Étude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Chansons / Enfants de Mai 68
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Enfants de Mai 68

(texte de chanson)

D 26 juin 2010     H 09:36     A Jean Claude Pantel     C 2 messages


 

ENFANTS DE MAI 68

 

 

Frères de cœur de mon âge,

Fruits d’une époque transitoire

En qui le doute, sans partage,

Supplante ce qu’il faut croire,

Militants de ce vieux rêve,

Rêve étoilant le chemin,

Qu’une existence trop brève

Remet toujours à demain…


Dieu ! Que les choses vont vite,

Que l’on s’en défie ou point,

Enfants de mai 68,

Ce fut hier que soudain

Une prise de conscience,

Sans qu’elle fût connivence,

Nous échut, nous émut

Et s’en fut par les rues…


Pris entre ce mal de vivre :

Notre notion du « bonheur »

Et l’illusion que délivre

Notre quotidien menteur,

Ne sommes-nous pas semblables

À ce que l’on condamnait ?

Comme tout est périssable

En ce qu’on veut « structurer » !…


Que combattent aujourd’hui,

Avant d’entrer dans le rang,

Vos enfants qu’on initie

À devenir des parents

Qui donneront à leur tour

Un demi-siècle d’amour,

Exaltés, révoltés,

Isolés, résignés…


Frères de cœur ou apôtres

De la même dimension,

Aux « avatars » qui sont nôtres

Reste liée la question

De mes deux refrains à boire,

Par la nostalgie versés,

Dans « le calice de l’Histoire »

À jamais réinventée…


Enfants de mai 68,

D’Aujourd’hui et de Demain,

Dessus « l’échiquier cosmique »

Où se joue notre destin,

« L’imprévisible », sans cesse,

Manipule chaque pièce

Et se rit de qui croit

Que la vie est un choix… (Ad libitum)


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

2 Messages

  • Le 26 juin 2010 à 12:33, par Rock en bol « Enfants de mai 68 ». On ne s’attendait pas à une si bonne surprise. Je fais partie pour ma part de cette génération qui a cru à une nouvelle distribution des valeurs, on sait ce que ça a donné. En tout cas les chansons de JCP qu’elles soient dans le VDO ou non restent toujours d’une grande qualité. A ma connaissance le sujet de mai 68 n’a jamais été abordé sous cet angle. Je ne fais pas seulement référence au fond qui, on s’en doutait tous, est fortement imprégné des messages. On sent qu’il y a eu aussi une remise en cause personnelle qui est sûrement liée à l’époque peace and love :« frères de cœur » etc. Bravo aussi pour celui qui a fait l’arrangement. En tout cas recevez tous nos remerciements, on va maintenant voir l’affaire Zidane et on reparlera de tout ça. A +.


  • Que combattent aujourd’hui, Avant d’entrer dans le rang, Vos enfants qu’on initie A devenir des parents Qui donneront à leur tour Un demi-siècle d’amour, Exaltés, révoltés, Isolés, résignés…

    Frères de cœur ou apôtres De la même dimension, Aux « avatars » qui sont nôtres Reste liée la question De mes deux refrains à boire, Par la nostalgie versés, Dans « le calice de l’Histoire » A jamais réinventée…

    1968 - 2018 un demi siècle d’ « amour »…

    Les enfants de Mai 68 "Les Frères de cœur de son âge, Fruits d’une époque transitoire En qui le doute, sans partage, Supplante ce qu’il faut croire," sont bien semblables à ce qu’ils condamnaient car "ils ont à leur tour structurer alors que tout est périssable"

    Pris entre ce mal de vivre : ils ont pris conscience que Notre notion du bonheur est délivré par l’illusion d’un quotidien menteur.

    Cette prise de conscience des enfants de Mai 68 n’a pas été suffisante pour arrêter d’alimenter par l’illusion d’un quotidien menteur le calice de l’histoire qui se réinvente à jamais. Ces enfants de Mai 68 ont donné à leur tour un demi-siècle d’« amour ». Ils ont donné des enfants exaltés, révoltés qui combattent cette illusion du bonheur que délivre ce quotidien menteur, mais ils finissent isolés, résignés pour finalement, initiés qu’ils sont à devenir des parents, entrer dans le rang et devenir à leur tour des parents…

    Le calice de l’Histoire doit être alimenté certes ! Mais de grâce ! Ayons Foi en la situation établie ! « Seule l’harmonie multiplie, laissons-la donc faire !… » - 29 décembre 1979 -

    La presse étrangère dénonce que "Les Français descendent dans les rues, alors que leurs semblables dans les pays asiatiques comme la Chine, le Vietnam et l’Inde se trouvent dans les salles de classe, ou les usines, et se battent pour leur futur. » Mais quel futur ? Celui de se trouver à nouveau dans des salles de classe ou d’usine pour se battre à nouveau ? https://www.liberation.fr/planete/2… - article de la Chine -

    7,5 milliards d’individus début 2018 ! Mais pourquoi faire ? Pour se retrouver dans des salles de classe ou d’usine ? « Seule l’harmonie multiplie, laissons-la donc faire !… » Cessons de nous multiplier, il en va de la survie de notre Terre ! https://www.youtube.com/watch?v=vYn…


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1970-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0