Vous êtes ici : Accueil » Chronologie des « Textes » » Année 1974 » Avril 1974
+Editez l'article au format .pdf pour l'imprimer : Enregistrer au format PDF
 

Avril 1974

D 1er avril 1974     H 08:52     A Rasmunssen     C 3 messages


Rasmunssen
- Les choses ne revêtent un caractère d’importance, voire de gravité, qu’autant que vous les percevez. Qu’elles s’expriment sous des aspects aussi divers que la santé physique ou morale, la politique et la paix ou la guerre qui en dépendent ou encore bien d’autres vicissitudes, vous n’en établissez jamais qu’un jugement subjectif et superficiel puisque vous les considérez seulement lorsqu’elles vous concernent directement. De plus, votre perception, il sera nécessaire de vous le rappeler souvent, n’est en grande partie que l’objet du circonstanciel qui la véhicule. Ceci ne recèle rien de grave, ce qui est appelé à être subi étant inexorablement subi. Vous aurez l’opportunité, au cours de nos entretiens à venir, d’aller plus avant en la matière.

Toutefois, par souci de clarification et connaissant bien le problème pour avoir été des vôtres jadis, je vous résumerai ce que vous devez considérer des préoccupations de l’homme, en l’Existence qui le personnifie. Nous dirons donc que les choses, en les individus qui les vivent, ont une identité provisoire, ne demeurant rien d’autre que le support d’un vécu au quotidien. Chacun fait de ce quotidien l’élément majeur de sa raison d’être et ceci est vrai pour chaque époque. Qu’est-ce que le quotidien ? Le quotidien est le décor de votre mode de vie, il est pour la plus grande proportion des individus ce que vous devrez dorénavant considérer comme la partie voyante d’un iceberg, si vous m’autorisez cette comparaison. Et que vous propose-t-il donc ce quotidien ? Il vous propose, au fil des millénaires et des civilisations qui vous ont précédés, une forme de réalisation (au sens figuré du terme) de l’homme qui, hier comme aujourd’hui, privilégie ce qu’il fait en accordant, de la sorte, plus d’importance à la fonction qu’à l’état. Car l’aspect fondamental, c’est-à-dire la partie cachée de l’iceberg, que vous vous refusez d’aborder pour de multiples raisons, dont la principale s’avère être un dérivé de la peur que nous nommerons l’angoisse, est bien l’essentiel de ce qui forme le processus existentiel.

La partie cachée, ne l’oublions pas, n’est rien de moins que le socle de la partie voyante, exactement au même titre que la Vie est le socle du mode de vie. Alors qu’avez-vous fait durant des milliers d’années d’existence ? Et bien vous avez, j’y ai aussi participé, sculpté, peaufiné les contours de ce mode de vie, améliorant, en fonction de votre Ressenti, une manière de faire corps avec ce que chaque époque vous proposait en son « ambiant », en ses « ambiants », mais sur un plan technique essentiellement. L’Espèce humaine s’est rassurée de cette manière et continue de le faire, tout en taisant plus ou moins ce sentiment de frustration qui l’habite, quant à ce qu’elle pressent être l’évolution réelle de l’homme. Et puis pour pallier le carentiel de vos approximations flagrantes, vous avez confiné vos espoirs à la Croyance en quelque chose de meilleur quoique mal situé et que vous appelez Religion. Hélas, la Religion, en tant que facette du mode de vie, reste en ses notions la continuité du schéma de ce que vous vivez.

Si nous voulions résumer, nous devrions dire que la Religion est à la Foi ce que le mode de vie est à la Vie. Car ce sentiment impalpable qui tient debout nombre d’Espèces vivantes et qui s’appelle la Foi véhicule à lui tout seul toutes les espérances. La Foi, ainsi conceptualisée en diverses croyances, vous aide à vous accoutumer, vous autorisant à croire et à faire croire que ce que vous faites et faites faire a de la valeur. C’est bien la Foi qui vous fait vous adapter aux fluctuations de toutes tendances, c’est en son nom que vous entreprenez et agissez, établissant règles et lois de vos Sociétés. Grâce à elle encore, vous vous perpétuez en vous estimant indispensables alors que vous n’êtes qu’utiles, à l’image d’autres Espèces qui ont pourtant disparu, il y a déjà bien longtemps.

Tout, en l’Univers, s’acheminant en démultiplication progressive, je vous pense aptes à mieux concevoir ce que vous nommez choses et par là même, à relativiser les concepts en lesquels vous les enfermez. Il importe que vous commenciez à fragiliser ces notions dont vous fîtes parfois des lois, pour renforcer vos pseudo-certitudes.

 

Mots-Clefs

Dans la même rubrique

1er novembre 1974 – Novembre 1974

1er octobre 1974 – Octobre 1974

1er avril 1974 – Avril 1974

1er mars 1974 – Mars 1974

3 Messages

  • # Avril 1974 Le 2 octobre 2011 à 16:05, par Ôlitvieest Que le quotidien soit, en quelque sorte, comme ce qui correspond à la partie émergée d’un iceberg ne nous éloignent absolument pas de la philosophie structuraliste, et à la psychanalyse. Après tout, Freud désignait dans sa première topique, la dimension perception-conscience comme également la partie émergé d’un iceberg contenant, dans sa partie immergée, les autres espaces (pré-conscient et inconscient).

    Ce regard sur la réalité humaine, réalité en tant que « construit », en tant que « représentation » du Réel, résonne Nietzschéen, Lacanien, Structuraliste.

    Foucault, dans les mots et les choses ne dit rien d’autre. Je vous mets en lien cet vidéo d’interviex de M. Foucault. Tout y est, je pense.

    Voir en ligne : Les mots et les choses http://www.youtube.com/watch?v=CVy_...


  • Mince, j’aurai bien voulu voir la vidéo de M. Foucault que proposait Ôlitvieest.  :(

    En attendant de la retrouver ; au sujet du quotidien, on peut toujours se rabattre sur les vidéos de René Guénon : Le règne de la quantité - chapitre 15/40 : L’illusion de la « vie ordinaire » https://www.youtube.com/watch?v=IEY...

    Ou bien celles de Krishnamurti : https://www.youtube.com/watch?v=zaH... https://www.youtube.com/watch?v=9Lm...


  • L’interview de Michel FOUCAULT sur Les mots et les choses illustrant parfaitement le thème abordé par Rasmunsen, c’est ici (..après la mort de Dieu, la mort de l’homme..) : http://www.ina.fr/video/I05059752


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Rechercher

Rubriques

 

Dernières brèves
  • 16 janvier 2016
     Décès de Régis B.

    Le grand ami de Jean-Claude , Régis B. nous a quittés récemment . C’est lui qui transmettait les Textes . Que tous ceux ou celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour cet homme discret mais engagé . Toutes nos condoléances à sa merveilleuse épouse Annie (...)

  • 24 juillet 2014
     Note de webmestre : Google est parfois plus...

    Note du webmestre : Google est parfois plus performant que le moteur de recherche du site à cause de sa souplesse inégalée ; il suffit de demander un mot ou une expression à la page http://www.google.fr/advanced_search++cs_INTERRO++hl=fr en ajoutant la référence « jantel.org » dans la case demandée pour le (...)

  • 23 juillet 2014
     Autres sites intéressés par « Jantel »

    Je rappelle les sites d’Esperluette : http://vdo-jantel.over-blog.com http://www.jantel-esperluette.com/ http://jantel-les-vet1.over-blog.com/

  • 11 septembre 2013
     Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce...

    Le pianiste Gilbert Pagano nous a quittés ce mercredi 11 Septembre 2013 à l’âge de 70 ans. Que tous ceux et celles qui l’ont connu aient une petite pensée pour lui. Voir le site d’Esperluette : http://www.jantel-esperluette.com