Étude des Textes transmis à Jantel
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Choisir

(texte de chanson)

D 9 décembre 2020     H 13:52     A Jean Claude Pantel     C 1 messages



Nous accédons là davantage à une invocation qu’à une intention délibérée : il s’agit ni plus ni moins, de rompre avec ce que nous subissons au quotidien.

 


 

CHOISIR

 

 

Choisir,

Ne plus subir :

Du temps précédant la naissance

À l’instant dit « de délivrance »,

De l’Absolu au quotidien,

Choisir enfin !


Choisir,

Sans se mentir,

Sans laisser cours aux circonstances,

Fatalité ou Providence,

Tout modifier à souhait,

Comme il faudrait…


Pour n’avoir pas à se décevoir,

Le soir en face du miroir

Qui renverra, sans complaisance,

La qualité de ce que l’on vit :

Ersatz de ce que l’on dit,

Sages ou folles espérances…

Et avoir peur de cette peur

Prônant la sécurisation

Que l’on assimile au Bonheur,

En nos notions…


Choisir,

Sans se dédire,

Parce que si fuir est acceptable,

Se fuir est irréalisable :

Ne se rejoint–on pas toujours

Au fil des jours ?


Choisir,

Sans s’étourdir,

Pouvoir faire face au Silence,

Quand il agresse nos consciences,

Qu’il nous révèle « ce qui est » :

La Vérité !


Pour affronter l’angoisse qui sait

Venir nous déstabiliser,

Au nom de la remise en cause…

Pour que vienne, après le « ressenti »,

Par l’analyse qui s’ensuit,

L’acte modifiant les choses :

Disséquer au nom du courage

Chimères et réalités,

À toute escale du Voyage,

En chaque « fait »…


Choisir,

Ne plus subir :

Du temps précédant la naissance

À l’instant dit « de délivrance »,

De l’Absolu au quotidien,

Choisir Demain

Loin du Destin…


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

1 Messages

  • Bien sûr, bien-sûr, choisir chez nous ça rime souvent avec SOUFFRIR … Dis, Voyageur, on ne sait pas trop distinguer ce que l’on choisit de ce qui est choisi.. Peux-Tu nous ÉCLAIRER parce qu’au quotidien on manque si souvent d’Attention… Et puis, la FUITE, ça nous connaît : tiens ! parfois, on courre si vite qu’on se surprend à se rattraper comme en dédoublement.. Une Amie va jusqu’à même nous traiter de « tri-zophrène » tant on sait se disperser.. Bien-sûr, pour les plus téméraires, on aurait préféré une ballade avec Toi, dans une bulle, ou par bilocation ou mieux encore, via un vortex… Dis Voyageur, regarder ce qu’il y a lieu de Voir, ce n’est pas donné à grand monde.. Peut-on apprendre à ne pas RENONCER..? Mais, sans doute connais-Tu, près d’un château, une clairière, auprès d’une ruine, d’un chêne majestueux.. un Alchimiste, sorte d’Aide à penser qui pourrait nous aider à Devenir plus limpide ?..


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1970-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0