Étude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Textes connexes et commentaires divers / Chansons / Caspar David Friedrich
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Caspar David Friedrich

(texte de chanson)

D 7 janvier 2021     H 11:01     A Jean Claude Pantel     C 0 messages


Les voies pour le moins abstraites que suivent les potentialités extrasensorielles offrent à certains artistes de nous faire don d’une créativité où le sacré transpire en chacune de leurs œuvres. Remercions donc au passage dame réverbération qui autorise ces « instants magiques » au cours desquels ce qui éclot rassemble les donneurs et ceux qui reçoivent…


 

CASPAR DAVID FRIEDRICH

 

 

Des nuées de la couronne

De quelque grand mont qui trône,

Surplombant un val,

Est tombée une Lumière

Qui a fait surgir de terre

Une Cathédrale !

Entre les sapins qui gainent

La montagne souveraine,

Un crucifix a jailli !

Au‑dessous, pleure une source

Qui entraîne dans sa course

Les larmes d’un « peintre maudit » !


Mais malédiction s’efface,

Lorsque le « génie » prend place

Sur l’Arche du Temps,

La gloire se fait posthume,

Elle s’en vient et exhume

L’Esprit du Néant…

Lequel prend corps et torture

Le récit d’une peinture

Encore étrange aujourd’hui,

Son allégorie fredonne

Cette chanson qui s’adonne

Au grand vent qui l’amplifie :


Caspar David Friedrich,

La « vision spirituelle »

T’offrit le don qui défriche,

Qui déchiffre l’Éternel !

Réalité irréelle,

Égérie de « l’incompris »,

C’est par « l’extrasensoriel »

Qu’en l’Homme tu t’accomplis !


Voilà que le Vide afflige,

En sa notion de vertige,

Quelques personnages…

Minuscule, face à la Mer,

Et en proie au prix du Mystère,

Un moine naufrage…

Entre le ciel et la lande,

S’est donnée, comme une offrande,

Une aurore boréale…

Novalis et Goethe, du prisme

De l’ère du « romantisme »,

Satellisent ton étoile !…


Caspar David Friedrich,

La « vision spirituelle »

T’offrit le don qui défriche,

Qui déchiffre l’Éternel !

Réalité irréelle,

Égérie de « l’incompris »,

C’est par « l’extrasensoriel »

Qu’en l’Homme tu t’accomplis !


Caspar David Friedrich,

La « vision spirituelle »

T’offrit le don qui défriche,

Qui déchiffre l’Éternel !

Réalité irréelle,

Égérie de « l’incompris »,

C’est par « l’extrasensoriel »

Qu’en l’Homme tu t’accomplis !


Des nuées de la couronne

De quelque grand mont qui trône,

Surplombant un val,

Est tombée une Lumière

Qui a fait surgir de terre


Une Cathédrale…

Une Cathédrale…

Une Cathédrale…


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1973-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0