Étude des Textes transmis à Jantel
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Dialogue

(texte de chanson)

D 31 décembre 2020     H 20:28     A Jean Claude Pantel     C 0 messages


 

Un petit jeu « questions - réponses » au cours duquel – n’en déplaise à l’ego – s’aborde la fragilité de ce que nous représentons. S’ensuit la problématique de la démarche idoine à accomplir dans la spirale de ce que nous impose le mouvement créateur. Elle nous enjoint de privilégier l’interception aux dépens de la projection selon le principe du ressenti, tout en observant le caractère éphémère de ce qui se trouve intercepté.

 


 

DIALOGUE

 

 

Il n’est pas de présence que justifie la Vie

En tout corps qui s’ébat, se bat et se débat :

À qui font–ils défaut le Héros, le Génie

Qui quelques siècles avant fréquentaient « l’ici–bas » ?


De l’acte de bravoure que mentionne l’Histoire

Au fait divers qui fait la « une » des journaux,

Il n’y a d’exaltant qu’exhale la mémoire

Que ce soupçon d’amour pour ce qu’on trouve beau.


Contempteurs résolus de la nuit de ces jours,

Sommes–nous dévolus à subir sans recours ?


Que faire et qu’attendre ?

Qui prime : action ou inertie ?

Faut–il donc sous–entendre

Que rien ne vaut qu’on donne un prix

À cette existence

Dont on sait qu’elle n’est pas la Vie ?

Où demeure l’Espérance

Dans ce désarroi sans merci ?


Il convient de doser désir, empressement,

Il ne se fait provision que de provisoire !

Tout est interactif de par le mouvement :

Le « mouvement cosmique » auquel nous prenons part.


 

 

Ne pas chercher à vivre en étant reconnu,

Mais reconnaître ce qu’est vivre sans le chercher,

Bannir « l’avoir pour être », car c’est à notre insu

Que l’essentiel nous unit à l’Éternité…

 

 

Contempteur résolu de la nuit de ces jours,

Et hormis l’Absolu où conduit le parcours ?


Atteindre sans attendre,

Sans chercher, donc sans redouter,

Ressentir puis comprendre

Et passer pour ne pas figer !

Atteindre sans attendre,

Sans chercher, donc sans redouter,

Ressentir puis comprendre

Et passer pour ne pas figer ! (Reprise ad libitum par les chœurs)


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1970-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0