Étude des Textes transmis à Jantel
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Il Est

(texte de chanson)

D 14 janvier 2021     H 01:44     A Jean Claude Pantel     C 0 messages


 

Voici longtemps de cela, notre incapacité à maintenir la spontanéité de « la Foi primale » nous conduisit à enfermer cette dernière dans des concepts. De ceux‑ci, s’en vinrent éclore des rites, lesquels, à la longue, ont singulièrement galvaudé l’effet recherché : celui de nous retrouver – en toute humilité – au cœur de chaque chose.

 


 

IL EST

 

 

Est–ce irrévérencieux de s’adresser au Ciel ?

Et que penser de Dieu que nos prières appellent ?


Sa multiplication, si vous la divisâtes

En tant de religions dont vos écrits font actes,

Hommes des temps lointains,

De mille et un clivages,

Vos différents chemins

Furent du même « voyage » !


Éclose du symbole lié à l’animisme,

S’en vint la parabole élaborant le schisme,

Sacrifices humains,

Inquisition naguère,

Se voulurent « divins »

Comme les saintes guerres…


Est–ce irrévérencieux de s’adresser au Ciel ?

Et que penser de Dieu que nos prières appellent ?

Est–Il l’adéquation, l’Être de Vérité ?

Et qu’attendre en son nom ? Nous a–t–Il oubliés ?


Il est la Création, Il est « tout ce qui est »,

La déification ne reste qu’un effet :

Elle est la conséquence de ce rattachement

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…


Géométrie sacrée au dogme élève un dôme,

Et vient positionner l’indicible Royaume,

Mais « l’architectural »,

Ruines en devenir,

À ce qu’est l’Essential

Ne fait rien aboutir.


Plutôt que rassembler, vos divers édifices,

Temples, églises, mosquées font en leur saint–office

Une fragmentation,

Sous la forme de choix,

Comme s’il fallait des noms

À l’insondable Foi !


Est–ce irrévérencieux de s’adresser au Ciel ?

Et que penser de Dieu que nos prières appellent ?

Est–Il l’adéquation, l’Être de Vérité ?

Et qu’attendre en son nom ? Nous a–t–Il oubliés ?


Il est la Création, Il est « tout ce qui est »,

La divinisation ne reste qu’un effet :

Elle est la conséquence de ce rattachement

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…


Gautama, Jésus, jusques à Mahomet,

Et d’autres moins connus, initiés ou prophètes,

Archanges médiateurs, puis médiatisés,

Nous indiquent en chœur

La voie de l’Unité !


Dieu est la Création, Il est « tout ce qui est »,

La déification ne reste qu’un effet :

Elle est la conséquence de ce rattachement

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…


Dieu est la Création, Il est « tout ce qui est »,

La déification ne reste qu’un effet :

Elle est la conséquence de ce rattachement

Que pourvoient nos consciences quand le Vide les surprend…


Il est la création…


 

Paroles et Musique : Jean-Claude PANTEL

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

JANTEL.ORG 
1973-2021
Archives | | Contact

RSS 2.0