Etude des Textes transmis à Jantel
Vous êtes ici : Accueil / Chronologie des « Textes » / Année 1998 / 26 mai 1998 + 28 mai 1998
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

26 mai 1998 + 28 mai 1998

D 28 mai 1998     H 14:31     A Zilder + Karzenstein     C 0 messages


> Commentaires de Vava CANDY

Le mardi 26 mai 1998 au matin

« Vous fîtes une bonne interprétation déductive dans « l’interférentiel » s’étant manifesté hier entre l’occasionnel support chorégraphique et l’influence mimétique vécue par ledit support, par rapport à votre rendu »
(artiste probablement en contact accidentel avec les vandales de DAMMARIE-LES-LYS).

Nous abordâmes ce principe d’énergétisation lors de notre dernier entretien.

Considérez-le, tel une désuperposition de la réverbération précellulaire enclenchant le processus « d’existentialisation ».

Sur ce, je vous dis à bientôt ! Ressourcez-vous ! »
(Il semblerait qu’au moment de la venue de Momo - l’artiste en question - des jeunes aient détérioré deux voitures à DAMMARIE-LES-LYS).

Le jeudi 28 mai 1998 au matin

« Le positionnement de sous-ambiants, en les interférences qui en découlent, prédisposent à des indispositions passagères. Des états nauséeux en résultent, accrus par l’absorption de certaines médications. La chose est passagère mais s’accentue selon l’avancement de l’âge.

Quant au petit Ronnie… Dites-vous simplement qu’il achève là un passage rendu difficultueux par une souffrance inutile dont votre espèce ne saura se départir qu’au terme de ce cyclique, en mutations progressives, sans toutefois pouvoir l’annihiler à son stade paroxysmique : j’énonce là, la souffrance émanant de la fonctionnalisation de la pensée. »

Intervention de Zilder sur écran TV :

  • Mexico… incendies, Mexico… pollution, cancérisation des voies respiratoires…*

puis il inscrit : retour Karzenstein :

« Sur ce, je vous invite à vous resituer et à laisser libre cours à l’agencement que nous instituons, y compris pour le rejeton de Céline : Ronnie. »

Notes :

Patrick sert de scribe lors de chacune des interventions de Karzenstein. Il semblerait que le processus se déroule ainsi :

1er entretien : JANTEL est en contact téléphonique avec Patrick lorsque Karzenstein intervient. Patrick entend mais ne peut relever par écrit à ce moment-là, le débit vocal étant trop rapide… Alors, Zilder prend le relais. Il imprime le Texte sur l’écran TV, permettant ainsi à JANTEL de le relire plus posément afin que Patrick le sauve par écrit.

2e entretien : Même processus, à la différence que JANTEL se trouve dans notre chambre, à l’étage, où il passe l’aspirateur (eh oui…) et que, pour lui, le téléphone se trouve être… le boîtier de commande de la TV ! (Je confirme, pour l’avoir vu appeler et converser avec des interlocuteurs, que ça marche ! ! !)

 

Mots-Clefs

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher :

Rubriques :

Etude des Textes transmis à Jantel

1970-2020
Archives | | Contact

RSS 2.0