Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 1997 / 7 septembre 1997
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

7 septembre 1997

D 7 septembre 1997     H 13:32     A Zilder     C 0 messages


> COMMUNICATIONS PAR VOIE ORDINATORIELLE
Commentaires de Patrick MAZZARELLO.

Zilder
- Les semi-géométrisés ne se servent pas de la déperdition d’énergie pour accéder au palier d’ambiants désuperposés.

Par contre, cela agit en état de suspens par répertorisation, c’est-à-dire après rupture en l’échange s’opérant dans un ambiant donné : là où va se définir la qualité des choses à vivre, là où les couloirs d’échanges s’interfèrent dans les courants directionnels selon les degrés de superposition des ambiants.

La mémoire, une fois localisée, s’exprime en ce qu’elle a retenu de spécifique en l’état de suspens par rapport à l’espèce qu’elle vit et qui la vit.

Les semi-géométrisés qui interfèrent directement avec vous ne cherchent pas à prolonger leur existence, leur survivance en procédant à des procréations hybrides dans le cadre de leur vie consciente en ce cyclique.

Ils songent à l’après-rupture et à l’état de suspens… à un état leur permettant un passage à la bioluminescence.

Les sous-ambiants procèdent pour leur resuperposition _ récurrence réadaptatrice, à une accélération du mouvement.

Cela conduit à faire de la matière inerte de la matière vivante, d’où le surcroît de procréation(s).

C’est, à votre échelle, l’accélérateur de particules qui révèle les formes de vie en leur état miniaturisé, conséquence majeure des interférences succédant au surcroît de procréation(s).


La fréquence des retours nuit au resuperpositionnement cellulaire et cette forme de désordre engendre un désordre des formes.

Nous y constatons entre autres les retours d’individus promis à l’état d’Etre, leur naissance le plus souvent particulière et leur incursion dans un ambiant qui, en fait, n’est pas le leur.


ZILDER (quelques phrases et mots) :
- S’il n’existait que ce que nous percevons nous ne serions jamais surpris.
- L’éclairage est une forme de lumière, il n’est pas la lumière.
- HYPERTELIE [1]

Notes

[1HYPERTELIE : ce mot est apparu sur l’écran. La définition du dictionnaire est la suivante : « Résultat nuisible d’une évolution biologique qui dépasse le degré utile. »

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0