pris soin d’enregistrer notre conversation…

MAGLOOW
- Zilder et moi nous en chargeons, l’échange sera retranscrit comme il se faut !

ZILDER
- Ne cultivez aucune « souciance » à cet effet, JANTEL

BASILEUS
- Jigor souhaite qu’il ne se déroule pas d’échange conscient prolongé de cette normativité en l’absence de Karzenstein, aussi abandonnons-lui le discours en cours…

JIGOR
- Tel que vous êtes à même de l’entendre désormais, c’est en le « suspensif » et en le mouvement qui l’anime que se détermine le « spécifisme » dont vous a entretenu Karzenstein, puisque « l’informationnel » précède le « formationnel » du fait que le « vivant » préside à « l’existant ». Le mouvement inhérent à la mue constitutionnelle procède donc au « structuralisationnisme » et le stratifie au gré de l’astatisme, lequel varie avec la pression exercée par les flux directionnels dans leur effet de réciprocité convergente. Il s’opère, par la différenciation de la vitesse de ces flux, calorification, luminescence - pour ne citer que ces facteurs - en l’explosion implosive qui s’ensuit et le positionnement qui s’établit pour chaque existence, une désuperposition et une démultiplication ainsi qu’une réverbération de la parallélisation et de la périphérisation des faisceaux tubulaires émanant du particulaire initial. A tout palier existentiel un désordre des formes peut survenir : il est clair qu’un désordre des formes ne figure ni plus ni moins que le décalage s’observant entre « l’informationnel » et le « formationnel », entre la Pensée et nous dirons ce qu’elle « s’aventure » à « volumiser ». Cela est vérifiable à l’endroit de tout spécifisme en sa fonctionnalisation. Chez les espèces dites pensantes, c’est-à-dire dotées d’une prise de conscience existentielle, c’est bien évidemment en « le penser » que se détermine ledit désordre des formes. Parfois, c’est en l’intention qu’il génère, parfois en le verbe (lorsque s’exerce ce type de communication, qui ne figure, vous l’aurez saisi, rien de moins qu’une démultiplication de la Loi des Echanges) que se dessine le décalage dont a rendu, rend ou rendra compte l’acte… Je dis bien « l’acte », étant entendu que l’agissement reste chez vous ce qui demeure le plus étroitement lié à l’informationnel, à la Pensée… Du fait que vous, JANTEL, représentez dès le départ un conséquent désordre des formes, ni vous ni votre entourage ne devez plus vous étonner du produit de ce que provoque votre « réactionnel » en certaines circonstances… Dans certains cas qu’il n’est pas propice d’évoquer ici, je dirai même que ces réactions s’apparentent davantage à des « réagissements » tant votre type de fonctionnalisation peut se « dédimensionnaliser ». En tout état de cause, tel que je vous en avais entretenu, il s’agit là de l’équivalence inhérente qu’affiche le « circonstanciel » en le donné/reçu/rendu, soit ce qu’il sied de traduire par un aspect du « processus de compensation existentiel », lequel s’opère évidemment au gré du décalage préénoncé.

JADOPHER
- Il est bon de référencer en le choisi de l’instant certaines préfixations que Magloow vous avait fait valoir à l’endroit du verbe « voir ».

J.C.P.
- Prévoir, concevoir…

MAGLOOW
- Et surtout savoir !

BASILEUS
- D’où d’évidentes préperceptions de sous-ambiants à l’état latent, JANTEL, et l’expression de l’exercice appropriable à ces sous-ambiants.

JIGOR
- Tout sous-ambiant prédisposant à une efficiente confusion - et vous savez que la confusion précède l’acte à agir pour se confirmer parfois plus visiblement en l’acte agi - conditionne les réactions des individus et les engage à afficher un comportement qui se manifestera, de par le réverbérationnisme évoqué, par un transmis, lequel débouche le plus souvent sur un accès à l’influence mimétique. Répétons que dans la spécificité de votre cas, ce processus exacerbe ses effets car il s’agit d’un rendu et donc du produit d’un captage « dénormativisé » selon votre positionnement d’être en devenir…

MAGLOOW
- D’où, comme après toute percussion, une répercussion, soit occurrentiellement vos gestes désordonnés entre guillemets, et « l’interférentiel » s’étendant à d’autres espaces vectoriels auxquels appartiennent ce que vous savez être les semi-géométrisés, dont certains sont présents aujourd’hui…

JIGOR
- Ce gestualisme s’opère notamment lors de sous-ambiants générés par des phénomènes de groupe dont vous n’ignorez plus le caractère multidimensionnel. « L’algiditisme », le « sudoriférisme » ou encore « l’acouphénisme » dont vous faites l’objet alors appartiennent au « cénesthésisme ». L’astatisme régissant tout situationnel reste évidemment provisoire, étant acquis qu’il ne peut y avoir de neutralisation durable du mouvement.

J.C.P.
- D’où l’inexistence, pour nous en tout cas, d’un véritable immobilisme ?

JIGOR
- L’immobilisme, en le particulaire, constitue la périphérisation de ce que nous assimilons au « fixisme originel », lequel configure le produit permanent de la « réversibilité » qui seule en la resuperposition de l’Etabli procède d’un équilibre que nous pouvons envisager comme étant absolu. Nous l’assimilons à la Pensée, en marge de tout « exercice d’état » : ce à quoi nous aspirons…

J.C.P.
- Vous m’avez déjà parlé « d’exercice d’état »… J’ai quelque difficulté à le définir de façon concise, disons sans exemple à l’appui…

JADOPHER
- Si je puis me permettre, considérez tout « exercice d’état » telle l’expression pluridimensionnelle du spécifisme…

JIGOR
- Il est bon de placer un terme à cet échange ; dans le cadre de votre tendance innée à « l’humanitude », des instants difficiles vous attendent, JANTEL. Nous prenons donc congé en toute civilité, vous confiant le rendu de nos encouragements à ceux qui constituent votre entourage…

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0