Étude des Textes transmis à Jantel
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Au-delà

(texte de chanson)

D 18 décembre 2020     H 14:47     A Jean Claude Pantel     C 0 messages


 

Regarder… Soit, mais encore convient‑il de « se donner » quelques moyens pour « regarder ce qu’il y a lieu de voir » . Ainsi, observerons‑nous ici les sempiternelles carences auxquelles reste vouée notre dimension, tant qu’elle ne se récupère pas dans la plénitude d’une incorporéité : la géométrisation se voulant toujours éphémère et - conséquemment - limitative.

 


 

AU-DELÀ

 

 

Au–delà du désir qui affuble nos sens

Et qui ceint d’artifices déchaîne nos passions,

Au–delà du délire qui brûle nos consciences

Au point de consumer nos primes illusions,

Il nous faut rechercher, tant que vie nous entraîne,

Ce chemin tout de jeux et de plaisirs gratuits

Où l’enfance courait jadis à perdre haleine :

Trop avancer dans l’âge, c’est rejoindre l’oubli…

 

Au–delà du « vouloir » prônant la possession

Rendant indignes ceux à qui rien n’appartient,

Au–delà du « pouvoir » qu’on lègue à l’ambition,

Sans laquelle dit–on, nul ne devient quelqu’un,

Il nous faut accéder, ô sublime espérance,

Au « savoir » sans projet et nul autre souci

Qu’acquérir, partager enfin la Connaissance :

Elle porte le germe qui féconde la Vie…

 

 

Au–delà d’aujourd’hui, dans lequel on s’empêtre,

Au–delà du « Présent » qu’on vit sans le savoir,

Ne vaudrait–il pas mieux que de toujours « paraître »

Vivre enfin le « demain » comme on dit le falloir…

D’espérer et d’attendre, chacun trop s’impatiente

Et les rides nous gagnent qui sillonnent nos fronts :

On nous a trop parlé de lendemains qui chantent,

Conjuguer au futur éloigne l’horizon…


 

Au–delà de la Foi, sans conviction profonde,

Prêchée dès « l’âge tendre » à grands coups de sermon(s),

Au–delà de la Croix qui fleurit, qui abonde

De bûchers en kermesses, d’obsèques en prisons,

Voilà que les « credo », les racismes se fondent,

Quand la démographie appelle à « l’équilibre »

En des conflits divers, aux quatre coins du monde,

En épanchant l’Histoire en le lit de nos livres…

 

 

Au–delà de ces mots qui se veulent un chant

Où les maux de l’Espèce éclosent de concert,

Toi, au nom du « bonheur », tu mendies en passant

Un écho, qui hélas, en l’Espace se perd :

Et tu viens en la Chose inviter la Tendresse

Au banquet de ce siècle où l’on célébrera

Déclin et Renouveau, entre larmes et liesse,

Pour nous rejoindre ailleurs, peut–être en… « l’Au–Delà »…


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1970-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0