Vous êtes ici : Accueil » Chronologie des « Textes » » Année 2011 » 30 avril 2011
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

30 avril 2011

D 30 avril 2011     H 17:32     A Magloow     C 1 messages


De par la survenance très ponctuelle des émergences humorales concernant le spécifisme vous étant présentement alloué, il se confirme que, davantage encore que pour une "existence" occurrentiellement qualifiable de commune, "l'existence" d'un individu vécu par une vocation anthropocentrique, et de surcroît par un charisme, demeure couramment vouée à un reçu axé sur la diatribe et le dithyrambe.  [1]

Désuperposée de ce que vous savez être la praxie de l'oscillationnisme, la teneur de ces actes séquentialisés s'établit en patente harmonie avec ce qui se définit en tant que qualité de choses vécues.

En subséquence, chacun aura saisi sans peine que cela ne revêt qu'infime importance puisqu'il s'agit là uniquement de ce que réceptionne le cogito, lequel, soit répété au passage, favorise - en réaction - l'élément de projection, aussi bien pour le récepteur que pour le transmetteur.

Dans la mesure où il s'avère opportun de rappeler que seule la qualité des choses à vivre tient lieu de support à ce que vous "estimez figurer l'évolution", il siéra de conclure que l'advenance des deux réactionnels précités, nonobstant leur réitération et leur intensité, n'altère en rien la capacité d'admissibilité d'impression, et donc "le processus" de mue évolutive pour "les amalgames cellulaires" qui y sont destinés.


Notes

[1Diatribe et dithyrambe : ça correspond bien au forum des messages... Diatribe : critique amère, violente, le plus souvent sur un ton injurieux (Wikipédia). Dithyrambe : désigne aujourd’hui une louange enthousiaste, et le plus souvent excessive (Wikipédia). Notons aussi la béatification de Jean-Paul II prévue pour le 1er mai. 

 

Mots-Clefs

Dans la même rubrique

30 décembre 2011 – 30 Décembre 2011

27 septembre 2011 – 27 septembre 2011

30 avril 2011 – 30 avril 2011

14 février 2011 – 14 février 2011

14 janvier 2011 – 14 janvier 2011

1 Messages

  • Le 2 mai 2011 à 14:10, par Rock en bol

    C’est vrai mais comme le dit le message c’est basé sur l’oscillation. On peut penser que tout ça s’équilibre, c’est un peu ce qui ressort du VDO, en tout cas c’est ce que j’ai compris de « l’astatisme ». Après « l’acceptation », c’est autre chose, d’ailleurs c’est parce qu’on ne sait pas accepter les événements et la personnalité des autres qu’on arrive à des excès. Merci à l’entité Magloow. A +.

    Le 2 mai 2011 à 16:46, par &

    Que le pape Jean-Paul 2 soit récupéré n’enchantera pas tout le monde...

    Le 2 mai 2011 à 18:01, par Isabella

    On le voit tous les jours dans notre vie, surtout chez les médias à la télé, dans les journaux, les diatribes comme les dithyrambes divisent les gens. On encense les uns, on critique les autres et on peut dire que ça fait partie de notre jeu de société. Comme le dit Yoyo, on y participe même sur le site. Heureusement, on apprend ici que ces émergences humorales agissent superficiellement et ne touchent pas nos cellules en profondeur. C’est important de savoir qu’on ne se détériore pas davantage avec des mots même si on n’est pas tous programmés pour une mue évolutive. Bonne soirée.

    Le 2 mai 2011 à 19:47, par bertrand 72

    Comme disait ma grand-mère qui à ma connaissance connaissait trés peu Magloow :« Pour vivre heureux vivons cachés ».

    Le 3 mai 2011 à 09:02, par Patrice

    Celui qui est au-devant de l’affiche est toujours plus exposé, mais de nos jours avec tout qui bouge tout le temps, on passe facilement d’une personne à l’autre. Comme le dit madame Isabella, ce sont surtout les médias à qui ces pratiques profitent. Pour ce qui nous concerne, ça ne change rien, c’est plus confortable de voir les défauts de l’autre que les siens, je ne parle pas des qualités, ça on estime qu’on en a beaucoup, même si on joue la carte de la modestie quand quelqu’un nous flatte.

    Le 3 mai 2011 à 15:26, par Rock en bol

    A castor ou costar. Je ne sais pas si Isabella va prendre la peine de vous répondre mais avec ma compagne on a compris que quand elle parle d’une « élite », elle ajoute « dans notre monde décadent ». Ce qui relativise la portée du mot « élite ». Les personnes de mes amis qui ont eu accès au VDO ne font partie d’aucune « élite » intellectuelle ni d’une autre tendance d’ailleurs. Elles regardent le problème de la promotion artistique en fonction de ce qu’on nous fait entendre sur les ondes radio et voir à la télé. Pour commercialiser les choses, il faut toucher la masse et la masse va toujours dans le sens de la facilité. C’est sûr que ça ne peut pas coller avec la qualité du VDO. Tout ce que vous racontez à côté fait partie de ce que dit l’entité Magloow au sujet des diatribes et des dithyrambes dans son dernier message. Vous me direz que ça maintient « l’oscillation » et en même temps « l’astatisme », je vous reconnais au moins cela, mais je vous ferai remarquer que vous ne dites toujours pas en quoi vous trouvez le VDO difficile, voire inabordable. Mais on ne vous en tiendra pas rigueur, on a tous compris que tout le monde n’a pas l’esprit critique et le talent littéraire de Lucien, ça aussi c’est important à signaler. A +..

    Le 3 mai 2011 à 16:49, par Isabella / René

    Les castor ou costar savent-ils que Friedrich Nietzsche avait fait publier « Ainsi parlait Zarathoustra » à compte d’auteur ? Je cite cet exemple dans la mesure où « Ainsi parlait Zarathoustra » s’est révélé ensuite une œuvre majeure de la carrière du philosophe. Lorsque nous voyons la qualité de ce que publient de nos jours les maisons d’édition, il ne faut surtout pas se sentir dévalorisé en publiant un ouvrage à compte d’auteur. J’interviens seulement pour rassurer, si besoin est, monsieur Jean-Claude Pantel dans l’éventualité où il ne trouverait pas d’éditeur intéressé par ses ouvrages. La qualité de ce qu’il écrit n’entre sans doute pas dans le contexte de notre éducation, dans le créneau de notre monde littéraire ou artistique ainsi que le souligne mon ami Lucien, mais elle est indéniable et originale de par l’exigence de son vécu. Nous passons de belles heures à l’écoute ou à la lecture de ce que nous présente le site et le fait que messieurs castor ou costar se donnent la peine d’intervenir prouve qu’eux aussi sont intéressés par ce que nous transmet monsieur Pantel. Après ce ne sont plus que nuances d’interprétation et nous avons tous eu vent de la maxime qui prétend que « la critique est aisée, mais l’art est difficile ».

    Le 4 mai 2011 à 10:42, par Dominique

    A propos des livres édités à compte d’auteur, j’ai été lire le livre recommandé par Bertrand : Sciences Secrétes 3 ; Internet c’est génial et le site Echange et Partage est intéressant . Il est plus facile à comprendre que les messages de Mr Pantel mais pas facile non plus mais j’ai le temps . Je remercie qui de droit.

    Le 3 mai 2011 à 17:01, par Isabella

    Nous avons reçu sur notre boîte un mail de Rock en bol aussi ne vous étonnez pas que René ait signé son premier envoi Rock en bol en s’adressant à costar ou castor. René n’est pas du tout intégré dans tout ce qui touche à l’informatique et il faut dire qu’il ne fait pas beaucoup d’efforts pour y parvenir. Mais, il a beaucoup d’autres qualités et on lui pardonne volontiers. En plus pour sa défense, je dois avouer qu’on connaît quelques problèmes avec les envois, moi-même ai constaté que l’un de mes derniers mails s’est répété pour la bonne raison qu’il était toujours dans ma boîte après que je l’ai envoyé. Même cas aujourd’hui pour René, ce qui m’a d’ailleurs permis de constater son erreur. Bonne soirée.

    Le 5 mai 2011 à 09:23, par Rock en bol

    A Dominique. C’est dans la difficulté qu’on arrive à faire des progrès. J’aime beaucoup cette phrase de la philosophe Simone Weil qui disait « ce n’est le chemin qui est difficile, mais le difficile qui est le chemin ». Mais, vous avez compris qu’il faut prendre son temps, Dominique, et vous verrez que vous arriverez à une meilleure compréhension. Je parle en connaissance de cause, je suis passé par là. A +.

    Le 5 mai 2011 à 18:33, par Isabella

    Les messages de JCP relatent souvent l’accélération du mouvement et ce que ça peut provoquer dans notre vie de tous les jours. Ma réputation de catholique (moins pratiquante qu’autrefois) me fait dire que même dans la religion on assiste à cette accélération. J’ai trouvé disproportionné le temps infime qu’a demandé la béatification de Jean-Paul II et dans 5 ou 6 ans sa sanctification en comparaison des 5 siècles qu’a demandé la sanctification de Jeanne d’Arc, par exemple. Je pense que je n’ai pas été la seule à le remarquer, mais je tenais à le dire sur Jantel.org

    Le 5 mai 2011 à 21:05, par Rock en bol

    Je recommande le poème d’Esperluette sur son blog au sujet des flux directionnels. Dans mon entourage, on parle beaucoup de flux en ce moment (eh oui ce langage qui peut paraître bizarre au début entre peu à peu dans notre vocabulaire), Esperluette écrit un poème et Yoyo pose une question sur les flux à JCP. Est-ce que c’est une coïncidence ou la ténébreuse « loi des séries » ? A +.

    Le 2 juin 2011 à 09:43, par Yoyo

    Le concept de spiralisme est une illustration du retour qui n’est pas retour à l’identique, mais retour à la fonctionnalité de base de l’univers . La « récurrence ré-adaptatrice » permet une ré-adaptation temporelle à une formation s’étant perdue dans ses accommodations spatiales infinies. Nous sommes donc dans un tel processus généralisé, processus qui concerne la formation générale où nous vivons. A mon avis, il doit exister aussi le contraire : une information se perd dans sa chronologie et ses mutations adaptatives successives, au point de perdre sa spatialisation possible dans des applications concrètes. Il ne manque pas, par exemple, de religions ayant perdus leurs ouailles au fil du temps, ou avalées par d’autres plus généralistes. Actuellement, la mécanique newtonienne, avec son spatio-temporel fixiste et scientiste, devient, petit à petit, un élément particulier d’une conception plus générale, celle de la relativité temporo-spatiale.

    Donc, pour répondre à Magloow, il est vrai que les applications spatiales, formationnelles, n’ont pas beaucoup de répercussion sur la « mue évolutive » qui découle des mutations informationnelles. Cette « mue » permet l’adaptation temporelle à travers les imprévus, ceux qui débordent justement les capacités adaptatives, par accommodation, des éléments d’une formation. Toutefois, la spatialisation, la localisation d’une information, est indispensable à la réduction du temps à travers ses réfractions successives. Ce site même, sert à ça, tout autant que de participer, petitement, à la mutation informationnelle. La fluidité nécessite quand même de ricocher sur la volumisation.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves
  • 16 janvier 2016
     Décès de Régis B.

    Le grand ami de Jean-Claude , Régis B. nous a quittés récemment . C’est lui qui transmettait les Textes . Que tous ceux ou celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour cet homme discret mais engagé . Toutes nos condoléances à sa merveilleuse épouse Annie (...)

  • 24 juillet 2014
     Note de webmestre : Google est parfois plus...

    Note du webmestre : Google est parfois plus performant que le moteur de recherche du site à cause de sa souplesse inégalée ; il suffit de demander un mot ou une expression à la page http://www.google.fr/advanced_search++cs_INTERRO++hl=fr en ajoutant la référence « jantel.org » dans la case demandée pour le (...)

  • 23 juillet 2014
     Autres sites intéressés par « Jantel »

    Je rappelle les sites d’Esperluette : http://vdo-jantel.over-blog.com http://www.jantel-esperluette.com/ http://jantel-les-vet1.over-blog.com/

  • 11 septembre 2013
     Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce...

    Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce mercredi 11 Septembre 2013 à l’âge de 70 ans. Que tous ceux et celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour lui. Voir le site d’Esperluette : http://www.jantel-esperluette.com