Vous êtes ici : Accueil » Lois, Principes et concepts des « Textes » » Concept de prise de conscience - analyse
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Concept de prise de conscience - analyse

D 27 septembre 2009     H 09:56     A     C 4 messages


Il y a des prises de conscience « répertoriées » et d’autres « non-répertoriées ».

Répertoriée : dans les Textes, ce terme est généralement adjectif de « prise de conscience », dans le syntagme : « prise de conscience répertoriée ».

L’étymologie de « répertoire » nous donne une piste intéressante : « Du latin repertorium inventaire ») dérivé, avec le suffixe locatif -orium du participe de reperire retrouver ce qu’on avait perdu » de re- et perire « périr »). » (Wikipédia)

Un répertoire est un inventaire méthodique qui nous permet de retrouver ce qui avait été perdu, oublié. Ici, il s’agit de l’Etabli, bien sûr, perdu de vue dans notre fixation au provoqué.

Les « points de non-retour » [1] , par exemple, dépendent de l’Etabli, y sont inscrits : « Un point de non-retour, à quelque strate d’existence se révèle-t-il, se trouve initialement répertorié en l’Etabli et ses cycliques, Jantel ! ».

Un simple bilan mental reste, par contre, une « prise de conscience non-répertoriée », limitée au factuel du provoqué : « Les bilans sont occasionnels, répondant à des prises de conscience non répertoriées... ils sont la »fugitivité« des instants, par excellence (analyse, conclusion, remise en question d’une situation provoquée) : processus offert au récit, donc inerte, car situé dans le »temps« . Le temps, tel que vous l’assimilez, bien sûr ! (rires)... ».

Pas moyen, pour nous, de vivre la « conscience répertoriée » dans l’instant car nous n’avons pas la fluidité immédiate (la « fulgurance mimétique ») nécessaire à nous couler dedans et à surfer avec les pulsations de la « masse ectoplasmique ». Nous restons obstinément dans un temps linéaire et chronologique.

Le « dégraduationnalisme » (principe de dégraduation = réduction) de l’Etabli au provoqué nous empêche de réellement prendre « conscience que, d’une manière ou d’une autre, tout revenait au Père », selon le mot de Karzenstein.

La « prise de conscience répertoriée » nous offre donc des éclairs de conscience à rebours de cette dégraduation réductrice.

Notes

[1Il y a des points de non-retour après lesquels la récurrence réadaptatrice devient inévitable . 

 

Mots-Clefs

Dans la même rubrique

1er août 2014 – Concept de contenant / contenu - citations

23 octobre 2012 – Principe/concept de justesse divine - citations

25 mars 2012 – Loi / principe / concept de Continuité - analyse

10 mars 2012 – Loi / principe / concept de Continuité - citations

11 janvier 2012 – Concept de fixisme originel - citations

11 janvier 2012 – Concept de systématisme originel - citations

22 octobre 2011 – Concept de douleur / tourment - citations

25 juin 2011 – Concept de mutation d’ensemble - commentaire - citations

18 juin 2011 – Principe de récurrence réadaptatrice - citations

23 janvier 2011 – Concept d’ambiant et de sous-ambiant - citations

11 septembre 2010 – Concept d’inductionnisme - citations

25 juin 2010 – L’étrange retour de Zidane (août 2005)

27 septembre 2009 – Concept de prise de conscience - analyse

3 septembre 2009 – Concept de prise de conscience - citations

14 mars 2009 – Concept d’unitaire - citations

8 décembre 2008 – Principe de réification - citations

5 mai 2008 – Principe de réverbération : analyse

4 mai 2008 – Principe de réverbération - citations

9 mars 2008 – Concept de géométrisation / semi-géométrisation / dégéométrisation - citations

16 février 2008 – Concept de flux directionnel et de directionnel contrôlable - citations

15 février 2008 – Concept de fulgurance et de fulgurance mimétique - citations

20 janvier 2008 – Concept de « vocation anthropocentrique » - citations

6 janvier 2008 – Concepts de luminescence, bio-luminescence et fluido-luminescence - citations

17 décembre 2007 – Principe de rejet, concept de renoncement / rejet - citations

13 juin 2007 – Concept de valeur de remplacement - citations

8 juin 2007 – Concept d’interception - citations

8 juin 2007 – Concept d’actionnel - citations

8 juin 2007 – Principe de fusion constante - citations

8 juin 2007 – Principe de répartition - citations

21 avril 2007 – Concept de conscient d’être - citations

18 avril 2007 – Processus de compensation existentielle - citations

17 avril 2007 – Concept d’ordonnancement magnétique et autres ordonnancements - citations

17 septembre 2006 – Principe de Vide/volume et de volume/Vide - citations

26 janvier 2006 – Principe, processus de réversibilité - citations

18 février 2005 – Loi / principe / concept de « quantité/densité » et de densification - citations

6 février 2005 – Concept de particule et de système particulaire - citations

4 février 2005 – Concept de transduction - analyse

4 février 2005 – Concept de transduction - citations

26 janvier 2005 – Concept de faculté ou de capacité d’admissibilité d’impression / émissibilité en l’expression - citations

26 janvier 2005 – Concept de convertibilité - analyse

26 janvier 2005 – Concept de convertibilité - citations

18 janvier 2005 – Loi d’Evolution des Espèces - analyse

11 janvier 2005 – Concept de « faire corps » - analyse

29 décembre 2004 – Concept d’Harmonie - citations

27 décembre 2004 – Loi d’Alternance Osmotique - analyse

27 décembre 2004 – Loi d’Alternance Osmotique - citations

26 décembre 2004 – Loi de l’Eternité - analyse

26 décembre 2004 – Loi de l’Eternité - citations

25 décembre 2004 – Loi des Echanges - analyse

25 décembre 2004 – Loi des Echanges - citations

23 décembre 2004 – Principe d’Osmose attractive - citations

22 décembre 2004 – Concept d’initial - citations

18 octobre 2004 – Concept de désuperposition et démultiplication - citations

15 octobre 2004 – Concept de lumière active / passive - citations

9 octobre 2004 – Principe de percussion / répercussion - citations

27 septembre 2004 – Concept de mue constitutionnelle - citations

24 septembre 2004 – Concept d’acte / agissement - citations

5 septembre 2004 – Concept de cellule - citations

4 septembre 2004 – Concept de cyclique - analyse

3 septembre 2004 – Concept de cyclique - citations

30 août 2004 – Concept d’ordre implié - citations

28 août 2004 – Principe de récurrence réadaptatrice - analyse

28 août 2004 – Concept de formationnel / informationnel - analyse

28 août 2004 – Concept d’androgyne - citations

24 août 2004 – Concept de formationnel / informationnel - citations

20 août 2004 – Loi / concept de concordance - citations

20 août 2004 – Concept de Temps dimensionnel / chronologique - citations

19 août 2004 – Loi / concept d’oscillatoire - citations

17 août 2004 – Concept de fonction/état - citations

16 août 2004 – Concept de « faire corps » - citations

14 août 2004 – Concept de Foi - citations

13 août 2004 – Concept d’Espérance - citations

10 août 2004 – Concept de suspens - citations

9 août 2004 – Concept de spiralisme - citations

8 août 2004 – Concept de point de non-retour - citations

8 août 2004 – Concept de Pensée / pensée - citations

6 août 2004 – Concept d’équation perpétuée - citations

2 août 2004 – Concept de rupture - citations

1er août 2004 – Concept de Masse Ectoplasmique - citations

24 juillet 2004 – Principe quantité/qualité - citations

1er juillet 2004 – Principe/concept de figement - citations

1er juillet 2004 – Principe de pression/attraction - citations

1er juillet 2004 – Loi / principe de « donné/reçu » - citations

12 juin 2004 – Loi d’Evolution des Espèces - citations

14 avril 2004 – Concept d’Etabli / provoqué - citations

5 avril 2004 – Concept de circonstanciel - citations

4 Messages

  • Le 28 septembre 2009 à 11:45, par Rock en bol

    Excellent week-end en grande partie passée avec des amis à étudier le vdo et à découvrir la personnalité de Jcp. Je n’ai pas été spécialement étonné de ce que mes amis m’ont rapporté de lui, ça correspond tout à fait à ce qu’il fait passer dans ses chansons. Mais, je suis aujourd’hui aussi convaincu qu’il n’a pas trop envie qu’on parle de lui et je vais respecter sa volonté. En revanche, il est intéressant de travailler sur ce qu’il nous donne sans compter. Yoyo l’a sûrement senti en nous proposant son étude sur la prise de conscience. Alors, de mon côté j’ai délaissé un peu le vdo pour revenir aux messages et au tome 2 des VET où Jcp aborde la prise de conscience répertoriée. J’ai relevé que cette expression est utilisée pour la 1re fois en 1979 par Rasmunssen. Je cite « Nous avons décomposé là le processus par prise de conscience répertoriée,Jantel. Ce à quoi Jcp lui demande » Que faut-il entendre par ce terme ? « Rasmunssen lui répond »Il s’agit là d’une des possibilités d’harmonie que recèle notre esprit, Jantel. Il en va ainsi des choses que l’on ressent ensemble, sans concertation préméditée. Il y a là inhérence : facteur existentiel et situation vécue se confondent. Les facultés mémorielles enregistrent : d’où la répertorisation autorisant la résurgence en un temps donné. Possédant tous ces facultés, il ne reste qu’à l’instant de surgir pour venir leur offrir consistance, la multiplicité de la chose ne s’expliquant que par l’élément de vrai qui baigne toute harmonie« . Au chapitre 10 de son tome 2 page 171 Jcp écrit » Rasmunssen, en grand rhétoriqueur, vient de nous traduire d’une manière aussi spontanée qu’élaborée, non pas ce qu’est une transmission de pensée, mais plus exactement un captage collectif et simlultané de quelque chose inscrit au préalable dans l’espace-temps et se révélant."On pourra faire la liaison avec les messages qui vont venir après. Mais c’est costaud et on aura sûrement besoin de lui pour faire comme il faut cette liaison. A +

    Le 28 septembre 2009 à 13:19, par Pique-feu

    Ecrit à venir visant à combler le manque avéré sur le site (Allocution non dictalographiée) d’une intervention de MAGGLOW relatant la participation des Espèces fluidiques à la viralisation du roi macédonien Alexandre Le Grand. Le « pourquoi » y est abordé quelque peu.

    Le 28 septembre 2009 à 14:31, par Rock en bol

    Ce que vous dites Pique-feu ressemble très fort à ce qui s’appelle de nos jours une guerre bactériologique. Qui sait peut-être un ancêtre du H1 N1 qui a stoppé le règne du grand Alexandre. Je plaisante un peu, mais je suis aussi de ceux qui imaginent bien qu’il va se trouver un ou plusieurs individus mal intentionnés pour nous balancer une maladie préfabriquée, si ce n’est pas déjà fait. On est peut-être en train d’incuber sans le savoir. Moi je reste quand même dans la chanson et je me dis « faut-il pleurer faut-il en rire » comme le chantait Jean Ferrat. A +

    Le 28 septembre 2009 à 14:55, par Pique-feu

    Je tiens à avouer mon erreur au sujet d’un Texte que je croyais ne pas figurer dans le site, Texte expliquant la Cause du tsunami d’Indonésie en fonction de l’O.(rdonnancement) M.(agnétique) en cours, et l’archéobactérisme liée à cette fin de Cyclique. Pour les plus intéressés : Relire le BOXHAR/MAGGLOW du 28 décembre 2004. Tout bonnement hallucinant !

    Le 28 septembre 2009 à 16:05, par Rock en bol

    J’avais lu aussi ce message, comme les autres du reste et c’est vrai que depuis, sans tomber dans la phobie ou la paranoïa, je vois le côté sombre de l’avenir se dessiner + nettement avec en + les détails supplémentaires qu’ont rajouté depuis les messages que nous fait passer Jcp. C’est pour ça que je pense et je ne suis pas le seul, vous pouvez me croire, que les choses étant ce qu’elles sont avec ce problème de point de non retour et de surpopulation, qu’il est + que possible qu’en haut lieu on projette d’éclaircir les rangs de l’humanité. Si ce n’est pas déjà commencé ainsi que je l’ai suggéré tout à l’heure. Merci Pique feu de nous avoir fait relire ce message de décembre 2004, votre erreur n’aura pas été vaine. A +


  • Le 28 septembre 2009 à 19:29, par Isabella

    Non, je n’ai pas eu de week-en prolongé, mais des ennuis mécaniques qui m’ont tenue un peu à l’écart de Jantel.org. Je trouve que reprendre l’étude de « la prise de conscience » est une très bonne idée. C’est ardu et ça demande de bien avoir en tête les éléments que les messages de JCP nous ont donné sur le « bloc conscience ». Je n’ai pas trop la tête à ça ce soir mais ce n’est que partie remise. Bonne soirée.

    Le 29 septembre 2009 à 07:17, par Isabella

    J’ai relu les différents points qui traitent de la prise de conscience et bien qu’il reste pour moi des zones d’ombre, je suis d’accord avec l’exposé qui oppose dans la pratique la prise de conscience répertoriée et la non répertoriée. Il est clair que nous n’avons vraiment accès qu’à la 2e. C’est le bilan, l’analyse qu’on est capable de faire après-coup, chacun à son niveau, c’est « l’introspection » dont JCP a fait une chanson dans le VDO. La 1re est bien expliquée dans le message de décembre 1979 que Rock en bol a remis en valeur et l’explication de JCP dans son livre montre bien que ça se révèle sans qu’on ait eu l’intention de le faire. Qu’en dirait-il de + 30 ans après ? Peut-être que nous trouverons une réponse à ma question dans son VDO. Qu’il ne se presse pas pour autant, on a le temps et puis il ne faut pas oublier qu’on a aussi notre part de travail personnel à faire. Bonne journée.

    Le 29 septembre 2009 à 22:10, par Pique-feu

    « Le mal triomphe par l’inaction des gens de bien »...Je ne sais pas qui a écrit cela, mais en tout cas, ce que je sais, c’est que lorsqu’on a attaqué Jean-Claude Pantel au nom d’immenses conneries rédigées à l’emporte pièce, personne n’a intervenu, y compris des personnes qui le connaissaient depuis plus d’une vingtaine d’années. Bravo les amis ! Hélas ! l’entourage de Jantel dérivant vers ce qu’on pourrait aisément qualifier de « Inch’allahisme » de piètre aloi, on ne pourra qu’échouer si d’aucuns pensent que tout se fera en marge de notre participation...Relisons donc « Choisir », une des chansons du « Voyageur de l’Orage », et on aura compris beaucoup de choses...

    Le 30 septembre 2009 à 09:34, par Pique-feu

    « Choisir, Sans se mentir, Sans laisser cours aux circonstances, Fatalité ou Providence, Tout modifier à souhait, Comme il faudrait...« Chanson »Choisir », Jean-Claude Pantel.

    Le 30 septembre 2009 à 11:07, par Pique-feu

    Confondre l’Agissement et le non-acte demeure la dérive présente de beaucoup de gens fréquentant Jean-Claude Pantel. La progression personnel passe aussi par l’acte. En témoigne cet extrait de la chanson Choisir de Jean-Claude : « Pour que vienne après le »ressenti« ,/ Par l’analyse de l’esprit/ L’acte modifiant les choses,... » Le laisser-faire n’est pas le laisser-aller. L’autodiscipline passe avant tout par certains actes, même si on sait qu’ils sont des « mouvements (personnels) dégradés du Mouvement (D’ensemble) ». Ne pas intentionner (ce qui conduit au renoncement) appartient toujours à l’intention et mène inmanquablement à intentionner de ne plus intentionner (ce qui conduit au renoncement au renoncement) : c’est à dire au suicide (Quelle que soit sa forme aboutie). Je crois d’ailleurs que la chose fut relevée par l’évangéliste saint Jacques (Dit le Majeur) qui nuança une conception de la foi défendue dans une épître de Saint Paul (au Romains ?) dans laquelle il dépeint l’action de Grâce agissant par le biais de la Foi, et non plus de la Loi mosaïque (loi normalement sans majuscule). Simone Weil le rappelle dans le début de son cahier de Marseille (Cahier VI, Grâce et Pesanteur). Si l’on assiste à l’agonie d’un homme mourant de soif dans un désert, même si l’Instant ne prédispose pas par des voies divines (Sorte d’acte irréfléchi et dicté par le Ciel) à le rassasier d’eau, il faut agir de par sa raison humaine et lui donner vite à boire. C’est la démonstration de ce que Jacques, dans son épître, nomme la Foi par les Œuvres.

    Le 30 septembre 2009 à 12:47, par YOYO

    Se couler dans l’ambiant évite de danser à contretemps. La grâce de la danse la montre alors juste. On peut donner à boire au mourant de soif avec grâce ou sans grâce... C’est le faire-corps si cela marche.

    Le 30 septembre 2009 à 14:37, par Pique-feu

    Les tsunamis récents confirment les dires de Jigor quant au subductionnisme responsable de la future reconstitution de la quasi-Pangée. Ils confirment aussi l’Amasie des géologues puisque la suture devrait se concrétiser en priorité au niveau d’une colision à venir entre continent américain et asiatique. En outre, un gigantesque mouvement spiral semble amorçer la rotation de deux spires tectoniques dont les motions lévogyres et destrogyres devraient se percuter en périphérie d’un centre mouvant que constituent aujourd’hui, grosso modo, plaque eurasienne, australienne, pacifique et philippine. Devrais-je ajouter que Jean-Claude Pantel n’a pas connaissance de ces principes de géologie que l’on apprend en université ou ailleurs ?

    Le 30 septembre 2009 à 21:46, par Rock en bol

    JCP a aussi d’excellents professeurs. Ils n’enseignent pas dans les universités traditionnelles mais l’enseignement est costaud. Il y a des moments où on se demande si une vie suffira à faire le tour de tous les messages. En tout cas, entre les virus qui mutent et qui voyagent et les volcans sous-marins, il sera dur de ne pas être catastrophiste et de faire corps. A +

    Le 1er octobre 2009 à 07:46, par Isabella

    Les îles sont toujours + exposées dans les cas de séismes. Certains scientifiques redoutent l’avenir pour le Japon et même la Grande Bretagne. Ce qui est sûr c’est qu’il y a une nette accélération des événements qu’on retrouve en bout de chaîne. Je pense à ce que disent les messages de JCP, les événements, les situations, les circonstances et au départ les conjonctures. Je crois que tout ça reste le résultat d’une modification générale des structures, c’est à mon avis la fameuse mutation d’ensemble des messages. Tout bouge, le système économique qui s’effondre sur lui-même, les frelons asiatiques qui débarquent en Europe, les gens qui fuient leur terre natale, les virus qui mutent. Bien sûr ce n’est pas gai mais il vaut mieux savoir que ça fait partie de la justesse, ça aide à relativiser.

    Le 1er octobre 2009 à 09:38, par Pique-feu

    Tout cela concerne le cycle de l’eau en sa phase d’évaporation. pluies-> ruisseaux—> torrents—> rivières-> fleuves—> mer—> nuages. Autrement dit : Surprocréation —> Gigantisme/ Accélération du mouvement—> Ruptures massives —> Etat de Suspens. Puis d’autres irrigations encore —> Regéométrisations en le prochain Cyclique.

    Le 1er octobre 2009 à 09:49, par Pique-feu

    Je remets à plus tard l’envoi sur Alexandre le Grand. Priorité au VDO dont de nouveaux extraits vont très tantôt arrivés sur le site.

    Le 1er octobre 2009 à 11:23, par Rock en bol

    Merci Pique-feu, c’est formidable de nous donner d’aussi bonnes nouvelles. Je vais de ce pas consulter la liste des chansons que vous nous aviez transmise, histoire de me mettre dans le bain. A +

    Le 1er octobre 2009 à 13:08, par Rock en bol

    A Pique-feu. Je me fie à la liste des 40 chansons que vous nous avez fait passer le 15 juillet. Après « Souvenirs du futur », l’ordre que vous avez donné annonce « Autre temps mêmes moeurs ». J’ai pu entendre ce morceau sur la copie de l’enregistrement des 10 chansons qui m’a été offerte. JCP parle de l’Atlantide et d’un point de non retour. Je pense qu’il faut y voir une relation avec ce qui se passe dans notre cyclique. On va encore dire que je veux brûler les étapes mais bon, si Pique feu peut nous en dire +, ça nous aidera peut-être à ne pas passer complètement à côté comme c’est parfois le cas pour nous qui n’avons pas la capacité de tout relier du 1er coup. A +.

    Le 1er octobre 2009 à 18:20, par Pique-feu

    « Atlantide, sans vestiges, /Tu donnes le vertige, / En ce siècle qui tombe/ Au souvenir : Résurgence,/Ancestrale expérience/ Qui s’exhale des tombes !.. » Jean-Claude Pantel, Autre Temps, Mêmes Moeurs. On sait par Jean- Claude que la civilisation de l’Atlantide n’a pas laissé de traces archéologiques puisque, en premier lieu, elle concernait une Race Semi-géométrisée, et dont la particularité, de par sa moindre minéralité, l’excluait au premier chef d’appartenir au phylum des vertébrés. En d’autres termes : Elle ne possédait pas de squelette (et donc pas plus de maisons que d’outils). En second lieu, nous savons aujourd’hui que, faisant corps avec ce qui, dans son continuum spatio-volumique, s’apparenterait au magma terrestre, Elle aurait vécu (ou aurait été vécue par) un phénomène de Délitescence faisant que sa (mi) géométrie fusionna alors avec la pression du Fluide en présence qui, dans notre dimension nôtre, donna naissance, par répercution, à l’explosion du Santorin. Mais je dois m’absenter quelque instants...

    Le 1er octobre 2009 à 18:54, par Pique-feu

    Nous savons de même que les erreurs commises par cette Race antique, dans des Cycliques révolus depuis - Au niveau d’une défectuosité d’Agissements ayant limité, voire brimé son Faire-Corps ? - ont été enregistrées par l’Espace-Temps qui, lui, les répercute à travers les agissements des Espèces géométrisées, minéral y compris puisqu’il nous fut mentionné, par Rasmunssen si je ne m’abuse, que certains tremblements de Terre ont fait, fait et feront suite à ces troubles ambiants qu’Elle dut provoquer à diverses reprises. C’est ce qu’Il (Rasmunssen) appela « les colères périodiques de la Terre ».

    Le 1er octobre 2009 à 19:15, par Pique-feu

    C’est ce qui fait dire à notre ami JCP que l’Atlantide donne le vertige au Souvenir qui, demeurant l’amalgame de reminiscences que contracta notre humanité depuis des millénaires, amplifie aujourd’hui, de manière totalement demesurée, cette décadence (« En ce siècle qui tombe ») que nos ancêtres ont amorcé, puis mémoriellement empiré (Car de génération en génération), laquelle décadence fut originellement, à travers les gènes de l’autodestruction, le fruit de la répercution des errances d’un temps de cette Civilisation antique qui fut engloutie.


  • Le 1er octobre 2009 à 19:36, par Pique-feu

    Rappelons Karzenstein : Il y a en l’espace les réminiscences de nos erreurs que multitude d’espèces vivent à leur insu. La plupart de ces éléments sont les gènes de l’autodestruction que votre de vie prône au niveau des pseudo-décisions de ceux qui vous dirigent avec votre accord toujours provisoire puisque le rejet intervient. (...) Et de rajouter : « Même si la chose est voulue, nous ne la souhaitâmes en aucun cas, et oui Jantel, nous semblons étrangers au sentiment mais nous sommes encore capable d’amour... » Cette précision me donne envie de pleurer.

    Le 1er octobre 2009 à 19:52, par Pique-feu

    « Au souvenir : Résurgence/Ancestrale expérience/ Qui s’exhale des tombes !... »—> Le corps meurt mais, telles que les âcres exhalaisons qui s’extraient de leur tombe, la mémoire, elle, et qui plus est celle de la faute commise, demeure à jamais... Je trouve les paroles de cette chanson d’une profondeur bien plus qu’abyssale. Tous ceux qui croient comprendre trop vite les chansons de J.-C.P. devraient faire très attention.

    Le 1er octobre 2009 à 20:45, par Pique-feu

    Saviez-vous que Charlie Oleg fut pendant un temps le pianiste qui accompagnait Jean-Claude Pantel au chant ? C’est pas des blagues. Car, en marge de ces clowneries d’orgue exécutées à Tournez-manège, Charlie Oleg reste un excellent pianiste. Hélas ! On ne choisit pas grand chose, en matière d’existence...

    Le 2 octobre 2009 à 07:34, par Isabella

    Grand merci, Pique-feu. Nous allons profiter du week-end pour bien relire tout ce que vous avez eu la gentillesse de nous exposer. Les détails de vos interventions témoignent d’une connaissance très aboutie des messages de JCP. Grâce à vous et aussi à Rock en bol, j’ai commencé à m’intéresser sérieusement à la chanson. Il faut dire que jusque là, j’ai considéré cette forme d’expression comme un loisir, une matière secondaire. J’avoue que je n’aurais jamais imaginé qu’on pouvait exprimer tant d’idées fortes en mélangeant de la musique et des mots. Je suis + littérature et théâtre, mais ça prouve bien, comme dit le proverbe, qu’il ne faut jamais dire « fontaine, je ne boirai pas de ton eau ». Avec mes amis, nous sommes aussi conscients au vu de ce que les radios et les télés programment que les chansons du VDO sont un peu l’exception qui confirme la règle comme quoi la chanson est un art mineur. D’ailleurs, JCP en avait parlé avec Karzenstein dans un message qu’avec mes amis nous avons relu, il n’y a pas si longtemps (1994). Je conseille à ceux que ça intéresse de le relire, on voit bien qu’il n’y a aucun hasard dans cette relation entre l’art et la philosophie, le niveau reste élevé. Ca part de ce que les messages appellent « l’initial » et ça nous touche dans notre vie de tous les jours. Merci à vous Pique feu, à Yoyo, Bertrand et les autres, et bien sûr à JCP de nous relier à tout ça. Quand je me rends comme je m’apprête à le faire à mon travail, je ne vois plus les choses comme avant et c’est à ce site que je le dois. Bonne journée.

    Le 2 octobre 2009 à 08:59, par Anonyme

    Le Souvenir serait soudain prit de vertige face au gigantisme envahissant de la (sur) masse humaine en proie aux ravages dévastateurs de son auto-destruction, en quelque sorte ?

    Le 2 octobre 2009 à 09:56, par Général Ganteaume.

    ET le Souvenir ici incarnerait l’homme lui-même ?

    Le 2 octobre 2009 à 10:18, par Rock en bol

    Le 11 juin, JCP nous a fait passer sur le site le chapitre 2 du 3e tome de son bouquin les VET. Il parle aussi du gigantisme et c’est clair que la (sur)masse est loin d’être un cadeau pour la géométrisation. D’après ce que j’ai pu comprendre à mon petit niveau, + il y a de la masse + le volume est soumis à la pression et + ça change les données de ce qu’on vit car les flux ne se contrôlent pas comme il faut. Ca demande réflexion. A +

    Le 2 octobre 2009 à 10:37, par Pique-feu

    Bien entendu que l’homme incarne ce SOUVENIR puisque l’homme répète inlassablement, au niveau de ses actes, le calque vécu de ce que ses mémoires ont enregistré par le passé, de revies en revies. Et, contemplant ce qu’on vit aujourd’hui, comment ne pourrait-on pas être pris de vertige, voire de nausée, dès lors que l’on se sent totalement dépassé face à ce que nous expose le néant de la condition humaine ? Un petit rappel : Reproduction (sexuée) = Reproduire, produire à nouveau. Si le passé fut un échec, on sait donc à quoi s’attendre au présent, de même qu’au futur.

    Le 2 octobre 2009 à 10:46, par Pique-feu

    Plus que quantité = Moins de Qualité. Aujourd’hui plus de six milliards, jusqu’à quel chiffre déraisonné montera ce délire de la survolumisation humaine, tant verticale, qu’horizontale (Voir Texte de Madame Dany) ?

    Le 2 octobre 2009 à 11:45, par Rock en bol

    A Pique feu. Vous citez un texte de madame Dany. Avez-vous sa date en mémoire ? Merci.

    Le 2 octobre 2009 à 13:28, par Pique-feu

    30 Août 2002. Dany.

    Le 2 octobre 2009 à 18:55, par Isabella

    J’adhère tout à fait à l’idée qui fait du « gigantisme » une escale sur le chemin de la dégénérescence dont parlent les messages que reçoit JCP. L’expansion connaît toujours sa rétraction. Vous avez peut-être entendu à la télé Daniel Cohen, l’économiste qui a sorti récemment un livre. Il dit que « la prospérité conduit imparablement à la catastrophe ». C’est la loi de « grandeur et décadence ». Nous, on a un petit + d’avance grâce aux messages qui nous présentent cette loi comme une désuperposition des lois de l’univers. On n’a pas encore la possibilité de voir comment tout se synchronise, mais avec mes amis on a la conviction qu’on voit de mieux en mieux que tout se tient. Bonne soirée.


  • Quelle richesse dans les commentaires ! Des commentaires d’une pertinence tout à fait remarquable ! Je me permet de proposer cette vidéo de Nassim Haramein au sujet de la MÉMOIRE : https://www.youtube.com/watch?v=0tz...


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves
  • 16 janvier 2016
     Décès de Régis B.

    Le grand ami de Jean-Claude , Régis B. nous a quittés récemment . C’est lui qui transmettait les Textes . Que tous ceux ou celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour cet homme discret mais engagé . Toutes nos condoléances à sa merveilleuse épouse Annie (...)

  • 24 juillet 2014
     Note de webmestre : Google est parfois plus...

    Note du webmestre : Google est parfois plus performant que le moteur de recherche du site à cause de sa souplesse inégalée ; il suffit de demander un mot ou une expression à la page http://www.google.fr/advanced_search++cs_INTERRO++hl=fr en ajoutant la référence « jantel.org » dans la case demandée pour le (...)

  • 23 juillet 2014
     Autres sites intéressés par « Jantel »

    Je rappelle les sites d’Esperluette : http://vdo-jantel.over-blog.com http://www.jantel-esperluette.com/ http://jantel-les-vet1.over-blog.com/

  • 11 septembre 2013
     Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce...

    Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce mercredi 11 Septembre 2013 à l’âge de 70 ans. Que tous ceux et celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour lui. Voir le site d’Esperluette : http://www.jantel-esperluette.com