Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Réponses et Commentaires / Réponse aux questions posées suite au texte de Mme Dany du 12 décembre 2010 (...)
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Réponse aux questions posées suite au texte de Mme Dany du 12 décembre 2010 (1)

D 18 décembre 2010     H 09:07     A Jean Claude Pantel     C 1 messages


> Voir la communication de Mme DANY - 12 décembre 2010

 

Bonjour à tous,

 

Afin de répondre succinctement à ceux qui, à l’instar de Bertrand, s’interrogent sur Madame DANY, je viens rédiger ces quelques lignes.

Entre 1967 où, eu égard à ce qui m’arrivait, j’eus pour la première fois conscience de mener une existence différente des gens de mon âge, et 1973, où « les fluido-luminescents » établirent leur premier contact (voir « Les Visiteurs de l’Espace-Temps », tome 1) j’eus affaire à des personnes « apparemment » tout à fait semblables à notre espèce humaine.

Je ne sus que longtemps après (septembre 1997) que ces personnes appartenanient à « l’ordre » des semi-géométrisés. Parmi celles-ci, une femme (entre 35 et 40 ans) fut désignée officiellement par Karzenstein en 2002 pour « représenter » de façon plus précise cet « ordre » dans l’équation perpétuée me concernant : Madame DANY.

Toutefois, il faut spécifier que ma rencontre avec ce personnage se fit dès la fin des années 1990, à Marseille, dans un grand magasin d’articles destinés au dessin et à la peinture, situé devant la Préfecture des Bouches-du-Rhône. Je m’y étais rendu dans le cadre d’un présent - qu’avec d’autres amis - nous avions projeté de faire au regretté Paul Quilichini (artiste peintre à ses heures), lequel s’apprêtait à quitter définitivement la cité phocéenne pour son île de beauté natale.

Peu avant, à proximité du magasin, j’avais été abordé par quatre garçons en chemise blanche qui s’avéraient être des mormons. Deux d’entre eux allèrent jusqu’à « m’escorter » dans le magasin où se tenait précisément (en qualité de cliente ?)… Madame DANY.

Sans entrer dans les détails, je me dois de préciser qu’il y eut dans le magasin quelques phénomènes paranormaux visant à « m’orienter » dans le choix du cadeau prévu pour Paul. Ces manifestations étaient visiblement liées à la présence de la cliente (?) précitée, au vu des gestes qu’elle me faisait (d’un rayon voisin) au moment où je désignais un objet au vendeur venu me servir.

Lorsqu’après mon achat, je quittai l’endroit, je m’aperçus que les mormons et celle dont j’ignorais encore l’identité avaient subrepticement déserté les lieux.

Dans les quinze jours qui suivirent, deux jeunes gens appartenant à la congrégation des mormons se présentèrent à mon domicile d’Auriol. Aucun des deux ne faisait partie du groupe qui m’avait contacté à Marseille : ils étaient membres de la section d’Aubagne (ville voisine d’Auriol).

Dès lors, durant huit mois, tous les mercredi, ces deux « prêcheurs » vinrent m’entretenir des bases de leur religion, perfectionnant en même temps leur français, tel que c’était du reste prévu dans l’ordonnancement de leur « ministère ».

Entretemps, chaque vendredi qui me voyait descendre à Marseille pour le travail musical que j’effectuais avec Jean-Luc Spagnolo (orchestrateur du Voyageur de l’orage), je « rencontrai » celle qui était devenue Madame DANY, le plus souvent sur la légendaire Canebière, et nous tenions quelques conversations d’ordre général fort intéressantes. C’est à l’occasion de l’une d’elles que j’appris qu’elle avait 26 siècles de mémoire !

Réservons les détails de ces conversations pour la rédaction d’un prochain volet de mon livre, et allons à l’essentiel pour expliquer le début du dernier courrier où il est fait référence au « mouvement mormonien ». A un peu moins d’un mois de leur retour aux Etats-Unis, les deux mormons du mercredi m’invitèrent à visiter leur lieu de culte : l’Eglise des Saints des derniers jours.

La visite eut lieu un vendredi à Marseille, en fin d’après-midi. Je noterai que la propriété (sise à guère plus d’une centaine de mètres du bord de mer) est fort luxueuse et que j’eus droit à une investigation complète des lieux.

Le vaste parc entourant le lieu de culte, la superbe piscine servant de fonds baptismaux et la belle bibliothèque ne suscitèrent pas l’émotion qui m’étreignit lorsque, au détour d’un couloir, dans un petit bureau, entre deux ordinateurs, je vis…Madame DANY qui « assistait » deux personnes dans ce qui figurait une recherche généalogique (posséder 26 siècles de mémoire est un atout précieux en la matière). Elle s’avança, me salua discrètement (comme si elle me voyait pour la première fois), puis échangea quelques phrases en anglais avec mes accompagnateurs mormons

Voilà, résumée de la plus simple façon, ce que je peux confier de cette semi-géométrisée qui me gratifia ensuite de très pertinents courriers, voire de quelques coups de téléphone avant que l’équation perpétuée à laquelle je suis versé ne m’entraîne en Ile-de-France où m’est parvenu le document (courrier dans la boite aux lettres) que je viens de vous faire suivre…     

 

 Bien amicalement,
Jean-Claude Pantel

 

Mots-Clefs

1 Messages

  • Le 18 décembre 2010 à 20:39, par bertrand 72

    Merci Jean-Claude , quel formidable professeur d’histoire cette Madame DANY pourrait être, si nous le méritions..26 siècles !!! Mais ce serait un peu juste pour l’Atlantide et avant. Jamais content , contentons-nous des archives akashiques . Bon NOEL à toutes et tous.

    Le 18 décembre 2010 à 21:50, par Rock en bol

    Merci JCP de nous avoir si vite répondu. Ca n’a dû toujours être facile pour vous. On a l’impression que vous vivez sur plusieurs plans mais on va dire que malgré cette vie mouvementée, il y a des choses qui valaient d’être vécues et cette rencontre avec madame Dany est de celles-là. A +.

    Le 22 décembre 2010 à 12:13, par Rock en bol

    On va rentrer dans une période de festivités donc de confusion comme dit madame Dany dans son message sur les fêtes de Jérusalem, au moment de la venue de Jésus. Pour nous, ça va être l’occasion de recevoir des amis et de faire une petite révision des messages et du VDO. Si tout se passe normalement on peut se dire rendez-vous en 2O11.

    Le 22 décembre 2010 à 13:21, par Isabella

    Bonnes fêtes à tout le monde.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0