Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Réponses et Commentaires / L’étrange retour de Zidane (août 2005)
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

L’étrange retour de Zidane (août 2005)

D 25 juin 2010     H 09:49     A Jean Claude Pantel     C 1 messages


 

 

Au milieu des années 70, à une époque où la France sportive se vêtait de « vert », la télévision, au travers des matches qu’elle retransmettait, amplifia l’image de l’irrationalité sachant parfois entourer le football.

A Marseille, sous le couvert de la grande rivalité opposant les « verts » de St-Etienne aux blancs de l’O.M., les conversations ne manquèrent jamais de faire valoir la réussite insolente dont bénéficiait, souvent, l’équipe stéphanoise.

Marseillais d’adoption, je l’écris sans parti pris aucun, ayant toujours affiché une certaine tendresse à l’égard de l’équipe de St-Etienne. Ceci me valut d’ailleurs maintes réprimandes de la part de mes collègues de bureau, pour la plupart marseillais de souche.

La réussite précitée, affichée au détour de renversements de résultats jugés alors impossibles, me poussa même, en mars 1978, à questionner les Visiteurs de l’Espace-temps, lors d’un dialogue axé sur « la chance » (VIRGINS) que l’on peut retrouver dans « Le Message » (tome II des V.E.T.).

il ressortit en priorité qu’une forme d’énergie, émanant de l’émotion suscitée par l’engouement de ces instants de passion sportive, générait l’éclosion de situations quelquefois invraisemblables.

En conclusion, il fut bien spécifié que le groupe (en l’occurrence, le public) favorisait cet état de choses.

Plus d’un quart de siècle s’écoula avant qu’un Visiteur de l’Espace-temps, par courrier interposé, ne remît au goût du jour cet aspect du phénomène de groupe pour ce qui concerne le football.

En fonction de notre questionnement, il nous fut énoncé, sans ménagement, ce qu’en réalité nous soupçonnions un peu : la présence active d’autres « espèces » dans le domaine du sport, et du football en particulier.

Nous en reçûmes notamment la preuve flagrante au cours du dernier championnat d’Europe disputé au Portugal (notamment France-Angleterre ou encore Suède-Danemark).

Sur ces entrefaites, nous comprîmes beaucoup mieux les notions « d’entrain » et de « désenchantement » (encore abordées dans le tome II des V.E.T.) suscitant l’énergie initialement engendrée par nos circuits neuroniques, et surtout nous eûmes la confirmation que le surcroît d’énergie - alors provoqué par le fameux phénomène de groupe -, concernait au premier chef (sur un plan que nous qualifierons de nutritionnel) les strates supérieures dans lesquelles évoluent des catégories de Visiteurs de I’ Espace-temps.

Au sortir de la compétition européenne précitée, « curieusement » remportée par l’équipe de Grèce, le joueur français le plus célèbre, j’ai nommé Zidane, décida, de la façon la plus péremptoire qui soit, de mettre un terme à sa carrière sportive sous le maillot de l’équipe de France. Jouissant d’une condition physique tout à fait convenable et poursuivant son activité sous le maillot de son club au plus haut niveau, il subit un désaveu général de la part des institutions et du public.

Nonobstant les rappels effectués ensuite par la Fédération française de football, via son sélectionneur, par la presse, et aussi par les sondages effectués auprès de l’opinion publique, le champion se cantonna à sa décision, confirmant le caractère définitif de cette dernière.

Aujourd’hui, contre toute attente, l’homme a fait volte-face et s’apprête à reprendre du service sous les couleurs nationales.

Jusque-là, rien de spécialement étrange, arguera-t-on, puisqu’il nous est enseigné que seuls les sots ne changent pas d’avis.

Toutefois, l’actualité journalistique vient de dénoncer, selon le mot à mot de l’intéressé, ce qui a conditionné son imprévisible retour : un « contact » avec « un être d’une autre Dimension ».

Citons quelques phrases prononcées par le joueur imprimées dans France-Football n° 3096 du mardi 9 août 2005 :
- « Une nuit, à 3 heures du matin, je me suis soudain réveillé et j’ai parlé avec quelqu’un…
- Cette personne, j’étais tout seul avec elle et, chez moi…
- C’est quelqu’un que vous ne rencontrerez probablement jamais. Moi-même, je ne m’explique pas cette rencontre…
- J’étais comme interdit devant cette force qui dictait ma conduite… C’était une force irrépressible qui s’est emparée de moi à ce moment-là. Je devais obéir à cette voix qui me conseillait. »

Au su de ce qui vient de se développer plus haut, gageons que, réussi ou non, le retour de Zinédine Zidane, dont l’intégrité et la modestie sont, par ailleurs, reconnues de tous, saura procurer beaucoup d’émotion, donc d’énergie, au cours des semaines et des mois à venir…

N’est-ce pas là l’essentiel au regard de la Loi des Echanges a laquelle nous appartenons ?


> Lire le commentaire : Petite étude visant à développer "l’étrange retour de Zidane" (article rédigé en juin 2010)

 

Mots-Clefs

1 Messages

  • Le 28 juin 2010 à 10:26, par Rock en bol On n’avait pas accordé une grande attention à cette histoire de voix entendue par Zidane. Je me souviens qu’à l’époque on pensait que c’était un coup médiatique, que c’était une manière détournée de la part de Zidane pour revenir sur sa décision immuable de ne + revêtir le maillot de la sélection nationale. Il avait été pas mal critiqué par des gens du milieu sportif et notamment par le vieil Alain Mimoun qui lui avait reproché de manquer de reconnaissance vis à vis du pays qui l’avait révélé au monde entier et qui avait fait sa fortune. Il faut dire que par ailleurs dans le milieu ésotérique, il y en a beaucoup qui font du spiritisme ou qui entendent simplement des voix. Je me suis intéressé pendant un temps à tout ce qui concerne les communications avec l’au-delà, mais au bout d’un moment il faut avouer qu’on tourne en rond. La qualité des dires est très basique, les « esprits » des défunts parlent d’un monde meilleur mais bon, avec un brin de jugeote on se doute bien que dans l’autre monde ça ne peut pas être pire que sur terre. Alors voilà sans chercher d’excuse, je n’ai pas pris en considération la voix entendue par Zidane, Ca n’avait rien à voir avec la qualité des messages qui sont sur Jantel.org. J’ai eu tort, il y avait matière à suivre l’affaire, mais ça demandait aussi une perspicacité que je n’ai sûrement pas si je me réfère à l’étude faite par JCP. Il faut aussi savoir lire les signes qu’envoie « l’intelligence événementielle » et ça à mon avis, ce n’est pas donné à tout le monde. Les messages disent bien qu’« il y a interception et interception », on n’est pas tous logés à la même enseigne. Il n’y a qu’à voir pour les chansons, c’est ce que je prétends connaître le mieux et je n’avais encore jamais imaginé qu’on pouvait dire sous cette forme les choses qu’on trouve dans le VDO. Et on sait maintenant que ça ne se limite pas au VDO. Chapeau bas ! Nous on en redemande. A +.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0